Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Tony Corso

Note: 3.35/5
(3.35/5 pour 26 avis)

Enquête d'un privé typé Magnum dans le sud de la France.


Détectives privés Ecole Emile Cohl La Côte d'Azur

Une riche jeune femme fait appel à Tony afin de l'aider à retrouver un homme qu'elle recherche et aperçu recemment dans les environs de St Tropez. Mais derrière ça, se cache une histoire d'argent detourné, de trahison et de relation extraconjugale.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Juin 2004
Statut histoire Une histoire par tome 7 tomes parus
Couverture de la série Tony Corso
Les notes (26)
Logo BDfugue Achetez sur BDfugue !

16/06/2004 | bab
Modifier


Un vrai régal de lire les enquêtes de Tony Corso, pourtant je ne suis pas attiré par l'univers jet set et paillettes qui règne dans cette série. Mais on a l'impression que cette série "brille", grâce au soleil méditerranéen omniprésent (la série se passe dans le Var, à Saint Tropez) ce qui ne m'a pas laissé indifférent étant moi même varois... Mais également brillante grâce aux très beaux paysages, aux strass et paillettes, aux jolies femmes, bref le côté sea sex and sun et très bien mis en valeur par l'exellent Berlion. Niveau scénario, les tomes se ressemblent plus ou moins avec des spécificités propres à chacun, on ne s'ennuie jamais et on en redemande, la série est pour moi culte, car son personnage principal est culte, il a ce côté attachant, il est sec, cynique, parfois impitoyable, mais toujours juste et réfléchi, il a son look atypique bien à lui (ne porte que des chemises à fleurs, boit seulement du gin tonic frais à partir de midi, a un goût pour le jolies femmes et a un carnet d'adresses bien copieux). Tony Corso a également une part de mystère sur son passé, il est très réservé sur ce sujet, même si à partir du tome 3 on en apprend déjà un peu plus. Je conseille l'achat de cette série, que je trouve rafraichissante, irréaliste tout de même, mais on a envie de croire aux valeurs de ce personnage culte.

21/11/2010 (modifier)
Par pol
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur pol

Initialement lorsque j'ai posté cet avis, j'avais mis 4 étoiles. Et voilà, 4 ans plus tard et après avoir relu tous les tomes un paquet de fois je monte ma note à 5 étoiles. Pourquoi ? Parce que Tony Corso est pour moi la meilleure série du genre. Ni plus ni moins. Dans la grande famille des séries policières mettant en scène des enquêtes sous forme d'albums indépendants ou de diptyques, voici pour moi la référence. Aucune ne me procure autant de plaisir. Bien sur avant de l'avoir ouvert on sait déjà juste à la couverture que le héros beau gosse va se taper la nana et que les gentils gagnent à la fin... mais tant pis. J'adore le style de Berlion, les dessins sont vraiment bons, les scénario clairs et efficaces. Ni trop complexe (exit les montages financiers incompréhensibles via des sociétés occultes ou les affaires de contre espionnage de la CIA qui revend des missiles aux russes grâce à un agent double, etc...), ni trop prévisible. Juste ce qu'il faut de mystères et de suspens. Les différentes enquêtes m'ont toutes passionné. J'adore le personnage de Tony Corso, son cynisme est un régal, quelques répliques par ci par là sont décapantes. Plus on avance dans les tomes et plus on découvre un écorché vif, au passé difficile. Ses blessures sont d'ailleurs loin d'être toutes refermées. Cela casse un peu les préjugés que l'on pourrait avoir sur lui aux premiers abords. Au fil des albums on découvre ses amis sur lesquels il peut compter. Ces personnages sont fouillés, ils ne sont pas que là pour lui donner la réplique, ils auront tour à tour un rôle à jouer dans les différentes enquêtes. Bref c'est un vrai plaisir de me replonger dans chacun des tomes, de pouvoir en lire un sans forcément relire les précédents, ou alors de tous les relire d'affilée selon l'humeur.

04/11/2005 (MAJ le 05/03/2010) (modifier)