Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Rash!!

Note: 2.88/5
(2.88/5 pour 8 avis)

Yûki n'est pas encore diplômée de la faculté de médecine de Tokyo et elle doit revenir dans sa ville natale pour remplacer sa grand-mère en tant que médecin du pénitentier local. Elle va retrouver un ami d'enfance et à partir de là vont lui tomber dessus plusieurs affaires criminelles qu'elle tentera de résoudre avec des méthodes "musclées". Malheureusement le succès n'a pas été au rendez-vous pour Tuskasa Hojo. Il a donc abandonné la série au bout de 2 volumes. Mais rassurez-vous, l'histoire possède quand-même une fin.


Médecine Prisons Shonen Shueisha

Pas encore diplômée de la faculté de médecine de Tokyo, Yûki Asaka doit revenir dans sa ville natale d'Ootsuki pour succéder à sa grand-mère en tant que médecin du pénitentier. En chemin, elle croise le fourgon qui amène les détenus à la prison. Mais profitant d'une attaque cardiaque du conducteur, les forçats tentent de prendre la fuite. Heureusement, Yûki parvient à les arrêter et à sauver la vie du chauffeur. Ayant commencé son travail à la prison, elle doit faire face aux nombreux prisonniers simulant une maladie, mais le "traitement" musclé que Yûki leur fait subir les ramène a de meilleurs sentiments. Bref, la quantité de galères qui arrivent jour après jour à Yûki (à en croire certains, c'est elle qui les provoque...) ne lui laisse pas le temps de s'ennuyer

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1999
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Rash!!
Les notes (8)
Cliquez pour lire les avis

Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série sympathique, mais sans plus. Il faut dire qu'il n'y a seulement que deux tomes et que Hojo n'a donc pas vraiment eu le temps d'approfondir la série. Le dessin de Hojo est bon comme d'habitude. Le scénario n'est pas aussi bon que dans ses autres séries comme City Hunter, mais je trouve qu'il se laisse lire. Il y a des bons gags même si c'est parfois un peu lourd (j'ai un peu trop vu le coup du gars qui se réveille et remarque une fille dans son lit et ensuite tout le monde pense qu'il est un pervers qui a abusé de la fille), les personnages sont attachants même s'ils sont un peu clichés et le coté sérieux (surtout présent dans le second tome) est bien maîtrisé. C'est dommage que l'auteur ait arrêté si vite cette série qui était prometteuse.

29/06/2014 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

Ki-oon continue ses rééditions des séries de Tsukasa Hojo avec Rash!!, l'histoire d'une femme médecin - miss catastrophe et hantise de ceux qui croisent son chemin. Pas de surprise ici, on est dans la pure veine des Cat's eye, City Hunter et F.Compo que ce soit graphiquement ou du point de vue de l'humour et du dynamisme. Le personnage principal ici est une jeune fille tout juste sortie de l'école de médecine (je n'ai pas saisi si elle était diplômée ou pas) pour prendre la suite de sa grand-mère (médecin également) à la prison du coin... Sur le même principe que City Hunter, chaque chapitre est une petite histoire à lui tout seul avec un fil conducteur qui court tout le long du tome. Les méchants n'ont qu'à bien se tenir, et les amis d'enfance (accessoirement policier dans le même patelin) aussi. Une série tout à fait sympathique et qui a la bonne idée de ne compter que deux tome (bien remplis) car, personnellement, je sature assez vite en ce qui concerne cet humour-là ;)

22/02/2014 (MAJ le 01/06/2014) (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Plus je découvre les séries de Tsukasa Hojo, et plus je trouve qu'il a vraiment une place à part dans le manga. Je ne sais pas à quel moment intervient cette mini-série dans sa carrière, mais il y fait preuve d'une belle maturité graphique. Il maîtrise complètement ses personnages, et même s'ils ont un peu tous la même tête d'une série à l'autre, son style est d'une clarté énorme. Côté narratif, c'est plutôt sympathique, sans être exceptionnel. Il y a les habituels personnages boulets, losers, sans compter des facilités scénaristiques dont il est plus ou moins le chantre. Mais il y a une telle énergie, une telle joie primesautière dans ses histoires que c'est un vrai bonheur. Dans le deuxième tome il n'y a finalement qu'une histoire complète, que j'ai trouvée moins intéressante, trop sérieuse peut-être. Du coup mon intérêt est un peu retombé. L'histoire d'amour présente en filigrane depuis le début s'en trouve plus ou moins résolue elle aussi, mais la fin m'a laissé complètement sur ma faim, j'ai eu l'impression que Hojo a dû écourter sa série... Sympathique tout de même.

