Le Serment de l'Ambre

Note: 3.26/5
(3.26/5 pour 23 avis)

Voici le résumé de la BD: Au commencement étaient huits frères. Huit redoutables marins qui, durant vingt années, traquèrent un cachalot mythique. Avec lui, ils conclurent un pacte : en échange de la vie éternelle, ils renoncaient à tuer toute créature animale. Ainsi naquit la légende des sorciers de Tichit.


Dark Fantasy Terres de Légendes

Les huits frères dont on parle dans le résumé sont à la recherche d'une femme qui a un tatouage sur son corps. Ce tatouage leurs permettra de faire quelqu chose, mais quoi ? Ca je ne peux le dire parce que l'histoire n'est pas encore assez avancée. Les huits frères se rendent à Amojar, ville imprenable, ville des plaisirs des femmes. Donc une sorte de ville bordel. Il trouvent la femme qu'ils cherchent mais celle-ci s'en va avec un groupe d'homme qui la sauve d'une capture certaine. Et là commence la série de fuites.... A suivre...

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1995
Statut histoire Série terminée 5 tomes parus
Couverture de la série Le Serment de l'Ambre
Les notes (23)
Cliquez pour lire les avis

09/02/2002 | shingouz
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Bon, ben voilà une série de la collection Terres de légendes qui me laisse pas mal sur ma faim. En effet, le premier tome était plutôt sympa, malgré quelques petits défauts (bon dessin, mais pas toujours très lisible ; Amojar sensée être imprenable au bout d’un labyrinthe et pris en deux temps trois mouvements par les 8 frères…). Mais ne chipotons pas, ce tome introductif était un très bon album d’aventure, dense, plantant le décor et donnant un bon rythme. C'est lui qui me fait arrondir aux trois étoiles. Et puis… Et puis les promesses n’ont pas été tenues. Il faut dire que l’équipe aux commandes de la série a fortement évolué. Dieter, qui a pris peu à peu la relève de Contremarche, n’a pas su éviter la dilution de l’intrigue, dont l’intérêt et la crédibilité n’ont fait que décroitre je trouve (surtout à partir du quatrième tome où il est seul à la baguette). Les sorciers de Tichit perdent aussi beaucoup de leur mystère et semblent moins bien utilisés pour sortir la série de la banalité. A cela s’ajoutent quelques invraisemblances (où est passé Dranoc, l’un des deux sorciers de Tichit envoyés chercher l’aigle chez les barbares en début de quatrième album ???). Là où les changements ont été les plus importants, c’est au niveau visuel. Le dessin de Lauffray dans le premier tome (malgré la remarque faite plus haut) est de bonne qualité. Il est ensuite remplacé par le duo Le Roux/Martin. Je n’aime pas ce genre de changement au cœur d’une série. Mais la transition est acceptable. Dans le tome suivant Le Roux dessine seul (son dessin est correct, mais je n’accroche pas, et j’ai trouvé bizarre le contraste avec les pages narrant l’histoire des Déires). La couleur de Rabarot (qui rejoint la – nombreuse – équipe !) est, elle plutôt bonne, comme souvent. Rabarot est ensuite remplacée pour le quatrième tome (malheureusement), et le dessin de Le Roux devient franchement mauvais, bâclé (alors qu’un nouveau dessinateur traite la légende de l’Amojar [pas aimé…]). Bref, je n’y ai pas trouvé mon compte ! Série inégale donc (dans tous les domaines), avec un intérêt décroissant au fil des tomes. Un emprunt en bibliothèque suffit largement… Note réelle 2,5/5.

12/11/2016 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5

Cette série comporte deux problèmes à mon sens, premièrement le graphisme n’est pas très folichon à partir du second tome, trop brouillon il est difficile de se transporter pleinement dans l’histoire, n'ayant aucun plaisir à regarder les planches. Les femmes se ressemblent trop, les hommes ont des têtes plus différentes et surtout plus travaillées. Ensuite le série est trop longue, trois tomes auraient amplement suffi, l’histoire s’étale avec des scènes de course-poursuite qui n’apportent rien de plus d’autant que le visuel n’aide pas. Cela dit le récit en lui-même est assez original et les personnages sont intéressants et bien développés. Les quelques scènes concernant le passé ne sont pas trop longues et juste ce qu'il faut pour connaître pleinement ces moments du récit. J’aurais aimé le relire mais le visuel ne m’apportant absolument aucun plaisir je m’en passerai, c’est dommage car avec un autre traitement ça aurait été une superbe série.

