Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

MPD-Psycho, le détective schizophrène (Taju Jinkaku Tantei MPD Psycho)

Note: 2.89/5
(2.89/5 pour 9 avis)

Un "Se7en-like" sur fond de schizophrénie déroutante... un manga noir et marquant.


Kadokawa Shoten Seinen

La vie de l'inspecteur Kobayashi Yôsuke bascule le jour où il reçoit sur son lieu de travail une glacière contenant le buste de sa petite amie démembrée et maintenue artificiellement en vie. Il finit par traquer le déséquilibré qui a fait ça, mais alors qu'il le tient en joue avec son arme, un changement inattendu s'opère : Kobayashi devient une autre personne et abat froidement le meurtrier. Lors de son procès, il affirme que Kobayashi Yôsuke est mort et qu'il est maintenant Amamiya Kazuhiko... Lorsqu'il sort de prison quelques années plus tard, Amamiya intègre directement un institut de criminalistique fondé par Machi, une ex-inspectrice de la police, et consacre immédiatement ses talents de "profileur" à des enquêtes sur des affaires de meurtres répugnants qui le conduisent peu à peu sur une piste bien mystérieuse et inquiétante...

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Mars 2004
Statut histoire Série terminée 24 tomes parus
Couverture de la série MPD-Psycho, le détective schizophrène
Les notes (9)
Cliquez pour lire les avis

12/08/2004 | Piehr
Modifier


Par Gaendoul
Note: 1/5
L'avatar du posteur Gaendoul

Du gore inintéressant qui donne dans le trash pour être à la mode. Passez votre chemin, rien à voir ici. L'intrigue n'est pas intéressante et on ne s'attache pas aux personnages. Une des rares séries pour lesquelles je n'ai pas pu pousser plus loin que le premier tome... Le dessin quant à lui est quelconque. Je ne dois pas être fait pour ce genre de mangas. Il faut dire que je n'aime pas spécialement les oeuvres d'horreur ou de gore, leur préférant les oeuvres plus basées sur l'ambiance (dans le genre Lovecraft par exemple même si ça n'existe pas en manga ^^).

24/08/2012 (modifier)

Ce thriller est basé sur la schizophrénie de l'inspecteur Kobayashi. Cet homme, selon le personnage qui a pris le dessus dans sa tête, est capable du meilleur comme du pire. Je suis friand de ce genre de thriller très noir, mais ici, mis à part des scènes très "dures" (non censurées une fois n'est pas coutume), j'ai trouvé que les recherches manquaient de profondeurs. Le dessin est beau, mais pas de fioritures: blanc et noir strict ! Pas de dégradé en gris comme c'est souvent le cas dans d'autres mangas. Une bonne série, mais au niveau suspens, mieux vaut lire par exemple un 20th Century Boys.

03/03/2007 (modifier)

Très jolie réalisation... Tant au niveau du scénario que du dessin. L'intrigue est complexe et se déroule de tome en tome de manière fluide. L’intrigue n'est jamais au point mort. Je ne reviens pas sur l'histoire elle-même; pour cela, il faut lire plus bas et plus si affinités. Je veux juste insister sur le fait que Sho-u Tajima est hélas trop rare en VF... il faut donc en profiter. Le prix est certes un peu élevé mais on trouve avec cette série une qualité rare et impressionnante, qui est vraiment au service du dessin (exceptionnel) et secondairement, il est vrai au service du produit. A quand la sorti de brothers en VF...

10/04/2006 (modifier)
Par gau
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

La jaquette noire est bien classe, tout comme les encrages à l'intérieur, les dessins sont vraiment excellents, l'intrigue est complexe à souhait. C'est vrai que les personnages ne sont pas très profonds, on oscille entre le récit polar noir très malsain (voir dérangé) et le parfois comique. Mais une fois passé le premier tome et entré dans le vif de la série, on en démord plus, c'est tellement glauque qu'on prendrait les auteurs pour des malades mentaux mais on peut trouver ça cool. L’histoire lorgne du côté des enquêtes policières et du roman noir mais en contemporain, l'esprit de David Fincher se fait fort sentir. Une série qui sort du lot. A noter qu'il a été adapté en série par le réalisateur fou Takashi Miike.

31/12/2005 (modifier)

L'écrin est joli, une couverture originale et une bonne qualité de papier, tout ça est assez "classe" et différent de ce que fait Pika habituellement. Par contre une fois la lecture terminée les artifices ne fonctionnent plus, le scénario à pistes multiples est volontairement embrouillé pour faire croire que c'est une oeuvre adulte et intelligente. Les personnages sont à peine définis et servent juste à mettre en valeur le profileur aux personnalités multiples et différentes. Les nombreuses scènes chocs montrées de façon froide et abrupte (surtout dans le premier volume) sont trop souvent gratuites et servent à installer un malaise chez le lecteur, c'est un exercice efficace dans sa forme mais le fond est vide de sens, du coup c'est tape à l'oeil, clinquant mais ça sonne creux... Les dessins sont beaux c'est sûr, vraiment très épurés, ils sont surtout mis en valeur par une impression aux noirs très intenses. Bref j'ai lu quatre tomes ça m'a vraiment déçu, j'en resterai là!

