L'Anneau des 7 Mondes

Note: 3.31/5
(3.31/5 pour 13 avis)

L’Empire des Sept Mondes connaissait la paix depuis trois siècles déjà. Mais les démons de Némo sont de retour, brisant l’exil auquel ils avaient été condamnés.


Ballons et dirigeables D'un monde à l'autre Guerres interstellaires La vie en suspension Voyages dans le temps

Bienvenue à Borea la Majestueuse, siège de la Corporation des Marchands de l'Air ! Trois siècles ont passé depuis la grande guerre qui opposa les habitants de l'Anneau des 7 Mondes aux démons de Némo. Trois siècles que, pour endiguer l'invasion, l'Empereur détruisit les sceaux des portes dimensionnelles, brisant du même coup l'équilibre de l'anneau. Dès lors, est-ce vraiment une surprise si le passé revient perturber le présent, et transformer le calme en tempête ? Une nouvelle guerre se déclare, dont l'enjeu pour Timo sera de découvrir la réalité qui se cache derrière les légendes.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2003
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série L'Anneau des 7 Mondes
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

08/09/2003 | Remyz
Modifier


Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Alix

J’étais à la recherche d’une histoire de science-fiction prenante et terminée en 3 ou 4 tomes, et je ressors ravi de ma lecture de L’anneau des 7 mondes. Ce qui marque en premier, c’est bien entendu le graphisme superbe, à mi-chemin entre BD occidentale et manga... Ce style couplé à une ambience steampunk, avec ces navires volants et ces villes flottantes, rappellent vraiment certaines histoires de Miyazaki. J’imagine que cela ne sera pas du goût de tout le monde, mais moi j’ai trouvé ça magnifique, et surtout très lisible. L’histoire est aussi excellente. Elle est passionnante, et le côté un peu ado (à commencer par son héroïne) ne m’a finalement pas du tout dérangé. J’ai eu un peu de mal à suivre tous les méandres du scénario, notamment les intentions pas toujours très claires des nombreuses factions, races et autres castes s’affrontant tout au long du récit... le dernier tome remet cependant tout en place de façon habile et satisfaisante, même si il semble un peu dense (je me demande si les auteurs ont été obligés de réduire le nombre de tomes). Difficile d’en dire plus sans trop spoiler, mais disons que j’ai beaucoup adhéré au message sur les gâchis de la guerre, que j’ai trouvé très subtil et surtout plus que jamais d’actualité. Un excellent moment de lecture en ce qui me concerne.

29/09/2019 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Et si l'avenir de la SF, en BD, passait par les auteurs italiens ? Quand on voit des séries comme Sky Doll, Les Gardiens du Maser, ou encore La Mandiguerre (même si cette dernière est scénarisée par un Français, Morvan), force est de constater que l'imaginaire transalpin apporte de nouvelles forces au genre. Ainsi, cette "nouvelle" série nous propose de plonger dans un nouvel univers, plein de bruit et de fureur, légèrement steampunk mais résolument moderne dans son ton. Le dessin aussi, proche par moment du graphisme des séries pré-citées, est plutôt clair, immédiatement lisible (à l'exception de 2-3 cases sur le tome 1), ce qui en facilite l'appropriation par le lecteur. Cependant je me pose des questions sur l'impression, car une grande partie du tome 1 m'a semblée floue, avec des couleurs très pâles. Dès le tome 2 l'impression disparaît, on se retrouve avec un encrage plus net. Peut-être le coloriste Davide Turotti a-t-il changé d'outils ? Quoi qu'il en soit, on sent également une progression graphique au long des quatre tomes, cela reste vraiment très beau même si le dessin gagne en vivacité et en vraisemblance. Le sujet (des portes dimensionnelles entre plusieurs mondes, a priori) n'est pas neuf, il serait même éclusé par des séries comme Aberzen, j'étais curieux de voir où les scénaristes allaient nous mener. Le pot-aux-roses n'est pas inintéressant en soi, mais ne permet pas de totalement dissiper l'impression un peu chaotique qui se dégage de la série. Hormis Timo et sa copine, on a vraiment du mal à déterminer les rôles et les identités des différents protagonistes, d'autant plus que le récit navigue sans cesse entre plusieurs fils narratifs. Au final, après une relecture de l'intégralité de la série, mon sentiment est mitigé. L'univers développé, notamment sur le plan visuel, est vraiment très intéressant. En termes d'histoire, je suis moins convaincu, ayant eu l'impression de me balader sur plusieurs plans de réalité sans y comprendre grand-chose. A lire cependant si vous aimez le genre. Attention, le tome 4, conclusif, compte 72 pages.

