George Sand - Fille du siècle

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

La biographie tendre et dense d'une autrice d'exception. George Sand est une figure de l'émancipation des femmes, une vie de libertés, sociale, politique, amoureuse, littéraire...


1799 - 1815 : Le Premier Empire - Napoléon Bonaparte 1816 - 1871 : De la chute du Premier Empire à la Commune Biographies Documentaires La BD au féminin Milieux artistiques Romanciers et Monde littéraire

George Sand est née en 1804, à une époque où dans le code civil, les « débiles mentaux, les mineurs, les criminels et... les femmes » étaient privés de droits juridiques. Elle connut la gloire autant que Balzac ou Flaubert, eut des amants (Musset ou Chopin...) et des maîtresses, changea de nom, divorça, porta le pantalon... Elle aimait la vie, la nature, la politique, la musique et la littérature...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Avril 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série George Sand - Fille du siècle © Delcourt 2021

08/05/2022 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai des scrupules à mettre une note aussi basse à cette BD car elle part d'un bon sentiment et ne ménage pas ses efforts. il s'agit d'une biographie complète de la vie de George Sand, de sa petite jeunesse à sa mort. En plus de 300 pages dans un noir et blanc clair et plaisant, elle aborde chaque passage de sa vie et l'évolution de son personnage, de la jeune fille frustrée par le conflit entre sa mère et sa grand-mère à l'écrivain au succès montant puis à l'artiste à la fois reconnue et polémique, devenue matriarche de sa famille. Si sur le fond, c'est intéressant et instructif, sur la forme ça ne passe pas. Malgré le nombre de pages, le contenu est très dense. Les autrices veulent raconter presque tout et cherchent à le faire de manière vivante, en se passant de texte narratif. Sauf que cette combinaison de choix entrave la lisibilité de la BD car on saute d'une scène à une autre sans s'y retrouver. Trop souvent on se retrouve entouré d'inconnus, dans des lieux nouveaux et dans des situations dont il faut deviner le contexte. Il y a beaucoup d'ellipses et très vite on perd le fil. Plusieurs fois, j'ai tenté de raccrocher les wagons, de trouver la lecture plus linéaire, plus fluide, mais à chaque fois ce fut pour me retrouver à nouveau largué quelques cases plus loin suite à une nouvelle ellipse, comme si j'étais mis face à la simple mise en image d'une biographie détaillée que j'étais sensé déjà connaitre alors que bien au contraire, je découvrais là l'artiste et sa vie. Après avoir péniblement dépassé la moitié de l'album, j'en ai eu marre et j'ai feuilleté la suite puis me suis rendu en fin d'album pour voir comment s'achevait la carrière et la vie de George Sand. Et là encore, la narration était similaire, hachée, abrupte, pleine de bien-entendus pour lecteurs déjà initiés. Ce ne fut donc pas une lecture plaisante pour moi et, alors que son contenu est sûrement très complet et aurait pu être passionnant, je l'ai trouvée indigeste et pénible.

08/05/2022 (modifier)