11/03/2016 (modifier)
Par Tomeke
Note: 2/5

Pff… Quel gâchis ! Et c’était pourtant si bien parti mais j’ai trouvé que le souffle retombait au fil des deux/trois derniers tomes. Vous me direz, sur cinq volumes, il ne nous reste pas beaucoup d’albums. Effectivement, le premier tome est épique, grandiose et promettait le meilleur. Le deuxième tome change de dessinateur, c’est moins bon mais cela reste correct, mais c’est au niveau du rythme et des rebondissements que le niveau baisse, jusqu’à finir par me désintéresser complètement des guerriers de Tichit… Vous l’aurez compris, après être tombé sous le charme du premier opus, les suivants m’ont crescendo déçu jusqu’à me convaincre de ne pas terminer l’aventure. Re-pfff !

27/02/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Le Grand A

Fiasco, déception… ce sont les adjectifs que j’ai ressentis après ma lecture de cette prometteuse série qu’est Le Serment de l’Ambre. Aux commandes du tome 1, Frédéric Contremarche au scénario qui m’était alors inconnu et Mathieu Lauffray au dessin, aujourd’hui reconnu comme une valeur sûre de la bande dessinée. Ce premier tome m’a fait l’effet d’une bombe. Sorti en 1995, Lauffray a déjà un superbe coup de crayon dans son style un peu inspiré des comics. Là rien à redire, pareil pour les couleurs très diversifiées. La pépite c’est l’histoire, la plupart des séries de fantasy s’inspirent de l’univers de Tolkien ou du moins un registre qui s’en rapproche. Là, Contremarche a fait parler son imagination. Il n’y a qu’à lire le synopsis, 8 frères marins ont traqué pendant des années un cachalot aux pouvoirs mythiques et une fois leur quête achevée, l’animal leur a promis, en échange de ne plus tuer aucun animal, l’immortalité. Tout de suite j’ai trouvé ça emballant et le tome 1 ne m’a pas donné tort puisque nos 8 sorciers mènent une chasse terrible pour récupérer l’ambre (objet qui a scellé le pacte entre les frères et le cachalot) que leur ont subtilement dérobé deux sœurs jumelles. Le premier tome ne met pas seulement en scène une course poursuite effrénée entre deux groupes mais c’est aussi l’occasion de mettre en place tout un univers comme la Terre du Milieu pour le Seigneur des Anneaux ou le Westeros pour Le Trône de Fer. Voilà, pour moi ça annonçait une série culte avec un scénario grave immersif (pour info les sorciers sont plutôt sanguinaires et j’ai trouvé ça inédit de prendre le parti du mauvais côté pour changer) et un dessin déjà bien maîtrisé à l’époque. Tome 1 5 étoiles Le hic dans l’histoire, la suite ne tiendra pas. Alors qu’une série culte doit maintenir un certain niveau de qualité à chaque nouvel album voire même s’améliorer, ici c’est tout le contraire qui s’est produit. D’un premier album plus que prometteur, le Serment de l’Ambre dégringole dans le médiocre et le calvaire s’achèvera avec un final affligeant de niaiserie et un dessin digne d’une adaptation BD d’un film hollywoodien. Et ça commence avec le tome 2 : Contremarche et toujours le patron de la série mais Lauffray n’est plus directement dans le projet, il se contente des pages de la légende et de la couverture. C’est Etienne Le Roux qui le remplace et c’est là que j’ai constaté qu’il y avait un monde d’écart entre certains dessinateurs. Je n’aime pas trop critiquer négativement le travail d’un dessinateur car je suis bien incapable d’en faire autant, mais bon, faut dire ce qui est. Le Roux ne s’en tire pas trop mal parce que j’ai senti qu’il essayait plus ou moins de faire du Lauffray. Au final, on a un tome 2 avec plus d’action et qui reste cohérent par rapport au premier tome. La traque continue. Tome 2 3 étoiles Je n’ai pas grand-chose à dire sur le tome 3 si ce n’est que l’histoire stagne complètement, les sorciers continuent de mourir un par un et j’ai commencé à me poser des questions sur l’intérêt du groupe des jumelles qui, euh… qui ne sert pas à grand-chose quoi ! Tome 3 2 étoiles Donc je passe directement à l’album qui va finir de m’achever, un bouquin capable de vous dégoûter de la bande dessinée et qui m’a fait dire « WHAT THE FUCK ? ». Le dessin de Le Roux est basique, il s’est contenté du strict minimum, l’histoire se situe dans le désert, donc je vous laisse imaginer 43 planches de rien, de montagnes au loin et de sable marron vomi pendant 43 planches en guises de décors. Il en va de même pour les personnages méconnaissables, dessinés avec un trait gras et épais (c’était à la mode ?), on croirait des personnages de vieux comics américains, ceux où on ne reconnaît pas les visages et où les corps sont mal proportionnés. Il suffit de comparer les jumelles entre le premier tome où elles sont plutôt bien foutues et le tome 4 où c’est une vraie boucherie graphique. Le pire reste les couleurs. Gonzalbo est le (nouveau) coloriste et je pense que lui-même ne devait pas être très fier de son travail. C’est moche, je le dis, peu ou pas de variances dans le choix des couleurs. Il y a aussi quelque chose d’insupportable, pour moi c’est juste du foutage de gueule. Alors ça arrive de retrouver des petites erreurs scénaristiques ou graphiques dans d’autres séries et ce n’est pas bien méchant et c’est plus sympa d’en rire ou de le remarquer. Je pense notamment à Denis Bajram qui avait révélé sur son site quelques oublis dans sa série Universal War One, mais rien de bien méchant, le boulot a été fait et ça fait une anecdote. Dans le tome 4, les frères sorciers ne sont plus que 4 alors qu’ils étaient 5 à la fin du tome 3. Je sais compter mais je vérifie, ils sont bien 5 au début du tome 4 et subitement d’une page à l’autre ils passent à 4. Là on est plus dans l’erreur pardonnable mais c’est carrément du travail bâclé et pour moi c’est inadmissible. Tome 4 1 étoile Alors forcément le tome 5 est mauvais, mais les auteurs ont juste tenté de sauver ce qu’ils pouvaient après le naufrage du tome 4, c’est-à-dire pas grand-chose. Le tome 4 a été une catastrophe sur tous les plans et le tome 5 c’est contenté d’euthanasier la bête. Voilà, donc rien d’autre à raconter sur cet album. Tome 5 1 étoile En conclusion, je conseillerai l’achat du tome 1 pour les curieux de la fantasy mais pour le reste, ce n’est même pas la peine d’y penser. En plus le tome 5 est introuvable aujourd’hui même sur le marché de l’occasion, il m’a fallu plus de 6 mois pour le dénicher. Ce n’est pas par sadomasochisme que je l’ai acheté, je voulais connaître le fin mot de cette histoire.

