Psychopark (Liberty Meadows)

Note: 3.6/5
(3.6/5 pour 5 avis)

Liberty Meadows (littéralement, les prés de la liberté) est un centre thérapeutique pour animaux ayant perdu leurs habitudes animales.


Cochons, Porcs et Cie Creators Syndicate Format à l’italienne Image Comics Les canards Les Grenouilles Strips

Vivent à Liberty Meadows, une grenouille hypocondriaque, un cochon en désintoxication, un ours fan de Xena la princesse guerrière, un canard ayant perdu confiance en lui. Tous ces pensionnaires sont soignés par Frank le vétérinaire et surtout Brandy la psychologue, pulpeuse et sensuelle. Avec quelques personnages à apparition plus ou moins fréquente, ils sont les héros de ces strips plutôt marrants. Des animaux aussi névrosés que les humains, des humains à côté de la plaque (enfin surtout Frank...), c'est à lire au moins une fois dans sa vie.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2002
Statut histoire Strips - gags (Strips) 6 tomes parus
Couverture de la série Psychopark
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

L'avatar du posteur Noirdésir

On a là une série de strips gags, au format à l’italienne (parfaitement adapté à ce genre de productions) qui se situe dans une bonne moyenne du genre. Le dessin est bon, fluide, agréable. D’ailleurs, au passage, il fait presque plus franco-belge qu’américain. En tout cas – même si ce n’est pas le plus important pour ce type de strips, c’est quand même un petit plus. Cho a rassemblé dans son petit « parc » une belle brochette de personnages, animaux en cure ou autre période de soin/récupération (un cochon, une grenouille, un ours nain, un caneton un peu niais, etc.), la plupart étant plus ou moins fêlés : leurs relations n’en sont que plus décalées (on oublie rapidement que ce sont des animaux – de toute façon ils se comportent comme des humains !). Au milieu de cette ménagerie quelque peu absurde, quelques humains, en particulier la belle Brandy (la psy et sorte de chef) et Frank (le véto, amoureux transi et névrosé de Brandy). Les gags sont inégaux et pas toujours réussis (ou alors certaines choses m’ont échappé). Mais la lecture de l’ensemble est globalement agréable. A condition de le faire à petite dose. Je pioche ainsi à l’occasion (et avec plaisir !) dans les albums que je possède. Série à (re)découvrir.

02/09/2019 (modifier)

C’est très sympathique, ce Psychopark. Ça cause de zanimaux psychologiquement fragilisés, voire complètement barjots et c’est saupoudré d’une romance entre un nabot bigleux transit pour sa belle et une psychologue, bombe anatomique (si si, Frank Cho se fait et nous fait très très plaisir par moment) obsédée par son poids. Le comique de répétition est il est vrai très présent mais l’auteur parvient à se renouveler. Certes, quelques gags tombent à l’eau et d’autres sont carrément obscurs, mais ça se lit sans déplaisir. J’ai bouffé les 5 premiers tomes d’affilée sans me lasser, ce qui n’est pas mal du tout pour une série de strips... Oh ça ne vole pas bien haut comme humour, c’est pas transcendant, mais c’est frais, jamais vulgaire (ou si peu). Et Truman est aussi adorable que les fesses de Brandy sont appétissantes, ce qui ne gâche rien ! Ouais, très sympathique!

30/03/2005 (MAJ le 13/01/2008) (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Psychopark est bien dans le ton des strips comics avec un humour américain typique qui me laisse de marbre. Pourtant, le cadre est sympa et les dessins sont assez léchés pour le style. L’auteur possède en effet un bon coup de crayon, alliant souplesse et précision. Pour les gags, il faut vraiment être amateur de strips comics pour les apprécier. Quelques bons gags sont à relever mais en général ils me laissent de glace. Bref, ça tend à se rapprocher d’un "Calvin & Hobbes", en moins bien. A vous de voir ...

24/04/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

J'hésitais entre 3/5 et 4/5 car ces strips ne me font pas tous rire et certains me laissent même carrément froid (comme le dit Pouet, ce sont peut-être des références spécifiques aux USA qui me sont passés à côté à cause de la traduction ou même sans elle). Mais en définitive, plus de la moitié de ces gags me font franchement rire. Ca parle un peu de tout et n'importe quoi puisque les animaux étant complètement fous, ils peuvent partir en délire sur tous les sujets et situations, et l'autre sujet étant les relations entre Frank le vétérinaire et Brandy la psychologue qui permet de discuter de choses plus humaines, comme les relations entre hommes et femmes, l'amour, etc... Les dessins sont bons, mélangent le style comics réaliste pour les humains (enfin surtout Brandy) et le style cartoon pour les animaux. D'ailleurs, ça me fait un peu penser à Bone, ce contraste entre cette très jolie fille et les petits personnages de cartoons que sont les animaux. Beaucoup d'humour délirant, un peu humour absurde. Une série de strips sympas, à lire.

23/04/2004 (modifier)

Une série assez drôle, avec son humour parfois décalé, ses personnages hauts en couleur, suffisamment nombreux pour que les gags ne tournent pas en rond, j'ai beaucoup aimé "PsychoPark", dont le nom français est plutôt bien choisi. On sent que ça a été publié dans un journal, strip oblige, mais surtout dans le ton et la succession de certains gags. Dans l'ensemble plutôt marrant, mais la traduction de certains strips vous laisseront de marbre (référence américaine, mauvaise traduction...). A conseiller aux fans de comics humoristiques qui en ont assez de Garfield.

17/11/2003 (modifier)