Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Au nom de la république

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Personne ne connaît le nom de cette unité qui n'apparaît pas dans l'organigramme de la DGSE mais on surnomme ses membres Les Defenseurs. Leur mission ? neutraliser un ennemi de la République, sans se faire prendre...


Histoires d'espions Nouveautés BD, comics et manga

Octobre 2018. La Presse annonce que les commanditaires des attentats du 13 novembre 2015 auraient tous été éliminés par les forces spéciales. Tous, sauf un. Celui qui gérait et organisait les flux financiers depuis Raqqa. Le Renard va prendre cette mission à coeur afin d'éliminer ce jeune homme au profil atypique qui se terre en Turquie. Mais tout ne va pas forcément se dérouler comme prévu...

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Mai 2022
Statut histoire Une histoire par tome 1 tome paru
Couverture de la série Au nom de la république © Soleil 2022

14/06/2022 | pol
Modifier


Par pol
Note: 2/5
L'avatar du posteur pol

Jean-Claude Bartoll n'est pas un néophyte en ce qui concerne les polars et il signe ici une nouvelle série orientée espionnage, DGSE et anti-terrorisme. Le début est plutôt sympa, on s'intéresse à une cellule secrète dont les membres possèdent le droit d'éliminer leurs cibles plutôt que de chercher à les capturer et les juger. Particularité assez utile quand on traque des terroristes chevronnés. L'album s'ouvre donc sur une opération qui tourne mal, avec la perte de 3 agents qu'il va falloir venger, mais pour cela il va falloir identifier les assassins. L'entrée en matière est plutôt efficace si on aime ce genre d'histoires. Malheureusement le développement n'est pas totalement à la hauteur. Multiplication des protagonistes, changements de lieux et de personnages toutes les 2 pages, rebondissements un peu faciles, l'enquête qui avance on ne sait pas trop par quel miracle, ... Il est en tout cas un peu trop facile de remonter la piste ennemie en deux coups de cuillère à pot. Ça fait beaucoup quand même car il faut aussi ajouter quelques clichés inévitables, notre héros est vraiment un super agent, et bien sur les méchants qui s'écrient Allah wakhbar toutes les 2 pages. L'histoire se conclue en un tome, ce qui est plutôt satisfaisant, le dessin moderne colle plutôt bien au style, et malgré le nombre de personnages, on les distingue tous bien. Mais cela ne suffit pas à rattraper un ensemble qui ne tirera pas son épingle du jeu au milieu de la multitude de série du même genre.

14/06/2022 (modifier)