Margot

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Les débuts d'une jeune campagnarde américaine pleine d'espoir et de rêves dans la jungle New-Yorkaise.


Auteurs Italiens New York

Margot, 19 ans, vit à Prairie Dog, un bled paumé du texas. Elle ne rêve que d’une chose : devenir actrice à Manhattan. Tout le monde essaie de la convaincre de l’absurdité de la chose. Mais ce que femme veut… Elle se sauve donc en bus pour New-York. Elle va vite déchanter et son rêve va s’écrouler sous les propositions glauques destinées aux jeunes filles fraîches et naïves. Alors va se réveiller en Margot une aptitude à la survie dans la jungle new-yorkaise. Et elle ne se révèlera pas si candide que ça et trouvera un boulot bien différent de ce qu’elle pensait faire…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1991
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Margot
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

10/01/2004 | A.bomba
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Le dessin est pas mal. Il est réaliste sans que les personnages ne soient figés et il y est très dynamique et de plus la narration est fluide. Cela a permis de lire cette série sans aucun problème. En revanche, l'histoire m'a laissé indifférent. Il y a des bonnes idées, mais je ne suis pas arrivé à trouver les personnages attachants ou à trouver quelque chose de mémorable. Et puis cela va trop vite. C'est le genre d'histoire où dès que j'ai fini de lire une scène, j'oublie aussitôt ce qui s'est passé tellement rien ne m'a marqué.

04/07/2014 (modifier)

Effectivement, peintures superbes, ambiances agréables, mais l'histoire peine à trouver une direction identifiée. C'est beau, mais pas palpitant.

22/09/2006 (modifier)
Par A.bomba
Note: 3/5

Que dire sinon un mot : surprise! Voilà ce ce que cette bd m’a fait, une surprise. Tout d’abord, en page de garde, une photo de Manhattan avec les twin tower dominantes! Une relique nostalgique aujourd’hui! Ensuite, un dessin à l’Italienne, un graphisme très réaliste bien travaillé, vraiment agréable, similaire à celui de Liberator (Ranxerox). Pas aussi beau mais très correct. De belles planches détaillées. Sympa, quoi. Massimiliano Frezzato, italien de naissance, découvert en France dans USA magazine, en 1989. Il publie une série en deux tomes de Margot avec Jérôme Charyn côté scénario, auteur américain qui a notamment fait «La femme du magicien» en collaboration avec François Boucq. Bon les présentations sont faites, passons à mon avis personnel. Tout d’abord, j’ai été étonnée, puis je me suis plongée en relecture 3 fois de suite. En effet, cela se lit vite, mais reste plaisant à regarder et l’histoire est typiquement américaine, plutôt New-Yorkaise, où la pauvreté flirte avec la démesure. L’ambiance tout d’abord, puis cette nana terrible qui finalement mène les hommes par le bout du nez! (eheh on en rêve toutes, non?) Sympa aussi, ça. (Mais non je suis pas machogine !) Bref, un sympathique moment passé. Ce n’est pas une BD indispensable, je l’ai trouvée à la bibliothèque Mouffetard-contrescarpe (pleine de bds cette biblio à paris!). Si vous avez l’occasion de tomber dessus (aïe) prenez juste le temps de la lire. C’est convenable, ça mange pas de pain et ça fait passer le temps.

10/01/2004 (modifier)