Adam Sarlech

Note: 3.55/5
(3.55/5 pour 11 avis)

1994 : Prix ACBD (tome 3). Cette trilogie plonge ses racines dans les romans d'Edgar Poe et la grande littérature fantastique. Dans une atmosphère lourde de secrets dissimulés, les personnages de Bézian côtoient la mort et le surnaturel.


Edgar Allan Poe Grands prix de la Critique ACBD L'horreur en bande dessinée

Cette trilogie plonge ses racines dans les romans d'Edgar Poe et la grande littérature fantastique. Dans une atmosphère lourde de secrets dissimulés, les personnages de Bézian côtoient la mort et le surnaturel. Le premier tome, intitulé "Adam Sarlech" vous plonge dans l'histoire tumultueuse de la famille Malherbe dont aucun des membres comme aime le déclarer la cadet de la famille au curé du village "n'a jamais rencontré le bon dieu, et vice-versa." Quant au diable... peut-être... Le deuxième volume de la trilogie, "La chambre nuptiale" nous raconte, sur fond de pratiques sataniques, l'étrange séjour de Raoul Malherbe dans la demeure reculée d'un mystérieux comte. "Testament sous la neige", le troisième et dernier tome de la série, nous conte l'étrange dernière leçon qu'un professeur de philosophie sur son lit de mort assène à ses trois élèves préférés. Du gothique flamboyant.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 1989
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série Adam Sarlech
Les notes (11)
Cliquez pour lire les avis

07/09/2003 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Voilà une trilogie que j’ai découverte finalement assez tardivement, avec l’intégrale qui en a été publiée récemment par les Humanos. J’en ressors avec un avis assez mitigé. L’aspect graphique tout d’abord, assez déroutant, avec un dessin très original de Bézian, des visages très anguleux, avec des traits comme griffés, lacérés. C’est surprenant – et j’ai eu du mal à m’y faire au début –, mais cela renforce le côté fantastique et « mystérieux » de l’intrigue. J’ai par contre trouvé très bonne la colorisation, très tapante, proche du rendu des albums de Kérascoët. L’intrigue, dont les différentes parties ne prennent sens et liant qu’à la fin, m’a par contre un peu moins convaincu. En effet, j’ai été un peu perdu, ne saisissant pas tous les tenants et aboutissants d’une histoire peut-être un peu trop emberlificotée. A feuilleter avant d’acheter, mais ce triptyque mérite quand même plus qu’un détour.

14/03/2017 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

J'aime bien F.Bezian que finalement je n'ai découvert qu'il y a peu de temps, j'avais démarré avec "Les gardes fous" et son noir et blanc m'avait bluffé. Sur cet Adam je suis beaucoup plus mitigé, soyons clairs , je n'aime pas la colorisation, beaucoup trop flashy à mon goût, j'ai l'impression d'être revenu dans les 70'. Hélas il n'y a pas que le dessin et la couleur ce qui en soit est assez rédhibitoire pour la lecture d'une BD. Le scénario est un hommage appuyé à l’œuvre E.A. Poe avec des allusions aux romans gothiques du XIXème siècle. Et là encore ça coince, pourquoi avoir rajouté ces éléments presque "gores", si certaines ambiances sont plutôt bien trouvées l'ensemble pêche toutefois par une accumulation qui au bout du compte fait un peu too much. Personnellement je ne recommande pas l'achat les histoires étant un brin complexes, cependant je pense que je reviendrai un jour sur ces récits car leur lecture est finalement assez riche.

02/04/2016 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture de l'intégrale des 3 tomes. Le ressenti est bien loin de celui que j'attendais vis à vis de la cote de cette série sur le site. Le problème vient principalement du dessin que je n'apprécie pas du tout. Les personnages ont les visages déformés et raturés, étrangement ils se ressemblent beaucoup dans les traits, sauf dans le dernier tome. Les décors sont finement dessinés pour leur part. Le trait est donc globalement correct mais le dessin, sombre après la mise en couleur ton sur ton qui nuit sérieusement à la lisibilité, esthétiquement c'est plus que discutable. Les récits sont indépendants, le titre de la série n'ayant d'ailleurs de sens que pour le premier tome. Les scenarii sont glauques, on touche au surnaturel sans qu'il soit clairement visuel. L'impression laissée par ces histoires est étrange mais originale. Cette série doit être lue dans son intégralité pour avoir une réelle valeur. Chaque tome pris individuellement a peu de chance de plaire. Je met tout de même un 3/5 pour l'ambiance si particulière.

