In Memoriam

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Paris est en ruines. De la capitale mondiale des Arts et de la Sorcellerie, il ne reste désormais plus rien. Il a suffi d'une nuit pour qu'une déflagration d'origine inconnue balaie non seulement les immeubles haussmanniens, les statues centenaires et les bâtiments historiques, mais également la connexion liant les sorciers à la magie.


Gays et lesbiennes Magiciens et Prestidigitateurs Nouveautés BD, comics et manga Paris

C'était il y a quelques mois. Depuis, la vie reprend lentement son cours au milieu des décombres, des sortilèges défectueux et des avis de recherche placardés par centaines. Autrefois intouchables, les sorciers sont désormais la cible de toutes les persécutions. Accusés par l'opinion publique d'être à l'origine de la catastrophe, pourchassés par le gouvernement, ceux qui n'ont pas encore fui le pays sont contraints à la clandestinité. C'est dans ce climat tendu et incertain que le destin de Manon, jeune policière d'une vingtaine d'années, va croiser celui d'Adam, ancien sorcier au passé trouble. Alors que tout les oppose, ce duo dysfonctionnel va devoir unir ses forces pour retrouver une petite fille égarée dans les rues dévastées de Paris, à la recherche de ses souvenirs. Une petite fille poursuivie par deux assassins immortels. Une petite fille dont les pouvoirs semblent avoir été épargnés par la catastrophe, et qui pourrait bien détenir les réponses à toutes leurs questions.

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Janvier 2023
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an

Couverture de la série In Memoriam © Dupuis 2023
Les notes
Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

18/01/2023 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Ma note est un encouragement pour cette série que je sens pleine de potentiel mais dont l'intrigue du premier tome n'a pas encore totalement réussi à m'emporter. J'ai adoré son contexte. Cela commence dans un Paris uchronique et moderne où la magie fonctionne pour de bon et où des sorciers offrent aux habitants des services similaires à ceux d'une technologie très avancée. Tout s'écroule le jour où une déflagration magique d'origine inconnue explose au cœur de la ville, tuant de nombreuses personnes, déformant la réalité dans certains quartiers et coupant les sorciers de leur accès à la magie. Un an plus tard, les Parisiens gardent un ressentiment intense envers les sorciers démunis qu'ils estiment coupables de leurs maux. Et de la magie, seuls persistent des artefacts autrefois créés par les sorciers, qui fonctionnent plus ou moins bien et font l'objet d'un trafic illégal. La Brigade Anti-Magie dont fait partie l'héroïne, Manon, a justement pour but de lutter contre ce trafic. La force des choses va l'amener à devoir collaborer avec son indic, un ancien sorcier qui protège ses semblables victimes de la haine des humains normaux, pour rechercher une jeune fille et les tueurs qui sont à ses trousses et semblent avoir encore accès à la magie, avec peut-être au bout de cela la découverte de la raison de la déflagration qui a engendré tout ce chaos. Qu'il s'agisse de ce contexte, du graphisme qui est efficace et plein d'énergie, de la narration qui est mature et intelligente, mais aussi des personnages qui sont originaux et intéressants, tous les éléments sont là pour une série d'excellente qualité. On notera en outre que les auteurs n'hésitent pas à secouer les protagonistes avec des évènements brutaux qui viennent bouleverser leur monde et surprendre le lecteur. Là où le bât a un peu blessé pour moi dans le premier tome, c'est qu'une fois l'intrigue vraiment lancée, elle laisse la part belle à l'action et à un rythme plus rapide et dilué que je l'aurais espéré, me donnant l'impression d'avoir terminé l'album trop rapidement, avec un léger goût de frustration. J'aurais aimé que la seconde partie de l'album soit aussi dense que la première. Mais les bases de l'intrigue sont bien posées et j'ai très envie de lire la suite, en espérant qu'elle me conforte dans mes bonnes impressions initiales.

18/01/2023 (modifier)