03/03/2005 (MAJ le 12/04/2012) (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

L'anneau des 7 mondes me laisse une impression mitigée. Le dessin est plus original par son trait et ses couleurs pastelles que ce que l’on rencontre d’habitude. Il a un petit quelque chose d’envoûtant et d’aérien. Sans être incroyable, il est plaisant. Les deux premiers tomes sont similaires mais le troisième perd beaucoup en qualité de colorisation. Les couleurs sont saturées et n’ont absolument pas le même impact. L’atmosphère générale de la bande dessinée s’en ressent. Le scénario est pas mal dans l’ensemble. Tout commence extrêmement bien dans un premier tome riche en suspense et rebondissements. L’intrigue est bonne et l’intérêt pour l’histoire certain. Cependant dès le second album, le soufflé retombe un peu. D’une historie haletante on passe à un récit plus banal. Il manque un je ne sais quoi en plus pour véritablement captiver le lecteur .et le faire entrer dans les aventure de Luce et Timo. Honnêtement, « L’Anneau des 7 Mondes » est assez original et intéressant. Je regrette juste la colorisation du troisième tome ainsi que la légère baisse d’intensité dans le récit à partir du second tome. Malgré ces quelques griefs, cette série est bien sympathique et je suis assez curieux d’en connaître la suite parce que mine de rien on s’attache assez au timide Timo et et l’extravagante Luce. Ce d’autant plus que les énigme et mystères sont nombreux. De quoi titiller la curiosité du lecteur. Je recommande l’achat de cette série mais recommande également une petite prise de connaissance au préalable car des couleurs jusqu’au scénario, « L’Anneau des 7 Mondes » pourrait par son ambiance étrange en rebuter plus d’un.

10/04/2007 (MAJ le 27/07/2009) (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après lecture des 3 premiers tomes. L'univers créé par les auteurs est intéressant, relativement original et frais. La lecture s'avère assez lente mais plaisante. Le premier tome sert surtout à la mise en place des personnages. En feuilletant un album, on remarque tout de suite l'originalité du graphisme à mi-chemin entre le manga et la BD franco-belge. La colorisation est superbe. L'histoire est suffisamment complexe pour intéresser le lecteur, il reste à savoir combien de tomes sont encore prévus pour clore cette série en espérant qu'elle aille au bout. La note serait plus un 3,5 pour l'instant. Les Humanos ont le courage de lancer des séries différentes et l'on est en droit de reconnaître la qualité de leur catalogue ces dernières années. En tout cas, si j'adore les productions Delcourt, j'investis régulièrement sur les séries Humanos qui me séduisent de plus en plus.

21/08/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je n'ai lu que les 2 premiers tomes de cette série alors que le 3e vient tout juste de sortir. Mais je ne suis pas totalement convaincu pour le moment. Cela faisait un moment que je tournais autour de cette série mais son dessin me rebutait et m'empêchait de l'acheter jusqu'à présent. En effet, je n'aimais ni son aspect proche du manga ni ce que je considère comme une certaine épure des traits, formant à mon goût certaines cases et visages trop grands et trop vides. Pourtant en cours de lecture, je m'y suis très vite fait, jusqu'à le trouver très agréable à lire et joli à regarder. Seul reproche, certains décors de villes ou scènes d'action à base de vaisseaux et objets volants me sont parfois un petit peu difficiles à déchiffrer du fait, je crois, de la trop grande simplicité de certaines formes. Mais pour le reste, j'aime bien. Je trouve d'ailleurs qu'il y a beaucoup d'influences de l'esthétique des oeuvres de Miyazaki dans cette série, décors, véhicules volants, tenues de combats, etc. J'aime bien d'autant que c'est une influence assez bien assimilée ici. J'ai eu un peu de mal avec les couleurs ceci dit. Elles sont souvent bien choisies et leur application informatique est soignée. Mais leur aspect artificiel m'apparaît parfois un peu froid, et inversement une forte utilisation des contrastes lumineux éblouit mon regard à d'autres moments. Venons-en maintenant à l'intrigue, je la trouve assez classique mais sympathique. L'abondance de factions en conflit autour de buts mystérieux fait légèrement déjà-vu à mes yeux. Par contre, le fait que les unes et les autres soient sincères dans leurs actions et ne sachent pas trop ce que veulent les autres est bien rendu et intéressant. Je ne suis donc pas vraiment captivé par cette histoire et l'assez banale fuite en avant de deux jeunes héros, un gentil garçon et une jolie fille, mais je lirais la suite avec plaisir.

01/11/2006 (modifier)
Par klechko
Note: 4/5

J'ai beaucoup aimé ces 2 premiers tomes. Je trouve tout d'abord que le monde imaginé par les auteurs est original et bien pensé. Après un premier tome d'introduction servant à présenter cet univers ainsi que les personnages, l'histoire s'accélère très habilement dans le second où se précisent l'ensemble des enjeux et intrigues politiques entraperçues dans le T1. Les dessins sont particuliers mais loin d'être désagréables et le découpage est aéré tant et si bien qu'au premier abord on peut avoir l'impression d'un manque de matière mais il n'en est rien à la lecture. Un petit bémol concernant les couleurs qui laissent percevoir une impression de monochromie tant elles paraissent ternes. En tout cas, j'ai vraiment envie de connaître la suite et conseille de ne pas arrêter son avis au tome 1. Un troisième tome dans lequel certains mystères se dévoilent avec un déroulement plus dynamique et un mieux sur la colorisation. Je maintient ma note puisque je ne suis vraiment pas déçu!

