Vingt mille vieux sous la Terre

Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 5 avis)

Chronique joyeuse de la mort et histoires courtes et noires pour ce dernier Foerster.


Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Humour noir Magazine Fluide Glacial

Chronique joyeuse de la mort et histoires courtes et noires pour ce dernier Foerster. Les Morts se sont mêlés aux vivants mais ceux-ci ont créé des animaux-cerceuils chargés d'avaler les zombies et de les enterrer avec eux. Mais les morts ne se laissent pas faire. Voici la première de ces histoires courtes et noires de Foerster dans la lignée de ses précédents albums.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1998
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Vingt mille vieux sous la Terre
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

27/05/2004 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Mon avis est peut-être à relativiser, tant je suis fan du travail de Foester – en particulier dans ses nombreux albums, publiés chez Fluide Glacial, dans lesquels il regroupe ses histoires fantastiques. Mais j’ai quand même encore bien aimé. Même si la première histoire (très décevante je trouve) a failli me faire momentanément changer d’avis. Mais les huit autres m’ont confirmé dans mon appréciation globale de cet auteur. Qui semble raconter toujours le même genre d’histoire, certes, mais qui d’une part le fait très bien, et d’autre part y glisse à chaque fois une touche, un quelque chose de différent, de surprenant, qui fait qu’on ne se lasse pas de lire ces albums. Les personnages sont toujours décalés, avec des noms alliant désuet et ridicule, dans des décors distordus (même si c’est moins le cas ici que dans d’autres albums). Les histoires, usant très bien d’un noir et blanc tranché, jouent sur une ambiance intrigante, dérangeante, insistant sur le fantastique bien sûr, mais n’hésitant pas à y ajouter une touche d’humour noir bienvenue. C’est un album qui se situe dans la très bonne moyenne de ce genre, dans lequel Foerster excelle vraiment.

11/12/2018 (modifier)
Par jul
Note: 3/5

Un album que je possédais dans ma colec et qui a disparu merde putain'con ... J'ai du le vendre sans m'en rendre compte... En tout cas j’aime beaucoup Foerster (surtout son album Styx avec Andreas en fait, car beaucoup plus réussi graphiquement). Il possède un ton unique dans la bd francophone. Un ton, absurde et horrifique, totalement dans l'esprit Creepshow (bd + film de Romero). Derrière le côté humoristique et bd "Fluide Glacial" c'est réellement proche des séries B et Z du cinéma d'horreur américain. Avec un autre graphisme on aurait eu droit à une vraie atmosphère d'épouvante. Bref j'aime beaucoup Foerster. Ce tome est très bon. Le seul que je possédais et que j'ai lu en tant qu'album, le reste c’était des récits par ci par là dans Fluide Glacial. Une valeur sûre ! Tiens ça me donne très envie de racheter du Foerster, surtout qu'il y a pas mal de trucs dont je ne soupçonnais même pas l'existence ( la frontière, gueule de bois, Pinocchio... )

02/06/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Avec ces contes noirs dégoulinants d'humour de la même couleur, Foerster déploie énormément d'imagination. Malheureusement pour moi, je n'ai pas été sensible à sa narration. D'une part, j'ai trouvé ces histoires trop bavardes, d'autre part, l'effet de surprise n'a jamais fonctionné car si les idées de l'auteur sont souvent originales, la manière dont il les amène m'est apparue tellement lourde que je devinais bien trop vite où il voulait m'emmener. Au final, et malgré d'indéniables qualités (un dessin en noir et blanc expressif à souhait, des idées de départ souvent joliment tordues), je dois bien avouer m'être ennuyé. Pas pour moi, tout simplement...

07/09/2013 (modifier)
Par Miranda
Note: 4/5

Jusqu'à présent c'est la meilleure production de Foerster à mon goût, ma note est juste là pour marquer la petite différence qu'il y a avec ses autres œuvres, car dans le fond je trouve qu'elles se valent toutes plus ou moins. Graphiquement c'est du même niveau, toujours aussi détaillé et joliment dessiné, cet auteur vaut déjà le détour pour son style si particulier reconnaissable du premier coup d'œil. Les histoires, elles, sont un peu plus surprenantes que d'habitude mais pas plus noires, sauf peut-être dans l'humour qui est plus incisif, plus morbide ou plus jouissif tout simplement. Il n'y a guère que deux histoires où l'on peut entrevoir les chutes. S'il n'y avait qu'un seul Foerster à lire, se serait celui-ci, indubitablement. Je vois - avec plaisir - que mon avis rejoint en tous points celui de Ro, si ça c'est pas la garantie d'une bonne lecture… Seul bémol, cette bd est très rare à dégoter, bonne pêche à tous !

11/12/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Un nouvel album d'histoires courtes, humoristiques mais surtout très noires, de Foerster. D'habitude, chaque album a son lot de bonnes et de moins bonnes histoires. Eh bien là, je les ai trouvées quasiment toutes excellentes. Elles sont non seulement très originales les unes par rapport aux autres, mais en plus elles sont vraiment marquantes par leurs idées emplies d'acidité, d'humour noir et d'horreur. Le dessin de Foerster (typique de son style) est ici bien soigné, très lisible et ses personnages aux expressions horrifiées ou autres sont toujours excellents. En résumé, voilà à mon avis l'un des meilleurs recueils d'histoires noires de Foerster.

27/05/2004 (modifier)