Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Dernier Chevalier (The Last Knight)

Note: 2.4/5
(2.4/5 pour 5 avis)

Une introduction, en même temps qu'un hommage, au Don Quichotte de Cervantes.


Don Quichotte Will Eisner (1917-2005)

Dans le pays de la Manche vivait un vieil homme excentrique, qui ne rêvait que de chevalerie. Un jour, il monta au grenier, retrouva la vieille armure de son ancêtre, la briqua et décida que lui aussi, à son tour, serait le dernier des chevaliers. Il se fit appeler "Don Quixote", et avec l'aide de son fidèle valet Sancho Panza, partit combattre l'adversité, qu'elle fût réelle ou fantasmée. Sur le dos de l'eflanqué Rossinante, il partit se battre contre des dragons, des bandits de grand chemin.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2000
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Dernier Chevalier
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

09/08/2004 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J'aime le trait si caractéristique de Will Eisner. C'est un grand de la bande dessinée. Je dois bien avouer que le dernier chevalier m'a surpris car je découvre son talent sous un autre angle. C'est un peu différent de ce que j'avais lu jusqu'ici. Autre époque, autre moeurs... Les aventures de Don Quichotte sont célèbres dans le monde entier. C'est le rêve d'un homme excentrique qui vit dans ses rêves en confondant par exemple des moulins à vent avec de terrifiants dragons. Même s'il est naïf et un peu désespérant, on ne peut que reconnaître que l'âme des chevaliers est bien noble. En tout cas, j'ai bien aimé cette adaptation assez sympathique de l'oeuvre de Cervantès. De la vraie poésie épique !

14/08/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 1/5

Une grosse déception !!! Je suis un peu dur mais je n'ai vraiment pas aimé et Eisner sait faire beaucoup mieux. Je n'ai pas accroché à l'histoire. Le dessin est grossier (par rapport à ce que j'ai vu auparavant...) Les couleurs ne passent pas non plus et le cadrage est réduit au plus simple !!! Quand ça ne veut pas.... Heureusement que ce one-shot est court sinon j'aurai arrêté avant la fin.

14/04/2008 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je n'ai jamais aimé Don Quichotte et ce n'est pas Will Eisner qui va faire en sorte que je vais aimer ! Cet album est très différent de ce que j'ai lu de lui et cible clairement un public jeune qui aime les histoires de chevaliers. Je n'ai pas accroché une seule fois pendant la lecture. La couleur rajoutée au dessin est plutôt moche. Certains auteurs doivent se lire en noir et blanc !

06/03/2008 (modifier)
Par Alix
Note: 3/5
L'avatar du posteur Alix

Tiens, cet album de Will Eisner est assez différent de ce que j’ai lu de cet auteur jusqu’à présent. C’est court, c’est léger, et de toute évidence destiné à un public assez jeune (même si ça convient aussi à un public adulte). L’histoire elle-même est rigolote, et la fin est jolie, et philosophe sur l’importance d’avoir des rêves dans la vie. Une BD sympa, à emprunter ou à lire en bibliothèque, mais dont votre collection se passera bien, même si vous êtes fan de l’auteur…

20/10/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Cette histoire vous dit quelque chose, hein ? Eisner, l'un des auteurs américains les plus populaires, décida un jour d'initier les jeunes américains au chef-d'oeuvre de Miguel de Cervantes. Il nous conte donc, dans un abrégé assez sympathique, les aventures de celui qui se battit contre des moulins à vent, celui qui voulut aller jusqu'au bout de ses rêves. Eisner introduit d'ailleurs dans la bouche de ses deux héros quelques réflexions philosophiques qui éclairent le propos de Cervantes. L'album en lui-même ne casse pas des briques, mais il se laisse facilement lire, dans un style graphique et narratif proche de certains recueils de contes.

09/08/2004 (modifier)