03/04/2012 (modifier)
Par kalish
Note: 3/5

Tout le monde doit avoir une certaine appréhension en entamant Le serment de l’ambre. On ne peut s’empêcher de se délecter de la mise en scène et du dessin du premier tome et de se demander comment le remplaçant de Mathieu Lauffray va s’en tirer. Et bien entendu, il galère, mais je comprends que la tâche devait être difficile. Malheureusement tout y perd ; les décors, la fluidité, la compréhension de l’action, les faciès et surtout le charisme des personnages. Mais je dois dire que par chance, ce dernier constat ne concerne pas les 8 frères sorciers. Et heureusement, car cette série repose principalement sur le charisme de ces guerriers invincibles (qui meurent très facilement pour certains et qui disparaissent de la série pour d’autres, pourtant j’ai appris à compter jusqu’à 8… il y a longtemps). Pour faire vite, on peut reprocher énormément de choses à cette série, mais pas son originalité. Dans le fond et dans la forme, elle ne ressemble à aucune autre bd du même style. Et c’est déjà bien. J’ai apprécié le début, j’ai apprécié la fin, je ne me suis pas vraiment ennuyé au milieu. Pas mal, c’est ce que ça vaut.

23/09/2008 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 3/5

Dommage... dommage car cette série avait tous les ingrédients pour devenir culte. Après un premier tome tout simplement exceptionnel, la série perd de son intérêt avec le départ de Lauffray (quelqu'un aurait-il en passant une explication quand à son désistement sur cette série ?) et l'abandon de Contremarche. Le 4e tome n'est qu'une vague course poursuite, prétexte à l'élimination d'un certain nombre de sorciers Tichit... et l'explication de tout ça n'est finalement pas transcendante. Alors oui dommage, on aurait pu s'attendre à une aventure palpitante et au final on ressort déçu de notre lecture. Pas totalement non plus, de bonnes trouvailles sont présentes, le dessin de Le Roux est honorable bien que parfois imparfait et les personnages restent dans une certaine continuité. La série aurait gagnée à être plus courte, trois tomes m'aurait semblé parfait, permettant d'écourter certaines scènes négligeable sans pour autant perdre de l'intérêt. Au fur et à mesure, les frères meurent parfois tellement bêtement que les laisser en vie aurait pu être un bon moyen de ménager le suspens. Et puis, on se sépare tout doucement du groupe des personnages principaux au fil de la lecture. Là aussi tout semble se focaliser sur les frères sorciers au détriment des héros, mouais je ne suis guère convaincu, mais bon passe encore. Jusqu'au final qui est plutôt moins bon et clôt la série bizarrement. Un dénouement un peu simpliste en fait alors qu'on pouvait s'attendre à du lourd. Enfin, je préfère par exemple qu'un "Dernier loup d'Oz" (que je trouve très bon) de Lidwine, en reste à un premier et éternel (?) tome, plutôt que d'être récupéré, bâclé et de fait perdant toute sa saveur.

