Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Get Up America (Run)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

La suite de Wake up America.


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Documentaires Racisme, fascisme

Run c’est le récit des contradictions qui peuvent se manifester après des changements historiques dans une société. Il y a ceux qui refusent d’aller plus loin dans la résistance et ceux qui considèrent que le changement n’est pas allé assez loin. Le récit reprend en 1965, après la signature de la Loi sur les droits de vote. A ce moment-là, John Lewis et ses camarades sont de nouveau arrêtés alors que le Ku Klux Klan prépare sa plus grande marche masquée depuis des années. Méticuleusement documenté et mis à jour, Lewis raconte les combats gagnés et les doutes d’un mouvement de lutte pour sauvegarder les acquis juridiques durement gagnés et devenir une force électorale pendant que la guerre du Vietnam occupe le paysage médiatique américain. Bien souvent, l’Histoire ne va pas au-delà des victoires, John Lewis nous montre ici qu’elles ne sont en fait que le début d’autres combats à venir. Texte : L'éditeur

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Février 2022
Statut histoire Série en cours (prévue en 2 tomes) 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Get Up America © Rue de Sèvres 2022

04/08/2022 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

La suite de la biographie de John Lewis commencé dans Wake up America. On se retrouve en 1965 après que les droits civils aient été signés. Évidemment, les blancs racistes ne vont pas se laisser faire et les événements vont entrainer une désillusion chez une partie des noirs et donc leur radicalisation. Il y aura aussi les manifestations contre le Vietnam. C'est toujours aussi intéressant de suivre la vie de John Lewis même si les événements finissent par se ressembler (un noir se fait tuer, les modérés se font expulser), ce qui montre au moins que les problèmes des noirs au États-Unis sont loin d'être réglés même aujourd'hui et que ce n’est pas parce que des lois contre le racisme sont votées que soudainement tout devient beau et merveilleux le lendemain. L'ennui c'est que pour le lecteur cela devient un peu répétitif, surtout si comme moi on connait déjà certains grands événements de la lutte des noirs dans les années 60. Ce que j'ai surtout aimé dans ce premier tome c'est les divisions dans le mouvement noir dont certains vont finir par affecter John Lewis. Le tome se termine d'ailleurs par la fin d'une période de sa vie. Il est dans un tournant et j'ai bien envie de voir ce qui va lui arriver par la suite. Une bonne chose est qu'à la fin il y a des mini-biographies de différents protagonistes qu'on retrouve dans l'album.

04/08/2022 (modifier)