Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Phantasmes

Note: 2.43/5
(2.43/5 pour 7 avis)

Inventeur des plus grands archétypes de l'humour vache, Reiser a dressé une typologie irremplaçable de la société française, et de l'humanité en général. Provocateurs, féroces et tendres à la fois, ses portraits au vitriol nous feront toujours rire !


Hard & Soft, d'un érotisme à l'autre Le sexe (pour de rire)

Inventeur des plus grands archétypes de l'humour vache, Reiser a dressé une typologie irremplaçable de la société française, et de l'humanité en général. Provocateurs, féroces et tendres à la fois, ses portraits au vitriol nous feront toujours rire ! Une série de gags en une image, en une planche, ou en plusieurs planches.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1980
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Phantasmes
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

22/04/2004 | Ro
Modifier


Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Le genre de BD pour bobo en mal de porno chic. En réalité, c'est obscène, vulgaire et crade. On ne peut pas être plus clair. C'est vendu comme un chef d'oeuvre alors que c'est du pur porno. Je ne suis pas un sexophobe mais il y a quand même des limites à la vulgarité. Là, c'est un fatras de branlettes, le genre de choses dont on voudrait être épargné. Reste la question : quel est l'intérêt de cette BD ? Désolé mais je ne le vois pas. On pourra sans doute y voir une métaphore à travers un humour débridé quand d'autres y verront du voyeurisme moche et bestial. En tout cas, cela ne m'a pas fait du tout phantasmer.

20/01/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Bon, à part deux gags d’une page (sur les taupes et les grenouilles) un peu hors sujet, cet album relativement épais rassemble bien un plus ou moins large catalogue de fantasmes (prédilection pour la fellation, mais aussi sodomie, zoophilie…), que Reiser développe dans des histoires plus ou moins longues (d’un dessin pleine page à plusieurs pages pour une histoire complète). Ici ne cherchez pas de poésie ou de romantisme, on est dans le brut de décoffrage, dans le rentre dedans, pour reprendre une expression ici adaptée. Ce n’est pas forcément un chef d’œuvre, mais l’album se laisse lire agréablement, j’ai souvent souri et deux ou trois fois rigolé à la lecture de ces histoires et de ces gags cons. Quant au dessin, on ne lit pas Reiser pour admirer les courbes de ses donzelles, hein ? Comme d’habitude chez Reiser, il y a une part de défouloir, la volonté de donner un bon coup de pied dans le cul dans ce que l’on n’appelait pas encore le « politiquement correct ». C’est donc un peu trash , carrément crade, mais assez drôle pour que l’on s’y intéresse !

03/12/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Ce qui est incroyable avec Reiser, c'est la façon dont une certaine élite encore parisienne et intellectuelle a porté aux nues son style graphique et son humour vachard. Décidément ces mecs-là n'y connaissent rien en BD. Pourtant à y bien regarder, ce dessin est affreux, hideux, effroyablement laid et vilain, c'est quasiment de l'esquisse. Seul son humour acide et trash peut interpeller. Moi, je n'ai jamais vraiment ri ou apprécié Reiser, c'était trop excessif pour moi, et parfois je trouvais même que ce n'était pas drôle, mais comme je l'ai dit dans mon avis sur Gros dégueulasse, des auteurs comme lui, il en fallait à une époque pour bousculer la société française qui sortait du Gaullisme. Maintenant, aimer ces "Phantasmes", c'est une autre histoire, c'est probablement son album le plus horrible, soi-disant dédié à son amour des femmes, mais celles-ci en prennent aussi pour leur grade, et certains de ces gags sont franchement crades, dégueu, limite supportables, certains m'ont plutôt révulsé alors que d'autres m'ont fait un peu sourire en pensant ironiquement "non vraiment, où va-t-il chercher ça ?". Bref, cet album au ton peu ragoutant est loin de m'avoir plu, mais avant de jeter la pierre sur Reiser, il est bon d'en feuilleter quelques pages pour avoir un avis tranché, mais d'achat, oulah je n'en ferai rien...

07/06/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

La bande dessinée « Phantasmes » ne représente le phantasme que par son nom... Tout commence très mal par une couverture au goût des plus douteux... et une fois cette barrière franchie, c’est encore pire... Le dessin est sale, imprécis et mal fait tout simplement. Les couleurs sont hideuses... Du grand n’importe quoi... Bande dessinée humoristique ? Vraiment pas... Érotique alors, au moins ? Et bien non... J’ai pourtant un niveau de tolérance relativement élevé concernant l’humour gras et sexuel. Mais là, je n’ai jamais été ne serait-ce que titillé par le moindre gag. J’ai même été profondément dégoûté... et ce tout au long de l’album. Le gag du chien qui se « tape » une femme a failli me faire vomir... Il est vicieux, malsain, révulsant, dégoûtant, ... Je ne comprends pas cette bande dessinée. Je la trouve totalement repoussante et illisible. Quant à sa catégorisation dans l’érotique, je ne partage pas cet avis. Pour moi, « Phantasmes » a sa place dans le strictement pour adulte AVERTI. L’achat n’est pas recommandé, la lecture non plus... Je mets une étoile car il est impossible de mettre moins !

01/08/2009 (modifier)
Par Don Lope
Note: 4/5

C'est clairement ce que Reiser a fait de mieux avec "Mon papa", dans des styles très différents. C'est irrévérencieux au possible, un peu graveleux et vulgaire mais juste ce qu'il faut et carrément orienté cul, sans détour et souvent avec beaucoup de cynisme (le sanglier défroquant le chasseur : "tu as tué ma femme, maintenant tu la remplaces"). Du très bon, à la limite du culte selon moi.

08/11/2004 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

Du bon Reiser, trash comme on l'aime :) Certains gags m'ont vraiment fait marrer, d'autres beaucoup moins forcément... En fait, j'ai préféré les gags courts (très efficaces) aux histoires courtes (dont la chute fait souvent un bide). Alors oui, c'est gore, c'est porno, c'est crade, mais je me suis bien marré, c'est le but nan ? :)

18/08/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

En théorie, je n'aime pas Reiser. Je n'aime pas son dessin façon gribouillage un peu crade, et je trouve son humour trop trash et pas drôle. Mais là, je dois avouer avoir rigolé sur presque la moitié des gags de cet album. Alors bien sûr, il y a toujours pas mal d'humour trash et provocateur dans cette BD - quoique moins que dans la plupart de ses autres BDs, je trouve - mais il y a aussi pas mal de bonnes idées, de gags dont la chute est bonne et d'images d'humour franchement marrantes. Donc pour un album dont la moitié des gags se laissent lire sans trop de difficulté, et dont une bonne partie du reste est marrante, je trouve que ça donne un album finalement pas mal. Par contre, je n'irai pas jusqu'à payer le prix de cet album pour posséder ça.

22/04/2004 (modifier)