27/08/2008 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Après la lecture des 5 tomes. Visiblement, cette série divise dans les avis. Personnellement, j'ai vraiment apprécié l'ensemble que je trouve cohérent malgré les changements d'auteurs. Graphiquement et scénaristiquement, il existe de meilleurs séries. Mais "Le Serment de l'Ambre" n'en demeure pas moins une bonne série qui privilégie le rythme et le mouvement. Le cinquième tome et sa fin peuvent paraître décalés par rapport aux 4 premiers tomes mais la chute n'en demeure pas moins efficace, même si elle fait consensuelle et universelle. Ma note retranscrit le plaisir de lecture que m'a apporté cette série. Une bonne série HF incontournable à mes yeux.

11/03/2008 (MAJ le 11/03/2008) (modifier)
Par Wolfen
Note: 4/5

C'est un peu le boxon cette série, plusieurs coloristes, plusieurs dessinateurs... Comme un feu d'artifice: beau mais ça part dans tous les sens. Sinon, dans l'ensemble, j'ai trouvé que c'était bon. Le tome d'ouverture cadre à merveille ce que va être l'histoire pendant les 4 premiers tomes. L'ambiance dans la maison close est sensuelle, la course poursuite est plutôt haletante. Vraiment un bon moment. Après au fil des tomes, on a une course poursuite qui dure un peu en longueur, des gros méchants pas si redoutables qui vont finir par faire du social et une fin redoutable sans demi-mesure. Même si il y a des lacunes dans cette série, que le très bon flirte avec le passable... J'ai été conquis par le dessin, par l'érotisme qui se dégage de certains passages, des flash-backs. Pour sur c'est de la bonne Bd !

03/06/2006 (modifier)
Par sagera
Note: 3/5

Après la clôture de cette série, l'impression qui prédomine chez moi, c'est l'aspect inégal de l'ensemble. En fait, il me semble que ce "serment de l'ambre", recouvre deux séries bien distinctes. La première est somme toute, très classique. Elle raconte une histoire d'héroïc fantasy qui ne casse pas trois pattes à un sorcier de Tichit. La description des personnages est sans surprise et à la fin du tome 2, on croirait presque que c'est une série Soleil. Puis les choses évoluent sensiblement. C'est le départ de la deuxième série, qui elle est un peu plus maîtrisée. Les sorciers affublés de noms d'oiseaux redoutables (même s'ils sont en verlan), prennent de la consistance et on se surprend à vouloir en savoir un peu plus sur leur trajectoire. La conclusion de l'histoire marque bien ce changement de ton. Les héros du début de l'histoire sont complètement mis sur la touche, et ne restent au bout du compte qu'un couple qui au départ, était loin d'être sympathique. Personnellement, j'ai bien aimé la fin. Elle rattrape selon moi, la médiocrité du début. Côté graphisme, c'est très honnête. J'attribuerai même un accessit aux planches racontant les légendes, qui sont très bien foutues. Enfin voila... pour conclure je dirai que cette série n'est pas vraiment incontournable. Par rapport à la production générale de Delcourt, elle est même complètement anecdotique. Anecdotique mais globalement divertissante.

14/04/2005 (modifier)
Par copelia
Note: 4/5

Bonne série. Mais alors la fin est... bizarre. Sujet: Nous avons 8 bons gros guerriers/sorciers prêts à tout pour donner une petite leçon de "FIGHT" aux prétentieuses qui leur ont volé leur bien. 1er tome. Excellent. L'histoire est bien posée: vivement la suite!! 2eme tome. Encore plus de Fight mais très bon. 3eme tome. Bon la trame reste la même. Encore un frère qui meurt!! Mais c'est pas grave car le sentiment de clan est là et ces sorciers sont décidément très intéressants: pas vraiment bavards, très efficaces, et chasseurs avant tout... on dirait des dieux!! 4eme tome. Je le trouve plus sympa que les autres celui-là: pourtant toujours même trame, mais bon! 5eme tome. Oh là! Je le relis: c'est pas la même série ou quoi???? - Les sorciers se mettent à parler de plus en plus au fil des pages. - Ces barbares qui tuaient sans pitié... deviennent sentimentaux et pensent qu'il faut faire le bien pour les plus démunis!!! Qu'est-ce qu'on en a à faire là? Certes, c'est une belle idée très respectable: mais rien à voir avec la situation... Il faut arrêter de regarder les films Américains où résident le Gentil et le Méchant ou encore le Bien et le Mal. Le monde est plus compliqué que cela non? Conclusion: Ils étaient impressionnants, forts, sans pitié, loyaux, frères, chasseurs, respectueux des principes de combat... et ridiculement humains!!! (Ouf! j'ai eu peur: il n'y a pas de drapeau Américain planté sur une falaise à la fin!!!) Ca m'énerve de voir une si bonne série gâchée en un tome... donc 4 quand même parce que j'ai vraiment accroché au début.

08/07/2004 (modifier)