Wolverine Hulk - La Délivrance

Note: 4/5
(4/5 pour 5 avis)

Wolverine, Hulk et une petite fille à la recherche d'un avion disparu dans un décor austère...


Crossover Fantômes Hulk Marvel Super-héros Univers des super-héros Marvel Wolverine X-Men

Po est une petite fille qui a de la chance : son papa a un avion qu'il utilise pour épancher les exploitations agricoles. En plus son oncle n'est autre que David Banner, alias Hulk. Oui mais un jour que Po monte dans l'avion avec son papounet, c'est l'accident ! Quelques temps plus tard, alors qu'il contemple l'immensité du vide Wolverine se fait déranger par une petite fille qui recherche son papa. Il décide de lui venir en aide même si sa rencontre avec Hulk ne facilite pas le travail de communication...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2003
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Wolverine Hulk - La Délivrance
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

15/05/2003 | JBT900
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaston

C'est la première fois que je lis un comics de Sam Keith et c'est assez spécial. Son dessin est pas mal et il change tellement de style selon les scènes sans aucun problème que je n'ai aucune idée c'est quoi son style 'normal'. J'ai trouvé son trait dynamique et très expressif, mais ce n'est pas un dessin qui va plaire à tout le monde et j'ai lu sur des internet des commentaires qui trouvent le dessin moche. Le scénario est prenant et c'est rempli de scènes touchantes et drôles. Il y a un bon équilibre entre les moments sérieux et les moments humoristiques. Le duo Wolverine-Hulk fonctionne bien (normal lorsqu'on sait que Wolverine a fait sa première apparition dans la série Hulk) et les dialogues entre-eux sont savoureux. La petite fille est attachante et l'histoire est prenante. Le récit est différent d'un comics Marvel ordinaire et c'est très bien fait.

15/05/2017 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Sam Kieth a fait très fort avec "Wolverine Hulk - La Délivrance". Sans renier les personnalités des 2 personnages bourrins de l'univers Marvel, il arrive à faire un récit mélangeant l'onirisme à l'action. L'auteur joue avec les personnalités jouant la carte de l'humour mais aussi de l'émotion. L'intervention de Po, la petite fille, est déroutante au départ mais on comprend rapidement où le récit va nous amener. Cette histoire ressemble à aucune autre, elle est intelligente et sensible. La lecture est plaisante, le dessin est personnel et puissant. Sam Keith est un auteur complet et talentueux, il n'y a aucune fausse note, l'ensemble est une grande réussite qui plaira aux fans de comics bien sûr mais également aux autres BDphiles. Cette petite collection 100% Marvel est à découvrir, elle regorge de bons récits complets à faibles prix.

04/12/2010 (modifier)
Par ArzaK
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Ce crossover Wolverine – Hulk, c’est la classe absolue en matière de comics, et une belle démonstration que le comics le plus mainstream peut donner dans l’originalité quand un éditeur comme Marvel décide de faire confiance à un artiste plus « underground » comme Sam Keith. Rappelant un peu le ton poétique du Petit prince de St Exupéry (sisi !), Delivrance est un récit touchant et humoristique aux dialogues délicieusement décalés. Graphiquement, c’est simplement explosif, très cartoonesque, plein de ruptures de tons toujours justifiées et, ce qui est le plus important quand on met en scène un personnage comme Hulk, très punchy !

27/03/2009 (modifier)
Par Marv'
Note: 4/5

Cette mini-série atypique fait se rencontrer deux stars actuelles de l’écurie Marvel. Deux brutes également. Le petit poilu, c’est Logan, alias Wolverine, le mutant griffu des X-Men. Son squelette indestructible, son pouvoir auto-guérisseur et sa hargne le sortent de biens des mauvais pas, et lui permettent d’entretenir son mauvais caractère. Le colosse de Jade, c’est Hulk, l’alter ego incontrôlable du docteur Bruce Banner. Il a beau faire ce pauvre Bruce, il a beau essayer de se contrôler, à chaque montée d’adrénaline, à chaque énervement, c’est Hulk qui prend le dessus. Le monstre vert tout en muscle remplace le frêle scientifique, en même temps que l’esprit simple de Hulk remplace l’intelligence de Banner. Avec Hulk c’est simple : rien ne lui fait peur, tout l’énerve. Et plus Hulk s’énerve, plus il devient fort ! Pour contrebalancer la présence de ces deux pros de la baston, le troisième personnage de cette histoire n’est autre qu’une petite fille malicieuse, fragile et en détresse : Po. Po va entraîner les deux frères-ennemis dans une aventure qui mélange avec réussite humour, fantastique et poésie. Sam Kieth, aux textes et aux dessins parvient à l’adéquation parfaite entre le trait et les mots. Son dessin associe l’action, le punch, au délire et à l’humour. L’incursion de dessins d’enfant au beau milieu de son style très fouillé, très détaillé est surprenant mais finalement plutôt bienvenue et harmonieuse. Kieth a réussi là son pari de nous présenter des icônes de la Marvel d’une manière innovante, légère et drôle, dans des contre-emplois parfaits. Vous ne supportez pas les super-héros costumés, les bastons gentils contre méchants, tout ce qui contribue pense-t-on à la banalité des comics ? Alors essayez ce bouquin, découvrez Sam Kieth si ce n’est pas déjà fait, vous ne devriez pas être déçus !

05/06/2003 (modifier)
Par JBT900
Note: 3/5

Un bon Comics! Pour un domaine que je ne connais absolument pas, c'est une bonne surprise. L'histoire est très prenante et présente un côté fantastique très bien mené à défaut de faire dans l'original ou le super intelligent... Le trio de personnages est vraiment complémentaire, tourne bien, chacun à son rôle, encore une fois classique mais sans fausse note. Il y a des airs de Petit Prince avec cette gamine qui rencontre un gros malabar dans le désert, cet avion disparu, et l'innoncence de l'enfant face à la brute épaisse qu'est Hulk... Le dessin quant à lui est superbe, certaines planches sont même carrément grandioses, un plus indéniable pour la qualité générale de cette BD trop vite lue malgré tout...

15/05/2003 (modifier)