Mister George

Note: 2/5
(2/5 pour 12 avis)

Un amnésique s'interroge sur son passé.


Amnésie Rodolphe Serge Le Tendre Signé

Alors que l'Amérique est sous le choc de mystérieux attentatss mettant en cause le président et la politique extérieure du gouvernement, un certain George, attaché à la Défense, est victime d'un grave accident de voiture. Quelques mois après... Nouvellement installé comme garagiste, George Price a tout pour être heureux: ses affaires marchent bien et sa jeune épouse lui est amoureusement toute dévouée. Mais, depuis qu'il a été opéré d'une tumeur au cerveau, il souffre d'une amnésie et de troubles du comportement qui l'angoissent. Selon son beau-père, médecin, ce ne sont que des effets post-opératoires normaux. A divers détails de sa vie actuelle, George est toutefois convaincu d'avoir vécu une vie ailleurs. La journaliste Jennifer Lee en est également persuadée.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2003
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Mister George
Les notes (12)
Cliquez pour lire les avis

29/09/2003 | Don Lope
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Je signale que j'ai lu les 2 tomes de la collection Signé que possédait ma médiathèque, pas l'intégrale dont je trouve au passage la couverture peu réussie. Ce diptyque promettait puisque signé par 2 grands noms du scénario, illustré par un bon dessinateur. Malheureusement, tout ceci est très conventionnel, avec un scénario qui est loin d'être original car vu trop de fois dans des films. J'y ai vu une sorte de sous-XIII où il y a même la reprise du petit tatouage sur l'épaule, là c'est un peu gros quand même... de même que ça reprend plein d'éléments du film Total Recall, où Schwarzy se retrouve sous une autre identité dans une nouvelle vie idyllique et marié à un canon, en plus c'était Sharon Stone... De plus, la narration à la première personne, je n'aime pas toujours, ça dépend comment c'est utilisé, et là ça en abuse un peu, mais bon c'est pas ça le pire. Cette histoire se suit agréablement, surtout dans le tome 1 qui est bien agencé, avec un prologue classique mais alléchant, on a envie de savoir la suite, mais le tome 2 fout tout par terre, tout est prévisible dans les situations et les personnages, et dès qu'on connait le dénouement, ça sombre dans une banalité dommageable, le final est archi convenu... il aurait fallu pour se démarquer vraiment du déjà-vu une note beaucoup plus surprenante ou décalée, un ou deux détails déroutants, je sais pas, mais quelque chose qui remue ce récit sans surprise. C'est dommage pour Labiano que j'avais découvert sur Matador puis Dixie Road, j'aime bien son dessin, et ici il s'applique, son rendu est très chouette. C'est quand même incroyable que des scénaristes de la trempe de Rodolphe et Le Tendre se commettent dans un thriller aussi banal. Comme la série se ramasse de mauvaises notes et que ma lecture ne fut quand même pas désagréable, je note de justesse 3/5, mais ça vaut 2,5/5.

31/07/2017 (modifier)

Bon, je vais être rapide car mon avis recoupe pas mal celui des autres posteurs. À vrai dire, j'ai lu cette BD il y a quelque temps et j'ai un peu traîné avant d'écrire ma critique. Sur le coup, j'avais trouvé ça divertissant : clairement, les auteurs sont des vieux briscards et savent raconter une histoire. Mais à l'heure où j'écris ces lignes, je m'aperçois qu'il ne m'en reste pas grand chose en mémoire, à part la « clé de l'énigme », qui n'est d'ailleurs pas d'une originalité folle. À emprunter à l'occasion en bibliothèque pour une petite soirée pas prise de tête, mais sans plus.

28/02/2016 (modifier)
Par Gaston
Note: 1/5
L'avatar du posteur Gaston

Une histoire sans grand intérêt. Le dessin n'est pas mauvais, mais je ne suis pas trop fan des couleurs un peu trop criardes. La seule qualité que j'ai trouvée au scénario, c'est que la narration est fluide sauf que l'histoire est tellement inintéressante que j'ai tout de même eu de la difficulté à lire les deux tomes, enfin surtout le deuxième. Le récit commence par une scène spectaculaire qui donne envie de connaitre la suite sauf qu'au fil des pages je me suis rendu compte que le tout était trop convenu pour être passionnant et les personnages sont sans intérêt. Passées les premières pages, rien n'a retenu mon attention et je me suis complètement ennuyé à la lecture du second tome. Je me demande comment deux scénaristes d'expériences ont pu faire un truc aussi peu mémorable.

