Suites algériennes

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

1990. Un présentateur télé français, un peu sur la touche, veut relancer sa carrière en retournant sur le terrain faire du grand reportage d’investigation. Il choisit l’Algérie d’où sa famille est issue. Là-bas, les élections sont menacées par la montée en force des islamistes. Il va vite découvrir que le pays est au bord de la guerre civile et que le passé y a la vie dure ! (résumé de l'éditeur)


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide BD Reportage et journalisme d'investigation Maghreb

Dans les années 1990 un journaliste français tente de relancer sa carrière en partant en reportage en Algérie, le pays dont sont originaires ses parents. Ses souvenirs familiaux ne tardent pas à se confronter aux réalités : les élections mises en danger par la montée des islamistes, la guerre civile qui menace, un passé colonial qui hante la société algérienne... De l'indépendance aux années de plomb et après, Jacques Ferrandez revient sur les événements qui marqué la période 1962-2019.

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 12 Mai 2021
Statut histoire Série en cours (2 tomes prévus) 1 tome paru
Dernière parution : Moins de 2 ans

Couverture de la série Suites algériennes © Casterman 2021
Les notes
Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

24/01/2023 | Benjie
Modifier


Par Benjie
Note: 4/5
L'avatar du posteur Benjie

Avec cet album, Jacques Ferrandez, grand amoureux de l’Algérie, nous propose de le suivre dans un récit ancré dans l’histoire de l’Algérie contemporaine et plus particulièrement dans la période post-coloniale. La dimension romanesque du récit anime ce qui est, en réalité, un retour en Algérie dans lequel l’auteur partage avec ses lecteurs l’ambiance des villes, les paysages et l’histoire du pays depuis l’indépendance. Découpé en chapitres qui sont autant de portraits, autant de points de vue sur la situation et autant d’histoires humaines et intimes, l’album revient sur la guerre d’indépendance et ses acteurs avec un regard qui a pris du recul. L’analyse de la période est fine. Elle nous apporte un éclairage intéressant et parfois nouveau sur l’histoire de ce pays. L’Algérie a beaucoup changé depuis le premier tome de Carnets d’Orient – même si on retrouve des têtes connues dans cette suite - c’est aussi l’occasion de dresser un bilan des luttes pour l’indépendance et de mesurer le danger de l’intégrisme. Le dessin de Ferrandez est toujours aussi élégant, léger et coloré. Encore un bel album de cet auteur dont je ne me lasse pas.

24/01/2023 (modifier)