Les Chroniques de Magon

Note: 3.32/5
(3.32/5 pour 28 avis)

Coloriste : Elsa Brants (il fallait le signaler vu son talent)


Après l'apocalypse... Cyberpunk : Espaces virtuels Froid. Neige. Glace

Un parasite biocybernétique prolifère dans la cité-monde de Magon, capitale d'un régime en déclin et prise dans la glace depuis un cataclysme. Face à cette prolifération, deux agents d'état, Giss et Asmo ont pur but d'enrayer le phénomène et d'éliminer des créatures issues de cette "Intelligence Biocybernétique" ou "Ibc". Giss découvre qu'il a son rôle à jouer et son importance dans la présence de l'Ibc.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2003
Statut histoire Série terminée 6 tomes parus
Couverture de la série Les Chroniques de Magon
Les notes (28)
Cliquez pour lire les avis

19/09/2003 | Remyz
Modifier


Sympathique mais dispensable. C'était déjà l'avis que j'avais en mémoire à l'époque de sa sortie, les premiers tomes m'avaient bien accroché mais je m'étais un peu désintéressé sur la fin, n'ayant conclu la série que par réflexe de collectionneur. Après relecture ce sentiment reste inchangé. Pourtant l'univers est très agréable, et son rendu graphique est fort appréciable (mention pour décor, design et les superbes couleurs, petit bémol pour les visages), c'est l'histoire qui pêche un peu, loin d'être désagréable et sa conclusion me plaît assez, mais un peu plombée par quelques facilités et longueurs. On sent une œuvre de jeunesse pour les auteurs, bien investis mais quelques maladresses qui en font une lecture divertissante mais oubliable.

06/07/2019 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Sans nul doute c'est le dessin et sa colorisation qui remportent la palme pour cette histoire. J'ajouterais même l'originalité du propos et du thème. Ce n'est pas la première fois que l'on voit des histoires de personnages "câblés" ou avec un lien avec une intelligence artificielle. Ici j'ai trouvé que les choses étaient amenées avec intelligence et au final cela fonctionne. Comme je l'ai dit plus haut le dessin propose des cases assez belles, peut être un brin de manque d'expressivité parfois dans les visages mais hormis ce bémol je trouve que le reste est du tout bon. Les vues de ville sous la neige sont plutôt bien léchées. Et puis arrive le scénario; fondamentalement tout n'est pas à jeter, ce qui "cloche", se sont les raccourcis et ellipses qui font que cela va trop vite. J'aurais personnellement souhaité que certains virages soient moins raides, alors c'est sympa, j'ai eu envie de connaitre la suite. Il manque un truc pour obtenir la note supérieure, ceci dit en médiathèque ça le fait.

05/12/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Une chronique plutôt cybernétique avec son lot de vocabulaire "destroy" de nature à faire fuir le plus sage des lecteurs. Une société qui repose sur un entrelacs d'électro-neurones : il fallait y penser à cette intelligence artificielle organique qui domine une planète de glace. Pourtant, j'adore ces décors gothiques. Néanmoins ici, il manque ce qui fait le lien entre la création de ce monde imaginaire et le scénario à la manière d'un Léo ou d'un Bourgeon. Les personnages sont froids à l'image du climat qui sévît sur Magon et surtout peu crédibles. Certains sont juste des faire-valoirs. Le coup de la fiancée félone: du cent fois vu... Je dois cependant admettre que le graphisme me plaît. C'est tout à fait mon style car c'est travaillé. Les chroniques de Magon sont originales. Il y a objectivement une bonne qualité du dessin et du découpage. C'est véritablement le scénario prometteur qui est vaporeux. Il manque réellement un suplément d'âme à ces chroniques. Pour autant, la lecture demeure agréable. N'est-ce pas alors le plus important? J'ai déjà lû pire. Il faut reconnaître qu'il y a une certaine originalité qui sauve la mise. Pour l'achat, il ne faut pas trop m'en demander!

