Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Les Damnés du grand large

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

« Je colporte la plus étrange histoire qu’il vous ait été donné d’entendre, je vous l’échange contre un repas. » Il y a deux cents ans, un curieux voyageur fit résonner une taverne d’un inquiétant récit.


La BD au féminin Nouveautés BD, comics et manga Vieux gréements

Celui d’un navire pris dans la tourmente de meurtres inexplicables. Celui de cadavres de marins marqués d’un signe obscur, et d’un équipage terrorisé. Celui d’un jeune mousse au carnet rempli de monstres, qui semblait tout connaître des forces effroyables qui régissaient les eaux où le vaisseau s’était aventuré. Mais l’auditoire ne pouvait prévoir que derrière le récit fascinant du conteur se cachait quelque chose de plus sinistre que la mort elle-même…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Août 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Damnés du grand large © Drakoo 2022

03/08/2022 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Les Damnés du grand large est un récit d'aventure maritime qui flirte volontiers avec le fantastique et l'horreur. Cela commence avec un conteur venu raconter sa sombre histoire dans une taverne portuaire mal famée. C'est l'histoire d'un navire pris dans la tempête où une série de meurtres semble avoir lieu, chaque victime étant marquée d'un étrange A sur le front, tandis que les éléments se déchainent et que les superstitions de sinistres monstres marins resurgissent. Il ne faut pas y chercher de réalisme, plutôt du divertissement et un peu de frisson pas prise de tête. Les stéréotypes des récits de marins sans foi ni loi, de mers déchainées, de terrifiantes créatures issues des grands fonds et de bateaux fantômes y sont légion. Quant aux termes marins, ils y sont dignes d'un "souquez les artimuses" pour qui connait un peu la marine. Mais qu'importe, ce qui compte avant tout ici c'est l'ambiance, celle de récits noirs, de sinistres légendes marines et de mystère sur des meurtres qui tiennent du fantastique. Le graphisme est intéressant. Sur le plan technique, il n'est pas parfait, avec des personnages peu réalistes aux rictus forcés, tenant parfois même du visage de manga. De même, les détails des navires sont aussi réalistes que les termes marins cités plus haut et les flots marins tiennent plus de visions figuratives que de vraies vagues. Mais l'atmosphère visuelle fonctionne bien et les planches sont esthétiques, notamment grâce à un beau travail sur les couleurs et la mise en scène. En outre certaines planches tenant de l'illustration, reprenant notamment les dessins du jeune mousse de l'histoire, sont très jolies. La fable du conteur est intrigante et prenante. Elle est racontée avec beaucoup d'emphase mais cela s'explique par le fait qu'il s'agisse d'une histoire dans l'histoire, destinée à captiver un auditoire de piliers de taverne. Sa révélation finale m'a toutefois paru très facile, avec des choses apparemment impossibles expliquées avec un simple "il m'a suffi de faire ça" peu crédible. Mais ce n'est pas si grave puisqu'il s'agit d'un conte donc pas forcément la vérité et que celui-ci vient se conclure ensuite par un rebondissement de situation inattendu qui vient conclure la BD elle-même une fois le conte terminé. Amateurs de récits réalistes de marins et de vieux gréements, passez éventuellement votre chemin, mais amateurs d'ambiance maritime sinistre, emplie de superstitions et de frissons, soutenue par un graphisme original et quelques belles illustrations, il y a là de quoi vous faire passer un moment de lecture agréable.

03/08/2022 (modifier)