Les Arcanes de la Lune Noire

Note: 3.42/5
(3.42/5 pour 19 avis)

Un album événement qui voit le retour de Ledroit dans la galaxie de la Lune Noire. Ghorghor Bey est le premier tome des “ Arcanes de la Lune Noire ”, qui va décliner la vie des différents personnages secondaires de la saga avant qu’ils ne rencontrent Wismerhill. A voir aussi : - Chroniques de la lune noire - Methraton


Prequel

Il apparut, il y a pile poil dix ans. Son créateur le décrivait ainsi : " Terrifiant, demi-ogre à la force titanesque, Ghorghor Bey semait la destruction à la tête de sa horde de pillards assoiffés de sang.. La vision de son énorme monture venue des temps oubliés suffisait à glacer d’effroi des chevaliers les plus hardis. Derrière lui, il ne laissait que cendres et cadavres". Bref, une belle bête. Une belle bête qui depuis chevauche, festoie et massacre dans la plus belle, la plus ambitieuse, la plus farfelue des séries d’héroïc fantasy à la française : Les Chroniques de la Lune Noire. Dessinée par Ledroit le temps de cinq albums, repris depuis par Pontet, elles content les aventures d’une poignée d’aventuriers qui deviendront chefs de guerre, tous manipulés qui par un empereur dont la noirceur vaut bien celle de son collègue de La Guerre des étoiles, qui par quelques démons particulièrement vicieux. Aujourd’hui naît une série parallèle dans laquelle Froideval et Ledroit, qui revient ainsi à ses amours passés, racontent la jeunesse des principaux héros de la Lune noire. Et commencent évidemment par Ghorghor himself. Apprenez donc, bonnes gens, que le futur fléau fut le fruit d’un viol. Celui de la douce, blonde et gironde Eléonore, victime d’un terrible ogre pillard (les pires). Et qu’il fut soumis aux brimades de ses petits copains dès son plus jeune âge. Ce qui, n’importe quel avocat d’assises vous le plaidera en deux coups les gros,explique évidemment tous ses débordements futurs. Comme d’habitude, Froideval manie l’outrance, l’humour potache, la violence rigolarde et la démesure avec un art du 99è degré à se taper les fesses par terre. Reste plus qu’à attendre la généalogie de l’Empereur, celle de Pile ou Face, son sbire aux deux épées qui parlent, sans oubliler, entre autres, celle d’une sorcière rouquine dont vous nous direz des nouvelles. Source BDParadisio

Scénariste
Dessinateurs
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Novembre 2001
Statut histoire Une histoire par tome (dernier tome = début d'un cycle (abandonné) !) 4 tomes parus
Couverture de la série Les Arcanes de la Lune Noire
Les notes (19)
Cliquez pour lire les avis

23/10/2001 | Kael
Modifier


Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

J’aurais bien mis quatre étoiles à cette série, mais comme la qualité de la série principale n’est pas au rendez-vous, les histoires de ces personnages prises toutes seules sont frustrantes car si l’on veut la suite il faudra lire les Chroniques de la lune noire, et là il faut s’armer de courage pour en venir à bout. J’aime bien le principe du changement de dessinateur qui enrichit l’univers dans sa globalité, surtout lorsque ça cible un personnage bien précis. J’ai lu les deux premiers tomes, ils sont prenants et nous permettent de connaître nos personnages préférés de la série. Malgré tout, pour moi l’aventure s’arrête là, n’ayant que très moyennement apprécié les Chroniques, je ne lirai pas la suite.

24/09/2010 (modifier)
Par peckexcel
Note: 3/5

Moi je vais être relativement critique, face aux Arcanes. Tout d'abord, je suis un grand fan des Chroniques, mais les spin-of j'ai jamais été globalement fan. Le Tome 1 Gorgor Bey : Ce tome ne mérite pas plus 1/5 : le scénario est quelconque, mais surtout les dessins sont horribles. Sérieux, Olivier Ledroit a torché le tome en 10 min ou quoi ?! J'ai fini par acheter ce tome d'occasion affin de comprendre l'allusion aux soeurs dans les chroniques... Le Tome 2 : Changement de dessinateur et là, par contre, les dessins sont très jolis. Le scénario est décousu mais je pense que c'est plutôt inévitable pour ce type de publication. Et en bonus, on apprend que Pile ou Face a un vrai nom... Au final, ce tome est de très bonne facture et mérite 3,5 /5. Je suis quand même impatient de lire le tome 3 qui sera normalement consacré à Parsifal et dessiné par Tacito.

17/07/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Série à réserver aux fans des Chroniques de la Lune Noire, ce que je ne suis pas. Oui, on retrouve le dessin des Chroniques (normal, me direz-vous) et il n'est pas mauvais, du moins dans le genre Heroïc-Fantasy, même si Ledroit a fait franchement mieux. Oui, on retrouve les mêmes personnages et également le même humour franchement bourrin. Et pour les fans, on est content de savoir quel a été le passé de tel ou tel personnage (pour le moment Ghorgor uniquement). Mais voilà, passé cela, le scénario est complètement basique, voire presque gamin par moment. C'est de la BD grand public pour adolescent en mal d'action et d'émotion facile. L'histoire de Ghorgor Bey mélange naïveté et mièvrerie (sa relation avec les soeurs siamois par exemple) et brutalité gore (classique de la Lune Noire). Et personnellement, je trouve ça bof... Après lecture du second tome, je révise ma note à la hausse car cet album sur Pile-ou-Face m'a davantage plu que celui sur Ghorgor Bey. Le dessin déjà est de très bonne facture. Soigné et détaillé, il colle parfaitement à l'ambiance "jeux de rôles" de la Lune Noire en étant à la fois réaliste, emphatique et empli de détails parfois humoristiques. Quant au scénario, il est dense et bien construit, se présentant comme une vraie bonne histoire mettant en scène une jeunesse crédible et intéressante de l'elfe Pile-ou-face. Un bon moment de lecture qui m'a même donné envie de relire les Chroniques de la lune noire. Donc autant je n'ai guère apprécié le premier tome de cette série, autant je ne déconseille pas l'achat de ce second.

