Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Voleuse

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Désolée pour hier soir…


Adolescence Gays et lesbiennes

Mais qu’est-ce qui s’est passé hier soir ? Ella, lycéenne rebelle, brunette et pétillante a beau se remuer ses méninges imbibées d’alcool, c’est le blackout : impossible de se souvenir de la fête d’hier soir dans l’énorme villa d’un mystérieux inconnu, ni pourquoi elle s’est réveillée dans son lit entourée d’objets visiblement coûteux qui ne lui appartiennent pas. C’est ce moment que choisit Madeleine – oui, la douce et énigmatique Madeleine sur laquelle Ella bulle, bave et fantasme sans avoir jamais osé lui parler -, pour sonner à la porte et lui déclamer sa flamme. Ella n’en revient pas de bonheur. Jusqu’au moment où Maddy lui raconte que, la veille au soir, elle s’est faite cambrioler à la fête… qu’elle avait organisée chez ses parents ! Oups…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Février 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Voleuse © Sarbacane 2022

12/09/2022 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

D’un point de vue technique, cette bande dessinée est très bien faite. Le dessin est limpide à lire avec des personnages tellement bien typés qu’il est impossible de ne pas les reconnaître, avec des décors épurés, avec une mise en page dynamique. Les dialogues sonnent juste et l’ensemble se lit très rapidement. Au niveau de ce qui nous est raconté, cet album parlera plus facilement à une adolescente qu’à moi. Je commence en effet à quelque peu saturer de ce type de personnage (jeune adolescente homosexuelle en manque d’assurance) et de ce type de ton (décomplexé et vitaminé de type blog féminin). Le résultat est que je n’ai finalement été que très peu sensible à cette histoire d’amour et d’amitié dans laquelle il ne se passe pas grand-chose sinon que l’on comprend petit à petit que les différents personnages ont des failles. Pourtant, cet album est bien construit, la lecture n’est pas un calvaire… mais je n’en avais pas grand-chose à battre. C’est trop éloigné de moi et de mes centres d’intérêt. L’humour ne m’a pas transporté, la succession de soirées auxquelles les deux héroïnes se rendent m’est apparue juste profondément répétitive et les confidences des deux personnages centraux ne m’ont pas ému. J’ai bien conscience que mon avis ne sert pas à grand-chose et j’espère que des lectrices (et lecteurs) plus sensibles à ce type de thématique viendront poster leurs avis car je demeure convaincu que, dans le genre, c’est bien fait. Mais pour moi, c’est juste pas mal sans plus.

12/09/2022 (modifier)