21/02/2014 (MAJ le 01/05/2014) (modifier)
Par fonch001
Note: 3/5

Une histoire courte pas follement passionnante. Bien sûr c'est du Hojo, donc les dessins sont très beaux, même si l'édition bas de gamme de Tonkam ne leur rend pas forcément hommage. Et l'histoire est très rythmée avec des personnages hauts en couleurs. Le tout est très dynamique mais il manque un petit quelque chose. Il n'y a pas vraiment d'originalité et, surtout, on n’arrive pas vraiment à prendre en sympathie les personnages de cette histoire. C'est sans doute la raison pour laquelle cette histoire, semble se chercher et partir un peu dans différentes directions avant de s'arrêter après seulement 2 tomes et une fin assez simpliste. Au final cette série ressemble un peu à une expérience ratée, pas assez murie. Les fans de l'auteur y verront plus facilement une œuvre courte intéressante que les néophytes qui préfèreront se tourner vers les œuvres plus abouties et connues de l'auteur que je ne vous ferait pas l'injure de citer.

09/02/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 2.5/5 J'aime bien Tsukasa Hojo surtout depuis que j'ai lu F.Compo mais je ne suis pas fan du tout des polars. Or, à l'instar de City Hunter, Rash !! est quand même nettement une série polar. OK, elle y mélange un background de médecine et une bonne dose d'humour, mais c'est une autre version de City Hunter avec cette fois une héroïne aux commandes même si contrairement à notre ami Nicky Larson, elle ne joue pas du flingue et est non-violente. Le dessin est bon : c'est du Tsukasa Hojo, rien à dire. Mais l'intrigue du premier tome m'a franchement ennuyé. Que du déjà vu, des personnages clichés, une héroïne agaçante, un humour ressassé, des intrigues bateau malgré un background qui se voulait original, bof bof. Les choses ont commencé à un peu plus m'accrocher au 2e tome quand apparaît l'intrigue autour du "professeur" de l'héroïne et de son ambition complexe et noire amenant une réflexion un peu plus originale et des situations moins déjà-vues. Mais globalement, je n'ai guère été captivé par cette série que je trouve assez moyenne et dispensable.

18/07/2005 (modifier)
Par Altaïr
Note: 2/5

Il y a longtemps que j'ai lu Rash donc j'en garde un souvenir assez flou, celui d'une BD assez ennuyeuse et complètement anecdotique. Ca ne m'a pas étonné que la série n'ait pas marché. Enfin, les fans de Hojo apprécierons sans doute, graphiquement c'est plutot un bon cru.

21/06/2005 (modifier)
Par PatrikGC
Note: 3/5

Bonne petite série limitée à 2 volumes. Yuki semble être la fille naturelle de Kaori et de Ryo (City Hunter), tant elle conjugue ces deux personnages. Ce fut peut-être la cause de son insuccès au Japon. La trame de fond avec le chirurgien expéditif n'est pas mauvaise mais l'histoire sentimentale est trop téléphonée. L'humour est bien présent sans être trop lourd. Ce n'est un Hojo de 1er choix mais ce manga reste largement au dessus du lot. De plus, au prix du volume et de la densité à lire, ce n'est pas du vol.

21/06/2005 (modifier)

J'aime beaucoup cette série, malheureusement abandonnée par l'auteur, mais aurait mérité, à mon humble avis, quelques volumes de plus. Yûki ressemble beaucoup au personnage de Kaori dans City Hunter, tant au niveau du caractère qu'au niveau physique, et c'est peut-être ça qui a rebuté les lecteurs japonais. Le dessin de Hojo est maîtrisé, l'histoire est prenante, surtout sur la fin. L'histoire d'amour entre Yûki et son ami d'enfance aurait mérité d'être plus approfondie. En bref, si vous avez la chance de trouver les 2 volumes et que vous aimez Hojo, achetez-les, vous ne serez pas déçu.

21/06/2005 (modifier)