09/10/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Je vais éviter d'être désagréable mais je ne vous promets rien... Comment peut-on pondre une histoire pareille en faisant croire qu'on tient là un grand thriller surfant à la fois sur la vague d'actualité des attentats islamistes aux States et sur le phénomène de l'agent amnésique style Jason Bourne ? C'est vrai que certaines cases sont hideuses avec une colorisation à outrance. Que dire également de cet enchaînement de cases tout à fait stérile et peu méritoire ? L'histoire ne brille pas par son originalité. Bref, c'est une bd sans âme qui n'apporte pas grand chose. Ceci dit, ais-je lu pire dans le genre ? :( Avoir réédité une intégrale en 2014 relève d'un sacré mauvais goût surtout lorsque les lecteurs dans leur grande majorité ont eu un avis assez négatif tout sites confondus. :(:(:( :?) :(:(:( :(:(:( :?) :(:(:( :(:(:( :?) :(:(:( :(:(:( :?) :(:(:( :(:(:( :?) :(:(:(

28/11/2007 (MAJ le 20/09/2015) (modifier)
Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

Un scénario bien construit, des dessins dans un style réaliste pas mauvais, mais hélas, mille fois hélas tout cela est fort convenu. Que dis-je, convenu ? Archi balisé, nous avons vu ça des dizaines de fois. Je ne vous ferai pas l'offense de citer toutes les séries ou tous les films mettant en scène un amnésique qui suite à -au choix- une balle perdue, une opération chirurgicale faite par quelque vilain savant fou ou encore une vilaine agence gouvernementale mais la liste est longue et donc pour faire preuve d'originalité, la voie est difficile. Dommage, il y avait surement du potentiel mais cette histoire arrive sans doute trop tard ou pour le moins sans démarquage suffisant pour attirer l'attention, malgré la présence de pointures aux manettes.

14/08/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Ce suspense policier ne fait pas montre d’une grande originalité, mais il peut compter sur le savoir-faire du duo Rodolphe-Le Tendre pour nous proposer un découpage dynamique et prenant. Alors, oui, la série se lit bien. Sa narration « coule de source », malgré son caractère très prévisible et ses personnages sont suffisamment charismatique pour retenir mon attention. Mais le thème choisi par les compères a tellement été exploité auparavant qu’une désagréable sensation de déjà-vu se dégage de ces planches. De plus, le deuxième tome a tendance à se trainer, par manque d’éléments nouveaux dans le développement du scénario. Le dessin de Labiano est plutôt agréable à mes yeux. Il est surtout très lisible et fait montre d’un dynamisme opportun au vu du style de l’album. Il n’est pas parfait pour la cause et ses couleurs vives risquent de choquer certains lecteurs. J’hésite entre le « pas mal » et le « bof ». Au vu du talent de ses scénaristes, je serai sévère.

23/09/2009 (modifier)

Eh bien ce diptyque restera une belle déception me concernant au regard de cette belle collection "Signé".... Tout d'abord, je ne suis pas fan de la mise en couleur bien trop terne à mon goût. Ensuite, l'histoire est vraiment trop banal et comporte tous les clichés du genre : l'amnésique de base qui retrouve par intermittence des bribes de mémoires sans en comprendre les raisons, la journaliste qui arrive d'on ne sait où et qui s'intéresse à cette histoire. Bien sûr, rassurez-vous elle finira dans son lit malgré qu'il ait le physique d'un dangereux criminel.... Et cerise sur le gâteau : la fin digne des plus grands romans de science-fiction qui clôture cette magnifique histoire convenue. Vous l'aurez compris je n'ai pas vraiment aimé. Toutefois j'accorde 2/5 car ça se laisse lire même si on a l'impression que cela manque sérieusement de recherche et d'idée. Si vous aimez les histoires sur fond d'amnésie, préférez XIII, sans nul doute. Originalité : 1/5 Histoire : 2/5 Dessin : 3/5 Mise en couleur : 2/5 NOTE GLOBALE : 8/20

