Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

La Cité du Bonheur

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Aventure se déroulant sur la planète Héos du jeu de rôle Shaan - Renaissance.


Jeux de rôle Nouveautés BD, comics et manga Science-Fantasy

La rédemption d'un petit escroc de cité, dans un monde barbare entre magie et technologie. Sur la planète Héos, les Humains ont débarqué voilà plus de 200 ans, pillant et mettant en esclavage tous ses habitants. Après la Révolution Héossienne, l'humain a perdu de son pouvoir, mais le poison de sa civilisation a eu le temps de se répandre... Quatre adolescents, Ned un petit escroc nostalgique du pouvoir humain, Miel de Lune, une invocatrice de fantômes, Bolos un petit bricoleur, féru de technologie et Karkän, un puissant élémentaliste du feu, survivent comme il le peuvent, dans une cité perdue au milieu de la jungle. Mais une menace venue d'un lointain passé va plonger tout ce petit monde au bord du chaos. Chacun va réagir comme il le peut selon les armes dont il dispose..

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 29 Juin 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Cité du Bonheur © Drakoo 2022

10/07/2022 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Connaissez-vous le jeu de rôle Shaan et sa seconde édition Shaan Renaissance ? Moi je ne le connaissais pas alors qu'il existe depuis 1996, époque où je jouais encore. Il a pour cadre la planète Héos où une communauté de peuples vivaient en bonne harmonie jusqu'à l'arrivée des humains qui ont cherché à imposer leur loi et leur puissance technologique jusqu'à la révolte des indigènes. L'histoire se déroule des années plus tard, le calme revenu, avec une société devenue déséquilibrée où les peuples vivent ensemble dans une ambiance tendue de lutte des classes et de ressentiment anti-colonialiste. Par le biais de cette BD, les auteurs ont l'occasion de donner un aperçu de leur monde au grand public, en se focalisant sur une ville en particulier, construite par les humains, habitée de presque toutes les civilisations de la planète mais abandonnée du reste du monde. Là, un groupe de jeunes amis de quatre peuples différents va devoir s'unir pour affronter un être sans scrupule cherchant à abuser des pouvoirs d'invocatrice de l'une d'entre eux. Le graphisme de Fabrice Weiss me rappelle ici celui de Fred Beltran quand lui-même essaie de se rapprocher de Moebius. Les décors sont jolis, le trait est clair et lisible, mais je le trouve un peu raide et les couleurs informatiques assez froides. Et bizarrement, autant je trouve les visages des peuples extra-terrestres plutôt réussis, autant celui du jeune héros humain n'est pas convaincant du tout à mes yeux. Par contre, la couverture de l'album a très rapidement attiré mon attention : je trouve sa composition joliment esthétique. L'intrigue de l'album m'est apparue basique. Ca ressemble davantage à une mise en bouche pour découvrir un univers qu'à un scénario profondément original. Le concept d'une bande d'amis qui oublie ses différences et se mobilise contre un danger venu de l'extérieur, sous la forme d'un méchant riche et amoral, est stéréotypé. Hormis les quelques spécificités de ce monde que l'on peut apercevoir, notamment les élémentalistes et les invocateurs, il n'y a pas grand chose de novateur dans cette histoire qui fait très récit pour la jeunesse. Les protagonistes sont trop unidimensionnels, définis par un ou deux caractères élémentaires et déjà vus. On devine à peine l'éventuelle profondeur de cet univers de Shaan et le manque d'envergure de l'intrigue ne suffit pas à me motiver à le découvrir davantage.

10/07/2022 (modifier)