Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Cross Fire

Note: 3.06/5
(3.06/5 pour 16 avis)

Une archéologue aventurière travaillant pour le Vatican, récupère des vestiges pouvant contredire les textes et mettre en péril la crédibilité de l'Eglise. Suite au décès de son collègue, on lui adjoint un mafioso béta pour la protéger.


Ecole Emile Cohl Institut Saint-Luc, Liège Lanfeust Mag Les Roux ! Vatican

Introduction : La scène se passe au Moyen- âge, les derniers Templiers prennent la fuite et les Inquisiteurs investissent leur derneir bastion trop tard, alors que les voiles de leurs bateaux se profilent au loin. A la tête des Inquisiteurs, un mystérieux homme à capuche. De nos jours : Une jeune archéologue / aventurière récupère des archives comprometantes pour le compte du Vatican, son partenaire étant mort dans les premières pages, on la confie à la protection d'un jeune mafieux rigolo et trè porté sur la gâchette. Mais au Vatican, des complots et intérêts internes viendront compliquer la tâche de nos deux héros.

Scénariste
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2004
Statut histoire Série en cours - cycle(s) terminé(s) (Premier cycle de 7 tomes terminé) 8 tomes parus
Couverture de la série Cross Fire
Les notes (16)
Logo BDfugue Achetez sur BDfugue !

Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Pour moi c'est très sympa Cross Fire. Certes, on peut dire que le sujet est convenu, qu'on a déjà lu des tas de fois ce genre de récit mêlant espionnage et ésotérisme. Jean-Luc Sala, chantre du pur divertissement, y ajoute des explosions et des jolies filles. Ça pète dans tous les coins, il y a des clins d'oeil de temps en temps, mais qu'est-ce que c'est jouissif quand même ! Le dessin de Pierre Mony n'est pas étranger à ce plaisir de lecture. On sent qu'il passe un niveau au cours du tome 2, ses personnages sont plus expressifs, ses cadrages plus diversifiés et la mise en couleurs est vraiment remarquables par moments. Dans les tomes 5 et 6, c'est encore plus prégnant, il n'est pas loin de la maturité, tandis que Jean-Luc Sala densifie son histoire. Bref, c'est cool, c'est frais, et on n'en demande pas plus.

03/03/2014 (MAJ le 24/04/2015) (modifier)
Par Yon
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Alors là, j'ai vraiment été très surpris, après avoir découvert cette série dans Lanfeust mag. Un souci de réalisme illustré par des évènements historiques et religieux ponctué par une touche de mystère très intéressante !!! Une grosse surprise et un beau coup de cœur !

12/01/2007 (modifier)
Par softdust
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Qu'est ce qu'on cherche dans une BD ?? Une réflexion existentielle, un moment de solitude à oublier, une sublimation de soi par l'image, un moment de détente... Pour le dernier des cas, un pur moment de détente, Cross Fire en est l'archétype. En effet, cette BD regroupe, à mon sens, toutes les tendances actuelles du moment : - le style vif, le dessin expressif et entraînant du manga, - le scénario, une quête du Graal contre une autre équipe sur fond de mystère ecclésiastique, - des effets surabondants, des gadgets à la James Bond, des filles à demi dénudées, un héros style Nikki Larson.. Un humour décalé, des clichés trop gros pour y croire, des clins d’œil partout, on se régale à chaque page. Dire que Cross Fire est à la BD ce que les Bronzés sont au cinéma est exagéré, mais la même sensation de plaisir est perceptible à la fin de la lecture. Encore !!!

10/07/2006 (modifier)
Par rom
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Pour ma part, j'ai adoré ! Les dessins ont plein de relief, les personnages sont atypiques et pour certain(e)s très généreuses (dans tous les sens du terme). En ce qui concerne l'histoire, ceux qui ont lu le Da Vinci Code et qui ont aimé vont adorer; est-ce que la chrétienté est bien celle que l'on pense ?

19/01/2006 (modifier)