Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Les Bourrinologues

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Écologie décalée.


BDs éducatives Documentaires Environnement et écologie La BD au féminin

Chers téléspectateurs, bienvenue dans le monde fascinant de la Bourrinologie ! Nos trois présentateurs zélés sont là pour vous accueillir, et vous faire voyager à travers le monde afin d’admirer les plus belles destructions du vivant. Corruption, pollution, plastiques, atteinte à la biodiversité : avec eux, vous irez de réussite en réussite, et contemplerez avec fierté la plus grande victoire de l’Homme – détruire sa propre planète ! Recueil des épisodes cyniques, absurdes et résolument documentés publiés dans le magazine « Géo Ado », ce premier tome est l’œuvre d’un trio d’auteurs expérimentés à la critique sociale et écologique – on leur doit notamment « Petites Histoires des colonies françaises », aux éditions FLBLB. Utilisant un humour acide et ravageur pour évoquer le réchauffement climatique et la thèse de la collapsologie (la pensée de l’effondrement de nos civilisations), ils poussent le curseur au plus haut et s’adressent à nous sans détour ni pincettes. Jouant sur le fil entre journalisme et bande dessinée, ils font par ailleurs le choix d’ajouter aux planches des photographies, montages et autres détournements, pour nous livrer un ouvrage hybride, mordant et rigoureux, à mettre entre toutes les mains de la génération Greta Thunberg !

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Janvier 2022
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Les Bourrinologues © Milan 2022

17/06/2022 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Grégory Jarry est un auteur engagé (voir ses nombreuses et excellentes publications aux éditions Flblb qu’il codirige), je ne suis donc pas étonné de le retrouver embarqué dans cette série (je connais moins ses compagnons d’armes). Publiées en épisodes dans le magazine Géo Ado, cet album est tout public, mais s’adresse prioritairement à des collégiens, par le sujet, et par le ton employé pour le traiter. En effet, chaque épisode est bâti plus ou moins sur le même modèle. A savoir un trio de chercheurs, dont les noms forment l’acronyme de Bourrinologues (et qui s’inspirent des trois auteurs), qui va traiter en quelques pages un sujet lié à l’écologie. Les accompagne à chaque fois un ou une ado, présenté comme « le stagiaire de troisième » (le cœur de cible donc). Chaque histoire joue sur l’humour, le cynisme, et cherche à démontrer par l’absurde qu’un problème écologique se pose, et appelle une réaction. Les Bourrinologues ne voient donc pas forcément ce problème, alors que le stagiaire de troisième est à chaque fois impliqué et scandalisé – et souvent victime d’accidents. Je pense que le format court de chaque histoire, le ton ironique et second degré, la présence d’un béotien de leur âge ne peuvent que plaire à un lectorat adolescent. Le dessin est assez simple, mais dynamique et efficace (s’y ajoutent parfois des photos). C’est une bonne porte d’entrée pour sensibiliser des ados à l’écologie, de façon amusante, mais néanmoins précise (chaque sujet est bien documenté et dispense de courtes mais solides connaissances). Note réelle 3,5/5.

17/06/2022 (modifier)