Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Pantin

Note: 3.59/5
(3.59/5 pour 22 avis)

Une BD tellement belle et remplie de douceur qu'on en pleurerait.


BD muette Image Comics Le Cycliste Pantins & Marionnettes

Serait-il encore possible de nos jours pour un petit pantin de chiffon de rivaliser avec un simulateur de vol sur console ou le 15ème épisode de "Badaboum" en cassette vidéo ? Après presqu'un siècle d'existence, quelle place peut bien encore trouver un vieux jouet défraîchi au regard des enfants d'aujourd'hui ? A moins que l'un d'entre nous sache, malgré le poids des ans, le regarder avec des yeux d'enfant...

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1999
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Pantin
Les notes (22)
Cliquez pour lire les avis

23/10/2002 | Kael
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

Ah, le plaisir d'avoir de temps à autre une histoire belle, remplie de douceur, simple et reposante. Le récit est ici beau, vraiment, et rempli de douceur. L'histoire est courte, mais d'autant plus intéressante. Le dessin est juste magnifique, et le rendu des planches est parfait. Il n'y a vraiment rien à redire. Et que c'est reposant comme BD. On la prend, on dévore les images, la simplicité du propos, mais qu'est-ce que cela fait du bien, de temps en temps, de se reposer l'esprit. Un ouvrage vraiment beau, c'est de la poésie avec des images qui nous est proposée. Et j'avoue que j'irais presque à verser une petite larme à la fin, devant ce qui est simplement une très belle histoire.

06/01/2013 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Cette histoire est trop triste pour être un conte. Elle en avait le côté universel. La BD est muette mais le dessin se suffit à lui même. Il est doux et expressif avec des superbes couleurs. Le destin croisé du retraité et de son petit pantin en tissus fait de la peine mais la fin onirique apporte une petite pointe de légèreté au scénario lourd de sous-entendus. Ce one shot ne révolutionne pas la perception du monde et ne fait pas rire au éclats. Il est juste profondément humain dans un monde qui le devient de moins en moins.

06/08/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

A l'ouverture on tombe sur un très joli dessin tout en couleurs directes, mais le récit est trop triste et assez convenu finalement. L'histoire du jouet abandonné dont plus aucun enfant ne veut jouer avec… snif… snif… A la limite, je dirais que cette bd s'adresse plus à un jeune public, déjà par son graphisme assez mignon qui ravira les yeux des enfants et pour son côté gentillet et muet. Les aventures de ce petit pantin n'ont rien d'extraordinaire, mais se laissent lire tout doucement, d'autant plus que la lecture ne prend que quelques minutes, ce serait tout de même dommage de s'en priver.

12/04/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Généralement, je note assez mal les Bds où il y a absence totale de dialogues. Néanmoins, je fais ici une vraie exception. J'ai emprunté celle-ci à la bibliothèque car la couverture m'a tout d'abord attiré. Ce pauvre pantin assis sur une valise m'a donné envie d'en savoir plus. J'ai été littéralement ému de lire cette triste histoire entre un vieil homme qui doit partir pour un long voyage et sa peluche qu'il a gardée depuis sa plus tendre enfance. C'est un conte merveilleux, une vraie histoire d'amour mêlé de tendresse et d'attachement. Le dessin y contribue également. Cela se lit évidemment beaucoup trop vite. C'est également trop triste surtout pour les enfants. Dès lors, cette bd aura du mal à trouver son public. C'est dommage.

06/10/2007 (MAJ le 25/01/2009) (modifier)

Certes l'album n'est pas très épais, certes il est muet, mais tout çà est très largement compensé par la beauté et la sensibilité de cette histoire. Le dessin est sublime, à la craie dirait-on, sur un support façon feuille Canson, dont l'impression restitue merveilleusement le grain. Quant au pantin lui-même, il est au moins aussi craquant que l'adorable Eusébio (ceux qui ont déjà lu De Cape et de Crocs savent de quoi je parle, les autres ont bien de la veine : 8 tomes de pur bonheur en perspective ! Depuis le temps qu'on vous le dit, nom d'une carotte !). L'histoire est terriblement émouvante, moi aussi j'ai eu la larme à l'oeil. Un beau cadeau à faire mais plutôt à un adulte, le thème étant la nostalgie, le temps qui passe et qui sépare ceux qui s'aiment, et cette sorte de choses...