23/08/2006 (modifier)
Par Piehr
Note: 4/5

Moi, j'aime ! Le style que les jeunes auteurs italiens exposent au monde de la bande dessinée me plait particulièrement, tout éditeur confondu. Et ce serait faire erreur que de se limiter aux maîtres Barbucci et Canepa (Sky Doll, chez Soleil, pour ceux du fond). En effet, ces oeuvres sont souvent empreintes d'une ambiance légere, très agréable. Le scénario, quant à lui, se trouve ici être assez complexe. La mise en place d'un univers composé de 7 mondes donne en effet du fil à retordre au scénariste, qui pour le coup, semble se régaler. Le dessin est léché, même si parfois le trait est un peu gras. La mise en couleur, elle, force le respect dans la plupart des planches de cet album (il m'est arrivé de bloquer plusieurs fois sur des cases superbes, à la lecture), permettant l'instauration d'une ambiance très particulière, dans un monde assez original, et en définitive assez proche de ce que l'on peut trouver d'autres chez les humanos, dans le trip Heroic Fantasy. Et surtout, ne vous arretez pas au premier tome.. si celui-ci a la lourde tache d'introduire le récit, le tome 2 est bien meilleur :)

22/07/2005 (modifier)
Par Glorf
Note: 3/5

Très sympas cette petite série! Merci les Packs T1 +T2 à 19.90€!!!:D Tout d'abord les dessins sont très sympas, très doux, me faisant un peu penser à des productions de Miyazaki. Au niveau de l'histoire il est vrai que tout n'avance pas très vite, les infos sont distillées au compte goutte. On a l'impression d'avoir les yeux d'un enfant qui découvre le monde. Ce qui tombe bien étant donné que les deux protagonistes principaux sont des enfants. Bien sur rien de très original: un monde en danger, des envahisseurs méchants, des héros intrépides, des enfants qui vont (certainement) sauver le monde. Mais on se prend vite au jeu et au final on se laisse emporter par les pérégrinations de ces deux gamins.

06/02/2005 (modifier)
Par Soso
Note: 3/5

3/5 et pourtant je ne conseille pas l'achat. Du moins pas encore, je ne pense pas que pour l'heure, cette bd mérite d'être conseillée (mais au tome 2 , on pourra le dire). En fait, le gros point fort de ce tome 1 réside sans aucun doute dans les dessins. Ils sont maîtrisés, pas de doute là-dessus. C'est très frais, aéré, plutôt lisse, bref, un style agréable et qui passe bien. Cela est souligné par des couleurs très jolies. Le ton ambiant est donc de ce fait très doux, c'est vraiment plaisant à regarder. Mais (car il en faut bien un), il subsiste des erreurs. En soi rien de vraiment dramatique, mais de dérangeant... Déjà, comme cela a été dit, les enfants garçons ne font pas très masculin (au début je me suis vraiment posée la question : fille ou garçon ?), c'est un peu déroutant. Ensuite, et c'est surtout vrai dans les scènes d'action, c'est parfois un peu fouilli, un peu confus : on ne comprend pas bien ce qui se passe dans la case. C'est bien dommage car cette gène nuit à la fluidité de la lecture. M'enfin recadrons les choses hein : j'ai beaucoup apprécié ce dessin et ces couleurs , c'est sans conteste très joli. Ensuite, et c'est là que le bas blesse : l'histoire. Oh, histoire intéressante, entendons nous, mais peu originale. Mais si c'est bien traité me direz-vous : pourquoi pas ? Oui, mais là encore c'est un peu fouilli, on a du mal à s'attacher aux héros, à rentrer dans l'intrigue. Pour moi, la deuxième partie de l'album est bien meilleure : elle a bien plus captivé mon attention, ça c'est clair ! En gros c'est intéressant, j'ai bien aimé cette bd, j'attends le tome 2 avec une certaine impatience. Mais j'espère simplement que le scénario sera plus riche et s'intéressera plus à la psychologie des personnages:)

19/11/2004 (modifier)

Graphiquement superbe, ce premier tome est malheureusement très confus. Les auteurs multiplient les pistes qu'ils n'exploitent pour l'instant pas du tout, donnant l'impression (plutôt artificielle ici) de "vouloir entretenir un lourd mystère". Et puis les personnages sont un peu trop adolescents et me font furieusement penser que cette série est destinée à un public lui aussi adolescent. Non que ça soit un mal, et d'ailleurs le ton et le rythme peuvent rappeler certains bons animes, mais bon, cela reste trop confus, trop classique pour le moment. Si c'était un manga, ça passerait sûrement très bien, puisqu'on aurait 200 ou 300 pages et que la mise en place serait probablement plus développée, mais là on aurait plutôt tendance à voir venir la série en 6 tomes où il ne se passe finalement pas grand chose (même si c'est très beau). :( A lire, oui, pourquoi pas, mais à acheter, euh, pas pour moi, merci.

03/09/2004 (modifier)