La Citadelle Aveugle

Note: 1.83/5
(1.83/5 pour 6 avis)

Recueil de courtes histoires parues dans différents journaux... - La Citadelle aveugle - Ballade - Absoluten Calfeutrail - Ah Nana - Cauchemar Blanc - Conte de Noël - Ktulu


Giraud-Moebius Les années Métal Hurlant

Plusieurs historiettes indépendantes. Une sur une étrange forteresse, une autre sur ce qui pourrait être le cauchemar des racistes, une autre partant d'un poème de Rimbaud... Le tout mélange pessimisme, fantastique et dénonciation de la bêtise.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Août 1989
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série La Citadelle Aveugle
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

06/05/2004 | hipopom
Modifier


Par Blue Boy
Note: 2/5
L'avatar du posteur Blue Boy

J’avoue ne pas bien connaître Jean « Moebius » Giraud, souvent acclamé comme l’une des ultimes références du neuvième art pour avoir influencé bon nombre d’auteurs dans la BD européenne. Il y a une bonne décennie, j’avais voulu le découvrir à travers L’Incal, son œuvre la plus emblématique avec Blueberry. Et à dire vrai, cette série ne m’aura pas laissé une impression indélébile. Et ce n’est pas ce recueil qui va changer mon impression et me faire rentrer dans le cercle des adorateurs. D’abord, il faut dire que je ne suis pas fan d’histoires courtes (pas plus que de nouvelles en littérature). Ensuite, on a affaire ici à un catalogue très disparate d’un point de vue graphique, et ces histoires fantastiques ne sont franchement pas folichonnes, parfois à la limite du compréhensible, avec des fins en queue de poisson. Ce n’est pas tellement au niveau de l’imagination que se situe le problème, mais plutôt dans la forme. Je vais certainement faire hurler les fans, mais je ne trouve rien d’extraordinaire dans le dessin, surtout avec ces couleurs psychédéliques douloureuses pour la rétine ! La construction de ces récits semble relever de l’improvisation, et le tout fait un peu daté. Je devrais me réjouir du fait qu’un auteur européen ait séduit les Américains, mais si tout est à l’avenant, je ne cache pas mon étonnement. A noter que cet album fait un peu doublon avec « L’Homme est-il bon ? », autre recueil d’origine où l’on retrouve « La Citadelle aveugle » et « Ballade ». Pour ma part, je vois ça davantage comme une curiosité destinée aux fans.

25/08/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Regroupement très disparate d'oeuvres de jeunesse (en tout cas pour Moebius - même si au début apparaît encore Gir comme signature). Plus que le dessin, qui évolue et progresse réellement, c'est surtout les univers décrits qui diffèrent. Les scénarii, sont eux pleins de clins d'oeil. A l'actualité de l'époque, mais aussi aux centres d'intérêt de Moebius (on y voit même un cow-boy qui pourrait être Blueberry...). Mais l'ensemble est assez décevant. Peut-être moins onirique, moins abouti que ce qu'il fera ailleurs... Note réelle 2,5/5

03/01/2013 (modifier)
Par Ems
Note: 1/5

Ce florilège de petites histoires ne plaira pas à grand monde. Les histoires sont insignifiantes en général. On y entrevoit quand mêmes les futures obsessions de l'auteur. L'intérêt de cet ouvrage est surtout dans le dessin : Quels progrès dans les détails et les couleurs entre le second récit de 75 et le troisième de 77 !!!! Il y a clairement un Moebius avant et après 77 au niveau du dessin. Ce genre de BD permet de découvrir les œuvres de jeunesse d'un auteur et de mesurer les progrès et évolutions. Mis à part ces considérations techniques, cette BD a peu d'intérêt au regard de ce Moebius a fournit depuis.

14/08/2009 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Plusieurs histoires très diverses composent en effet ce recueil. Difficile d'y trouver une unité cependant, même si le fantastique semble (presque) être le genre commun. Curieusement, la seule nouvelle ayant un quelconque intérêt se trouve être la seule n'appartenant pas au fantastique, "Cauchemar blanc", déjà citée par Hipopom. C’est une nouvelle écrite en réaction à une décision gouvernementale injuste de l'époque. Probablement celle qui fait le moins appel à l'imagination... Pour le reste, c'est trop succinct pour vraiment parler de BD, en effet. Cependant, le trait de Moebius est toujours intéressant à regarder, et certaines cases sont tout de même somptueuses. A réserver aux fans toutefois.

28/04/2006 (modifier)
Par Kael
Note: 1/5

C'est le genre de BD qui ne me donne pas envie de lire d'autres vieilles BDs (dans le sens "BDs parues avant ma naissance") Moebius se laisse aller avec ses couleurs psychédéliques, nickel ce que je deteste... Heureusement qu'il sauve un peu la mise avec un dessin parfois très travaillé, selon les histoires. Mais ces histoires sont d'un intérêt très très limité... j'ai même envie de dire qu'il foire complètement son sujet vu qu'aucune ne m'a intéréssé, pas même un peu... Ouf, ya qu'un tome...

26/07/2004 (modifier)
Par hipopom
Note: 2/5

Cette BD est à mon avis réservée aux mordus de l'oeuvre de Moebius. Or c'était la première fois pour moi que j'entrais dans son univers... La rencontre aurait pu se passer sous de meilleurs auspices ! Le gros problème de cette BD c'est que justement ce n'en est pas vraiment une. C'est un recueil de courtes histoires et elles sont malheureusement... trop courtes ! La plupart auraient mérité plus d'espace pour se déployer, c'est trop condensé, à part le cauchemard blanc qui est excellent. Il est difficile de pénétrer dans quelque chose d'aussi complexe en seulement quelques pages. Le dessin n'est pas extraordinaire mais d'une grande simplicité, pureté même. Il est efficace et souple, changeant. Très bien donc sur ce point même si c'est parfois un peu trop marqué années 1980. Je n'ai pas pour autant renoncé à découvrir Moebius et je me suis lancé dans le monde d'edena que j'apprécie pas mal pour l'instant (à suivre...). Mais je pense vraiment que cette BD n'est qu'un tome pour les fans et que les autres pourront aisément s'en passer.

06/05/2004 (modifier)