11/07/2010 (modifier)
Par AqME
Note: 1/5

L'occasion s'est présentée de lire ces trois ouvrages. Et quelle déception ! Tout d'abord les dessins : ils sont certes torturés mais cela dessert totalement le scénario, c'est moche, on ne s'attache à aucun personnage et le résultat ne fait pas peur du tout... Les couleurs sont ignobles mais je pense que c'est parce que cela a mal vieilli... Pour les scénarios, je n'ai pas aimé aussi. C'est sensé faire peur, être glauque, moi j'ai trouvé ça malsain avec ces histoires d'inceste et autres pseudo aventures abracadabrantes.. Bref, deux mots pour décrire ce que j'ai ressenti : laid et malsain Je ne conseille pas...

19/05/2009 (modifier)
Par ManuB
Note: 4/5

Toujours pour profiter d’un déstockage massif chez les Humanos, je me suis procuré l’intégrale de cette série tout en connaissant les qualités de créateur d’ambiance de Bézian. Il nous emmène ici, avec 3 récits reliés par un fil très mince, dans une atmosphère noire remplie de fantastique et de spiritisme. Pour moi, le premier récit est le plus troublant avec des personnages tous plus malsains les uns que les autres mais finalement c’est peut-être un peu trop. L’intrigue s’avère intéressante et nous emmène vers un chemin plus ou moins inattendu. Le 2ème tome, pour moi le plus réussi, joue une carte supplémentaire, celle du frisson, avec réussite. On se retrouve errant dans une immense maison entre personnages réels et imaginaires, et cette fois le dénouement est assez surprenant. Pour finir, le 3ème et dernier tome est celui que j’ai le moins aimé, je n’ai pas retrouvé une ambiance aussi pesante même si on est porté par le scénario. On peut donc dire que Bézian réussit à nous immerger dans ces univers fantastiques qu’il maîtrise parfaitement. Il faut ajouter à cela un dessin très particulier que je n’ai pas trop apprécié sur le 1er tome. Trop torturé, trop de traits inutiles qui gâchent la lisibilité, il découle sur des visages vraiment hideux, mais ceci était finalement peut-être voulu. Sur les autres tomes, on trouve un dessin avec un style toujours aussi particulier mais qui est cette fois plus épuré et moins encombré. Tous les éléments, visages, corps, décors, sont vraiment très expressifs et le tout est très artistique. Une excellente lecture qui nous plonge le temps de 3 tomes dans une atmosphère fantastique envoûtante. A conseiller !

12/11/2007 (modifier)
Par LVK
Note: 5/5

Bézian !!! Un très grand auteur dans un monde où bien malheureusement il est trop méconnu. Tous les ingrédients du spiritisme et du diabolisme sont présents dans cette BD. Ce qui fait de cette série un culte, et de très loin, du fantastique. Les rapports consanguins, les rites et l'ambiance démontrent, à mon sens, une telle puissance narrative que cette série devrait faire partie de la culture française (surtout pour la religion). On voit clairement de quels romans s'est inspiré Bézian et en regardant bien tous les symboles qui en découlent. Vraiment de la très grande littérature !!!!

09/10/2006 (modifier)
Par Aramis
Note: 5/5

Cette BD devrait se trouver dans toutes les bibliothèques des fans de fantastique. Au fur et à mesure des tomes, Bézian y a acquis la finesse de son style, tant graphiquement que narrativement. Si aujourd'hui Bézian est enfin de retour avec l'excellent "Ne touchez à rien" (chez Albin Michel), c'est avec "Adam Sarlech" qu'il faut entamer la découverte de sa bibliographie. Vraiment culte.