07/10/2004 (MAJ le 05/02/2008) (modifier)

Dans ma petite librairie habituelle un auteur est assis au fond de la pièce, quelques personnes font la queue. Séance de dédicace. Je feuillette l’album qui trace en noir et blanc avec nuances de gris une petite histoire de nounours. Le trait est parfois naïf, peu importe, les premières planches partent bien, je prends un exemplaire et je fais aussi la queue. Quelques mots et un dessin plus tard je lis vraiment la BD. Et là… C’est avec une boule au cœur que je referme le très court petit format. Poignant, touchant, poétique… C’est bouleversant. L’histoire est simple, belle. Le dessin un peu naïf renforce la globalité poétique. Quel monde de brute me dis-je à la fin en regardant mon propre nounours dans ma chambre. Il me semble qu’il y a eu une réédition depuis. J’espère que rien n’a été altéré car ce petit format était magique et renversant.

06/12/2007 (modifier)
Par brigitte
Note: 5/5

J'ai été très émue dès que j'ai vu la couverture de l'album, par l'humanité, la douceur, la fragilité que l'auteur a su donner à son pantin. Bravo à l'auteur pour son immense talent. Brigitte

03/12/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Ca faisait longtemps que je voulais la lire, cette BD... Et voilà, c'est fait, et c'est presque triste que ce soit fait. Parce que c'est une BD absolument fantastique, de celles qui vous racontent des histoires tellement universelles que vous ne pouvez refermer l'album qu'avec un sentiment de "déjà ?". En effet "Le Pantin", réalisé par le trop rare Michel Alzéal est une véritable perle, un album rare, qu'il faut déguster. L'histoire est parfaite, le personnage du pantin est confondant de simplicité, et, et... Et puis lisez "Le Pantin", c'est tout ce que j'ai à dire.

02/10/2006 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

Histoire triste et touchante que celle de ce pantin livré à lui-même . . . A éviter de lire lorsqu’on a un coup de blues. Les dessins parlant d’eux-mêmes, nul besoin de paroles pour ce récit. Toutefois, si les couleurs sont plutôt réussies, il me tarde de trouver la version N&B parue dans la collection "Comix" du même éditeur. De plus, le prix était plus adapté au format de la bd (4 €). Mais ne gâchez pas votre plaisir et lisez "Le pantin" si ce n’est déjà fait !

23/07/2005 (modifier)
Par Cassidy
Note: 3/5

P'tain, quelle tristesse ce bouquin... Si vous êtes du genre émotif, nul doute que les pérégrinations mélancoliques de ce petit jouet défraîchi vous arracheront une petite larme. Bon, moi, perso, j'ai pas d'coeur, alors ça va 8). Cela dit, je reconnais que dans le genre "jolie petite histoire triste", c'est très mignon, assez touchant... Tenez, si je n'avais pas déjà utilisé la formule 253 fois dans mes avis précédents, je vous parlerais même de "charme délicieusement suranné". On pourra reprocher à l'auteur de jouer la carte d'une émotion un peu facile (c'est pas très dur de faire chialer avec un gentil papy malade et un gentil jouet abandonné ; essayez la même histoire avec, je ne sais pas moi, mettons, un ancien tortionnaire d'Algérie et une gégène, vous verrez que c'est beaucoup plus dur), de donner un peu trop dans le mignon-tout-plein, mais bon, en même temps, ce genre de choses, une fois de temps en temps, ce n'est pas désagréable, d'autant que Le Pantin n'est quand même pas trop "guimauve". Bref, voilà, c'est un p'tit album pas indispensable mais sympathique.

13/04/2005 (modifier)