12/11/2008 (MAJ le 17/11/2008) (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

Un bon diptyque, oui... MAIS !!... le thème de l'amnésie a déjà inspiré bien des scénaristes (la référence étant, bien entendu, XIII). Parcourant l'intrigue, j'ai même trouvé quelques points communs avec le héros de Van Hamme et Vance : le président des Etats-Unis apparaît dans le prologue, et le personnage principal -Georges- vit paisiblement, en tant que garagiste, dans une bourgade anonyme de l'Amérique profonde. Il ne souvient -normalement pas- de ce qui a précédé son opération au cerveau. Les similitudes s'arrêtent néanmoins là. Le graphisme de Labiano est d'un bon réalisme-expressionniste, les ambiances diverses bien rendues par une bonne palette de couleurs. Quant aux pièces de ce puzzle imaginé par les scénaristes, elles sont habilement agencées et m'ont tenu jusqu'au dénouement final... un peu futuriste. Bien, mais quand même dommage pour ce petit goût de déjà vu/lu. Un double-album "utile" ?... je ne pense pas.

13/02/2007 (modifier)
Par Da Rocha
Note: 3/5

Tome 1 ------- Serge Le Tendre et Rodolphe nous livrent ici une œuvre intrigante et originale dans laquelle figure tous les ingrédients d'un bon thriller. La manipulation et les faux semblants sont partout. L'objectif de ce premier tome est clairement de mettre en place les diverses composantes de l'intrigue. Malgré tout, nous n'avons pas encore assez d'éléments pour y voir vraiment très clair. Il faudra lire la suite de ce diptyque pour obtenir toutes les réponses. Les esprits chagrins objecteront sûrement que le thème choisi n'est guère original : un amnésique et ce qui semble être un complot d'Etat ! Et oui, Jean Van Hamme est déjà passé par là. Mais, la singularité n'est pas toujours une assurance de réussite. Au niveau du dessin, je n'ai pas été totalement conquis par le style de Hugues Labiano. Certes, nous avons affaire à un travail soigné. Labiano réussit à donner une certaine épaisseur à l'ambiance prenante et mystérieuse voulue par les deux scénaristes. Néanmoins, il me semble que les personnages flirtent parfois avec la caricature notamment au niveau de leurs traits. Malgré tout, un bon moment de lecture sur cette BD... Tome 2 ------- L’intrigue plutôt bien préparée dans le premier tome était alléchante et promettait un deuxième opus captivant. Hélas, il faut bien avouer que c’est un peu une déception. En fait, il n'y a guère de suspense ou de rebondissements dans cet album. Une fois les détails de l'histoire découverts, certains aspects du scénario paraissent assez improbables (je vous laisse le soin de les découvrir). Les ficelles sont un peu tirées par les cheveux et laissent l’impression d’une intrigue trop vite bouclée. Serge Le Tendre et Rodolphe auraient certainement pu tirer un meilleur parti d'un diptyque qui promettait beaucoup... Les dessins d’Hugues Labiano et les couleurs de Scarlett Smulkowski sont en droite ligne du premier tome. Une nouvelle fois, il n'y a rien à redire sur la mise en scène et les ambiances.

10/03/2005 (modifier)
Par sagera
Note: 3/5

J'ai trouvé beaucoup de points communs entre le scénario de "Mister Georges" et le film "Total Recall". On part sur la même base. Le personnage principal méne une vie aseptisée, lisse, trop lisse. Il se rend compte peu à peu que ce qu'il vit est en décalage avec ce qu'il pressent être.... J'avais aimé le film, et la bd a suscité le même intérêt. J'ai hâte de connaître la suite des événements.... Le graphisme que je trouve très honnête sert en outre parfaitement l'histoire. Ce Mister Georges est donc quelqu'un qui mérite qu'on le suive de près.

06/10/2003 (modifier)