19/01/2005 (modifier)
Par Perle
Note: 4/5

J'ai longuement hésité entre 4 et 5... J'attends encore quelques tomes pour me décider... Cette série est une des plus belles claques que je me suis prise depuis longtemps ! L'histoire est ultra-complexe mais jamais confuse, le graphisme époustouflant... Les personnages sont réalistes, loin des clichés qu'il serait facile d'utiliser dans ce genre d'histoire... Le héros, en particulier, possède un charisme impressionnant (non je ne fantasme pas ? qui a dit ça ?). Cette bande dessinée ultra-violente, mais jamais gratuitement, saisit avec une profonde acuité le malaise de notre société et son effet sur les hommes... La folie humaine est dépeinte avec force mais sans tomber dans la caricature... Le tome 2, quoiqu'excellent, faisait craindre une trop grande complication de l'histoire... Après un tome 3 plus axé sur une aventure parallèle à l'intrigue principale, le 4 lève bien des mystères... Et en souleve de nouveaux... Pour notre plus grand plaisir... Un must, donc...

14/10/2004 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

Déjà, on peut noter le coté grand luxe de cette édition : la papier est de super bonne qualité, l'impression est nickelle, les couv (avec petit relief) sont très classes. Ca à l'air de rien comme ça, mais ça fait partie des petit plus qui font plaisir :) J'ai été étonné par le graphisme, ça fait très "manga ligne claire" :) Le résultat est vraiment excellent, et unique à ma connaissance (très limitée en ce qui concerne les mangas) Le 1er tome m'a vraiment emballé, mais la suite deviens parfois confuse. En voulant étayer cette histoire afin qu'elle ne soit pas trop banale, l'auteur donne trop d'éléments, trop de personnalités différentes à notre schizophrène. J'ai eu un peu de mal à suivre ses différentes identités ! Heureusement, il y a un petit rappel au début de chaque tome :) On ne peut pas repprocher à l'auteur de manquer d'ambition, mais pour le moment, ça reste un peu confus. MPD Psycho reste cependant un bon thriller.

29/09/2004 (modifier)
Par cac
Note: 2/5

J'ai trouvé ce manga vraiment malsain. En fait ce n'est pas vraiment son thème car les serial killer et les schizophrènes sont des cas qui ont déjà été traités que ce soit en bande dessinée ou au cinéma, mais c'est la représentation de scènes macabres qui vous donne vraiment des haut le coeur. Le dessin est en effet assez froid et en même temps réaliste, et l'auteur nous gratifie de certaines scènes d'exposition de cadavres plus vraies que nature. D'ailleurs, ça n'apporte pas grand chose à l'histoire en elle-même cet inspecteur aux multiples personnalités mais c'est juste pour accentuer le côté gore du titre. On aurait très bien pu garder un effet semblable sans ces scènes, qui ont d'ailleurs été sujet à polémique, et en même temps toucher un public un peu plus large. Bref si vous aimez le style et n'êtes pas rebuté par le premier tome, ça peut se lire.

12/08/2004 (modifier)
Par Piehr
Note: 4/5

Une sacrée bonne surprise que cette nouvelle série. Les deux auteurs japonais nous proposent en effet ici un polar particulièrement sombre, noir, qui ne peut que rappeler Se7en par l'ambiance qui se dégage des pages des différents tomes, tous plus sombres les uns que les autres. Le scénariste Eiji Otsuka nous dévoile les prémices d’une enquête sanglante et tortueuse, sans pour autant rendre son récit voyeuriste. Bien sûr, ces scènes noires doivent être réservées à un public averti, mais toute l’essence même de l’ambiance de MPD Psycho passe aussi et surtout par le style graphique si particulier de Sho-u Tajima. Petit à petit, divers éléments nous permettent de mieux cerner le personnage de l’histoire. Psychopathe schizophrène, il n’est pas vraiment attachant (pas étonnant), mais par contre vraiment intrigant. Au fil des tomes, de nouvelles personnalités font surface, effrayantes, attirantes. Et son visage, son regard, exprime en fin de compte assez bien cette folie intérieure qui l’habite. Le dessin, parlons-en : Superbe. Un noir et blanc maîtrisé qui permet, sans une utilisation à outrance de trames (technique très courante dans le monde du Manga), d’exprimer des ambiances, des sensations, des impressions, et de renforcer le coté tragique de certains passages. Au final, les premiers tomes parus en France promettent, et annoncent une série particulièrement intéressante, assez loin ma foi de ce qui se fait dans le milieu du manga, dans ce registre. A lire !

12/08/2004 (modifier)