22/03/2004 (MAJ le 19/06/2008) (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Unique tome de cette série !!! J'ai du mal à comprendre pourquoi. Cet album est une franche réussite, il s'intègre parfaitement à côté de la série mère. L'histoire, du pur Froideval, est dense et rythmée. Rien à redire sur le dessin, c'est du tout bon. Y aura t'il un jour d'autres tomes ? Ce ne sont pas les personnages qui manquent dans les chroniques de la lune noire. C'est quand même plus sympa de condenser les histoires sur un tome, plutôt que de s'aventurer dans des séries filles sans intérêt. Quoiqu'il en soit je mets 4 étoiles pour ce premier tome qui les vaut bien. Suite à la lecture du tome 2 : je maintiens la note à 4 car j'aime beaucoup le format one shot pour ces histoires de personnages "no-limites" des Chroniques de la lune noire. Le scénario est tel que l'on pouvait attendre, la bonne surprise vient du dessin très beau sur certaines grandes cases. Efficace pour une lecture sans réflexion.

09/08/2006 (MAJ le 15/05/2008) (modifier)

Bah, Ghorghor, il est mignon tout plein quand il fait des gros bisous à ses copains... c'est un vrai coeur d'artichaut en fait, ce type ;) Mais franchement, je le préfère quand il embrasse ses adversaires à grands coups de faucheuse, c'est nettement plus rigolo :D Cet album est pas vraiment bon, mais ça fait toujours du bien de voir Ledroit à l'ouvrage (même si c'est loin d'être merveilleux), avec un Froideval qui retrouve (un tout petit peu) ses réflexes du début des Chroniques, c'est-à-dire, un humour gras, un truc de rôliste! Un divertissement sympa, cependant parfaitement dispensable pour une BDthèque, mais de qualité supérieure aux derniers tomes de la série mère (m'enfin, vous m'direz qu'il a pas trop de mérite à ça)!

08/08/2002 (MAJ le 13/01/2008) (modifier)
Par RoninBox
Note: 5/5

Désolé, mais je suis un grand fan des chroniques de la lune noire et les arcanes restent réellement dans la même optique, dieu soit loué ! Les histoires de chaque personnage sont très bien relatées et montrent toute la dureté de leur existence passée. Les dessins mieux réalisés que dans la série avec de superbes doubles pages et de bonnes perspectives. A noter que Fabrice Angleraud à qui l'on doit les super dessins de "Pile-ou-Face" a considérablement amélioré la série, car il est vrai que si il y a un petit moins dans les chroniques c'est la réalisation de certains dessins, j'espère qu'il y aura d'autres collaborations avec lui.

18/11/2007 (modifier)
Par Glorf
Note: 4/5

Bon je suis fan de la Lune noire, une série qui m'a fait venir à la BD, donc forcement je ne suis pas objectif !!! Cette BD consacre le grand retour de Ledroit vers la Lune Noire pour notre plus grand plaisir !!! Et pour quel personnage, Ghorghor!!! Le gros bourrin pote de Wismer. Un scénario à la Froideval, bourrin à souhait. J'adore, j'en redemande !!! A quand la succube, pile ou face, Fey ou Murata ?!?

26/12/2004 (modifier)

Uniquement pour les fans des Chroniques de la Lune Noire... Ca sent le commercial à plein nez. Histoire de faire des tunes. Mais le côté biographie est intéressant si vous voulez en savoir plus sur les persos. Là où je suis déçu c'est qu'on aurait espéré un peu plus de tomes... C'est sympa de savoir d'où vient Gorgore mais bon. Bref ce tome reste sympa et rigolo mais pas d'un grand intérêt.

01/07/2004 (modifier)
Par paradis
Note: 4/5

Alors si vous n'avez pas aimé les chroniques de la lune noire, ce n'est pas la peine de vous lancer dans cette série, car je ne pense pas que vous aimerez; par contre si vous avez aimé les chroniques alors là il faut que vous rentriez plus avant dans le monde de la lune noire, car vous y découvrirez les débuts du demi ogre qui fut le chef puis le compagnon de Wismerhill Ledroit dessine toujours aussi bien, donc pas de risque, c'est superbe !

20/05/2003 (modifier)
Par Tymac
Note: 4/5

Etant un amateur des chroniques de la lune noire, je me suis tout naturellement intéressé à ce one-shot. On y retrouve la même qualité de dessin, les mêmes scènes de combat gigantesques qui ont fait le succès des chroniques. Le scénario est intéressant, passant d'une première partie plutot mignonne, à une seconde plus classique et beaucoup plus guerrière. Et contrairement à sa série mère, aucun risque de voir le scénario s'enliser tome après tome. En résumé, un excellent one-shot, se rapprochant beaucoup du style du début des chroniques.

17/04/2003 (modifier)