L'Ecrin

Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 5 avis)

Dans les années 50, il n'était pas toujours bon d'aller chez le médecin, surtout quand on vient de faire un casse et que c'est un diamant que l'on veut retrouver...


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide Collection Comix Le Cycliste

Quand "faire un casse" rime avec "mauvaise passe", que l'on trimballe un encombrant macchabée sur la banquette arrière d'une voiture et que la femme du patron frôle l'hystérie, l'important n'est pas tant de trouver une aide, encore faut-il être sûr de sonner à la bonne porte... Texte : Editions Le Cycliste

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1997
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Ecrin
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

11/07/2005 | Pierig
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

C’est bien dessiné et bien mené ! Une histoire relativement courte: une vingtaine de pages seulement sur les suites d’un braquage, qui réservent quelques surprises aux protagonistes, et au lecteur aussi d'ailleurs. Avec une économie de moyens, Vallée nous raconte agréablement cette histoire de gangsters qui ne veulent pas partager. **************SPOILER************************************ Le seul bémol : c’est ce vieillard qui ne se déplace qu’en fauteuil, et qui se retrouve tout d’un coup debout et en pleine forme pour frapper avec une pelle son adversaire. Peu crédible pour moi… *************FIN DU SPOILER******************************* Un scénario pas forcément très original, peut-être, mais bien mené donc. Avec des rebondissements, et une morale qui ne l’est pas forcément. Si la fin ne justifie pas les moyens, elle explique ici le titre de l’album…

11/06/2013 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

L'écrin est un petit polar de la collection "Comix" du Cycliste sans prétention qui rappelle les vieux films de gangsters en noir et blanc. Il rappelle également l'idée qu'il ne faut jamais se fier aux apparences. La couverture met en scène un tueur sans scrupule face à un pauvre sexagénaire en fauteuil roulant. De ce face à face, va naître un récit que l'on suivra avec plaisir car bourré d'humour. Cela a été réalisé par l'auteur de l'excellente série Il était une fois en France. Je crois savoir que l'écrin a été sa première contribution dans le monde de la bd en 1997. Par la suite, il a enchaîné avec la série policière "Gil Saint-André". En tout cas, on sentait déjà tout le potentiel dans ce one-shot distrayant. A découvrir mais pas forcément à posséder.

21/02/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Très bonne petite BD démontrant que le qualitatif ne va pas forcément de paire avec le quantitatif. Sylvain Vallée réussit ce one shot sur tous les points. Le scénario est rythmé et bourré d'humour. Le dessin est très réussi, il est nerveux et précis. Les personnages sont expressifs et les décors fourmillent de détails. Je suis bluffé par cette oeuvre de jeunesse démontrant tant de qualités. La collection Comix est vraiment à découvrir.

30/01/2010 (modifier)
Par Ubrald
Note: 3/5

Un polar noir et blanc bien ficelé avec des dialogues et des "gueules" humoristiques qui m'ont un peu rappelé (toute proportion gardée) le style gangster à la "Audiard". Petit format distrayant se lisant rapidement.

19/09/2006 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

Arf, très très bon album que voici ! :) L’écrin est la toute première bd de Sylvain Vallée, qui a repris depuis "Gil Saint-André". Son trait est déjà affirmé, précis et clair. Le récit est quant à lui bien charpenté, rien n’est laissé au hasard. La narration et le découpage rendent ce "huis clos" tendu très prenant. Bref, cet album figure parmi mes préférés de la collection Comix du Cycliste !

11/07/2005 (modifier)