08/08/2007 (MAJ le 21/02/2009) (modifier)
Par ManuB
Note: 4/5

Nicolas Jarry est un jeune scénariste qui commence à multiplier les succès, et cette série est une des premières qu’il ait écrite. Je suis un adepte de tous les récits qui s’applique à donner des mondes futuristes réalistes, mais quand tout ceci tourne à une ambiance cyberpunk, j’ai beaucoup plus de mal à accrocher. Au vu du sujet traité, j’avais donc quelques craintes. Ce récit nous plonge dans une immense cité, Magon, au cœur d’une période post-apocalyptique glaciaire. Cette ville abrite une intelligence biocybernétique qui prolifère et qui s’étend afin de prendre le contrôle de toute la ville. Nous allons suivre 2 agents chargés d’endiguer ce phénomène, Giss qui va découvrir que son destin est directement lié à l’IBC et Asmo une sorte d’enfant martyre de ce monde sans pitié. La prolifération des termes « cyber » dans ce genre de récit a pour habitude de me donner la nausée, mais dans cette série je dois dire que j’ai été accroché et que tout ceci confère à une atmosphère vraiment prenante. On est rapidement plongé dans ce monde qui essaye simplement de survivre alors qu’il est plongé dans un froid polaire et que le soleil n’a plus traversé les nuages depuis des centaines d’années. Les évènements s’enchaînent à grande vitesse et on suit l’évolution de Giss avec beaucoup de plaisir et même si ce personnage est très classique, une sorte d’élu à la Néo, il est très attachant. Le second personnage, Asmo, est beaucoup plus profond (un enfant dont le destin a été brisé par des êtres sans scrupules) et apporte un plus incontestable à la lecture. L’intrigue quant à elle est très vivante, très agréable à suivre car il n’y a pas beaucoup de temps mort. Elle fait intervenir des personnages et des castes différentes qui ont chacun leur propres objectifs. Jarry sait également soutenir les mystères afin de donner du piment et l’envie au lecteur de poursuivre l’aventure. Le dessin et particulièrement les couleurs sont pour beaucoup dans l’atmosphère apocalyptique très réussie. Les ambiances extérieures toutes en dégradés de rouges pâles, donne un mélange chaud et froid qui correspond parfaitement au scénario. Le style graphique emprunte un peu du manga et confère des expressions réussies aux personnages mais également des attitudes vivantes. Les décors font dans le gothique ce qui convient parfaitement et ajoute à l’atmosphère globale de cette série. Il ne reste plus qu’un tome (le 6ème) pour avoir le dénouement de cette série qui est indispensable pour ceux qui apprécient les ambiances apocalyptiques / gothiques, et qui peut également ravir les autres.

29/10/2007 (modifier)
Par Manuel
Note: 3/5

Magon est une cité isolée, où l'homme survie du froid grâce à la cyberchair. Le scénario est pas mal mais à mon goût un peu classique. Un élu tente de comprendre ce qui l'entoure, découvre les personnes qui l'entourent suite à un élément déclencheur, d'autres mondes s'ouvrent à lui avec les accompagnateurs. Meilleur pote et petite femme, ils bravent les dangers. Petit à petit on se prend au scénario, qui devient dans le tome 4 assez intéressant. Un peu ennuyeux au départ. J'espère que ça va continuer dans le même sens. Les dessins sont très corrects, les expressions sont meilleures que les textes (c'est le point négatif à mon goût, mais c'est de mieux en mieux). Les couleurs, très vives mais contrôlées, donnent un bon style à la série. Je viens de survoler les avis précédents et comprends l'origine de la palette dynamique (bon mariage). Les découpages se tiennent, il n'y a pas trop de changements entre les histoires parallèles. La bd se lit sans trop de difficultés mais réserve peu de surprise à la relecture. Le point positif est la clarté entre les personnages et les expressions (il manque pourtant un quelque chose pour que je mette franchement bien). Je la conseille à toutes les personnes qui aiment l'action, le fantastique, le futurisme. Pour les d'jeunes plutôt, mais bon.

