Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Nos meilleures vies (Mahô ga Tsukaenakutemo)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Kanna Kii, qui a l'âge de ses personnages, saisit l'air de son temps avec une acuité et une sincérité désarmante, pour en faire la matière de récits qui subliment l'ordinaire.


Seinen Shodensha

Ils sont six, à l'aube de la vingtaine, à Tokyo, aujourd'hui. Gentiment paumés comme on peut l'être une fois passé du côté des adultes, ils se croisent, se télescopent, s'aiment, ne se comprennent pas. Ils font un bout de chemin ensemble, en se débattant avec les questions de leur âge : ai-je le droit d'avoir des rêves, et surtout, méritent-ils que je me batte pour eux ? (Mais aussi : les rêves paient-ils le loyer ? )

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Mars 2021
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Nos meilleures vies © Casterman 2021

01/08/2022 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Ce sont des histoires courtes mettant en vedette des jeunes japonais d'aujourd'hui. C'est vraiment le genre de manga pour les amateurs d'histoires racontant la vie quotidienne parce qu'il y a pas d'actions ou d'élément fantastique dans le scénario, c'est juste la vie de tous les jours. Disons que ce genre de récit ne fait pas parti de mes préférés, mais je suis capable d'apprécier des récits de ce genre. Ici, je trouve que le résultat est très moyen. Il y a des personnages un peu attachants, certains passages m'ont fait sourire, mais globalement ce n'est pas une lecture mémorable. Les thèmes abordés ne sont pas très approfondis et rien ne me donne envie de relire l'album un jour. C'est vraiment une lecture légère qui s'oublie facilement et c'est pourquoi je le recommande vraiment qu'aux grands amateurs de ce type de récit parce que les autres vont vite s'ennuyer. À la limite, cela pourrait être intéressant de découvrir la vie de jeunes japonais si on ne connait pas trop le Japon, mais comme on explique rien certains éléments culturels (genre les idoles) risquent de dérouter les lecteurs qui ne connaissent pas grand-chose de ce pays. Le point fort est le dessin que j'ai vraiment adoré. C'est le style réaliste qui me plait dans les mangas. C'est dynamique et les personnages sont expressifs sans tomber dans l'exagération.

01/08/2022 (modifier)