Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Tiki - Une année de chien

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

En plein confinement, Fred achète Tiki, un jeune chien, pour le bonheur de sa famille. Ce qu’il ne sait pas, c’est que le chien va faire voler en éclat son quotidien...


Autobiographie Chiens La Boite à Bulles

En novembre 2020, en plein confinement, Fred, la quarantaine, sa copine Sophie et sa fille Lou sont à la recherche d’un peu de réconfort. Ils décident donc d’adopter un chien, une jeune Shiba, nommée Tiki. Mais en l’espace d’une semaine, l’adorable petite boule de poils fait tout voler en éclats dans la vie de Fred : les certitudes, les liens, les équilibres. A la manière d’un révélateur photographique, elle va mettre en lumière les failles de tous ceux qu’elle croise sur son chemin et chambouler leurs vies... comme un chien dans un jeu de quilles. Avec humour et sincérité, ce récit autobiographique romancé questionne notre rapport à l’adoption d’un animal de compagnie et de l’importance d’un tel choix.

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Novembre 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Tiki - Une année de chien © La Boîte à Bulles 2021

08/06/2022 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

L’auteur nous livre un récit autobiographique plutôt agréable à lire. En plein cœur du deuxième confinement, et en grande partie pour faire plaisir à sa fille, il craque et achète un chien dans une animalerie, Tiki donc. Très vite le malaise va s’installer, il ne le supporte pas, n’arrive pas à s’adapter à lui, et sombre dans la dépression (qui guettait quand même un peu avant, chômage et confinement aidant !). C’est cette crise existentielle qui est au cœur de l’album. Ce qui en rend la lecture agréable, c’est le ton gentiment humoristique (mais souvent réussi) adopté par Fred Leclerc, à base d’autodérision, d’ironie. Le dessin, assez simple, se révèle efficace et fluide, et parvient très bien à faire passer les émotions de Fred, sa déprime, etc. Par-delà l’histoire de base (la crise est résolue lorsque Tiki change de maître et de maison) et l’humour développé, c’est aussi un message invitant à bien réfléchir avant d’adopter un chien. Et surtout avant d’en acheter un en animalerie (ce qui sera bientôt interdit). D’ailleurs le président de la SPA, dans sa postface, rappelle bien les bonnes conduites à adopter, et les erreurs à ne pas commettre, pour éviter de faire souffrir des animaux en les abandonnant (et de souffrir soi-même comme ce fut le cas de Fred Leclerc). Une lecture agréable qui conviendra à un large public.

08/06/2022 (modifier)