01/03/2007 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

J'ai un très bon souvenir de ma lecture de cette série qui remonte à quelques mois déjà. L'histoire est originale et structurée, lie dessin, dans lequel on note une certaine influence manga, est intéressant et bien secondé par une palette de couleurs vives tranchant avec le gris. Rien à redire, je note donc cette série d'un 4 sur 5 car il ne manque que le petit plus, peut-être pour plus tard.

10/08/2006 (modifier)
Par louis
Note: 4/5

Les chroniques de Magon est une BD placée sur le créneaux du mélange manga/BD au même titre que HK ou Eloïms. Le format BD et une colorisation européenne se marient très bien avec des "visages mangas" (pas très réussis au début de la série d'ailleurs) et une action de plus en plus "bourrine" au fur et à mesure des tomes. Le scénario suit parfaitement la route... Pour l'instant : en effet le tome 4 aurait tout aussi bien pu clôturer la série (ou le cycle) mais relance complètement l'histoire. Le point très très fort de cette BD : les couleurs. Il s'agit d'un puits sans fin de délices rétiniens ! Le contexte développé de façon assez dense au début du premier tome reste intéressant grâce aux changements de lieux. Avis donc aux amateurs de BD de science fiction avec héros assez doué (voire ultra puissant), scénario assez bien ficelé et contexte dense.

02/06/2006 (modifier)
Par klechko
Note: 4/5

Apres lecture des 4 premiers tomes de la série, je dois dire que pour le moment, Les chroniques de Magon rassemblent à peu prés tout ce que je peux attendre d’une série fantastique avec un scénario original mêlant quête et action dans un monde hostile laissant la porte ouverte à de possibles et peut être nombreux rebondissements pour ce récit tenant encore le lecteur en haleine après 4 volumes (même si le 4ème ressemble un peu à un tome de transition). A côté de cela, ce qui ne gâche rien bien au contraire, un dessin soigné retransmettant bien les émotions des personnages et leur mise en mouvements, les couleurs elles, sont superbes. L’ensemble est pour moi une réelle réussite. Vivement la suite !

14/05/2006 (modifier)

J’ai beaucoup apprécié l’univers de cette BD, qui se place dans un futur post-apocalyptique. L’intrigue évolue énormément au cours des albums et je trouve en cela que le 3ieme album est une véritable réussite. Les personnages sont particulièrement bien travaillés : On nous livre quelques brides d’informations sur chacun d’eux au fur et à mesure de l’histoire. C’est bien fait et cela nous tient en halène. Le dessin est superbe (une mention très bien pour les personnages) et la mise en couleur est de toute beauté. J’aime beaucoup et il me tarde vraiment de lire la suite. MAJ 04/07/06 après lecture du tome 4: Franchement cette BD est excellentissime ! Le scénario est super bien ficelé et nos personnages sortent enfin de l’enclave de Magon. Ils y rencontrent de nouveaux personnages tout aussi mystérieux les uns que les autres. Attention de ne pas laisser en plan le lecteur par rapport à la découverte du vaisseau spatial dans le deuxième tome.

15/04/2005 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Les Chroniques de Magon, c'est vraiment une très bonne série. Fruit de la collaboration entre un jeune écrivain prometteur, entre un dessinateur surdoué et une coloriste aussi adorable qu'inspirée, elle nous montre comment une amitié peut se transformer si l'on n'y prend garde. Comment les machines peuvent prendre possession du quotidien. Comment une société peut sombrer dans le chaos après une catastrophe climatique. Le trait de Lapeyre, aux limites du manga et de l'école d'Angoulême, magnifié et rehaussé par les couleurs d'Elsa Brants, nous propose une illustration nerveuse de ces thèmes, dans une série qui monte en puissance. Tout cela rend cette série passionnante, prenante, et puissante par moments.

06/04/2005 (modifier)