25/01/2005 (modifier)
Par Altaïr
Note: 4/5

Quelle étrange série qu'Adam Sarlech ! Le dessin torturé de Bézian, que certains auront peut-être découvert dans son dernier opus Ne touchez à rien, fait merveille et rend une ambiance malsaine, fantastique où la folie semble avoir atteint chaque personnage, en parfaite adéquation avec les scénarii, qui sont de haute volée : on a un peu l'impression d'avoir laissé un peu de sa santé mentale à la fin de chaque tome. ^__^ Comme mentionné par Teo, le premier tome commence bien mais laisse sur sa fin. Il est franchement dispensable. En revanche, les tomes 2 et 3 (qui peuvent se lire indépendamment, même si un fil relie les trois tomes) sont d'extraordinaires morceaux d'ambiance et de suspense, avec une maîtrise graphique et narrative très personnelle et redoutablement efficace. De la très grande BD, à mon avis trop méconnue.

24/01/2005 (modifier)
Par Téo
Note: 3/5

Je me suis arrêté sur cette série (je lu le T1 pour le moment) car comme on peut s'en douter, elle a une atmosphère fantastique. Style Empire, 19°Siècle, grande famille bourgeoise perdue dans leur secret de famille. En clair tous les ingrédients pour faire de cette série un bon attrait sur spiritisme et ambiance sordide. Le dessin aux traits rageurs, noirs et chaotiques ajoutent vraiment un plus à tout cela. C'est un peu difficile de prendre le recul pour apprécier la violence du trait mais on s'y fait. Au final, je suis quand même assez déçu de l'ensemble, j'aurais vraiment pensé être bien plus porté par l'histoire et l'ambiance. Ce qui est intéressant dans le fantastique de cette série, aurait dû être plus tenu. La folie de chaque personnage, leurs obsessions (croyance, sexualité, rapports parentaux...) rendent les tensions des relations humaines à leur paroxysme et auraient, je pense, dû garder cet axe plutôt que se rendre au final vers le "vrai" paranormal. Bezian, aurait dû jouer un peu plus sur l'ambiguïté.

24/01/2005 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

C'est par hasard que j'ai acheté l'intégrale d'Adam Sarlech (c'était la seule BD un peu originale de la petite librairie généraliste où je l'ai trouvée) et je dois avouer que j'ai été charmé par ma lecture. Charmé tout d'abord par le dessin. Je craignais d'avoir un peu de mal à accrocher à ces visages torturés, fourmillant de traits de dessins, presque effrayants par moments. Mais, d'une part ceci ne concerne que le tome 1 (les visages des personnages deviennent plus épurés au fil des tomes), mais surtout j'ai vraiment trouvé l'ensemble du dessin très beau, artistiquement beau. Les visages sont très expressifs et les personnages marquants, mais les décors sont également à mes yeux exceptionnels. Je suis tombé amoureux de ces arbres torturés, de ces couleurs chaudes et irréelles. Les cases de cette album m'ont franchement fait penser à de vrais tableaux, le genre que j'aimerais accrocher à mes murs. En outre, j'ai trouvé à la mise en page de ces albums, à la composition de chaque image, aux personages, un je-ne-sais-quoi qui me rappelle Andreas et donc ne peut que me plaire. C'est un dessin vraiment particulier qu'il faut sans doute aimer, mais moi j'ai vraiment accroché. Ensuite viennent les scénarios, 3 scénarios puisque chaque tome peut se lire plus ou moins indépendamment. L'atmosphère est assez spéciale, rappelant largement à mes yeux les oeuvres d'Edgar Poe. C'est assez noir, teinté de spiritisme et de fantastique. C'est prenant à la lecture (ceci dit, j'ai préféré les tomes suivants au premier auquel je n'ai pas tant accroché que ça) et l'ambiance est franchement bien rendue. Pour donner un exemple, dans le tome 2, quelques passages m'ont franchement fait frissonner de peur; la simple image de la vieille femme qui hurle dans le noir dans sa vitrine suffit à m'effrayer même en la regardant hors contexte. Par contre, je n'ai pas complètement apprécié la fin de chacune de ces histoires. Le tome 1 se finit un peu abruptement à mon goût, le tome 2 de manière un peu trop floue et la fin du tome 3 est un peu prévisible en comparaison. Globalement, je pense que cette série demande d'ailleurs une relecture pour bien comprendre car pas mal de part de fantastique et de mystère demeure dans l'ensemble, et en fin de chaque tome, je n'étais pas sûr à chaque fois d'avoir bien tout compris. Une atmosphère envoutante, un dessin qui m'a franchement plu, des scénarios peut-être un niveau en dessous cependant...

26/08/2004 (modifier)