Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

The Eminence in shadow (Kage no Jitsuryokusha ni Naritakute)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Il est prêt à tout pour devenir une Éminence de l'ombre... mais ses plus gros mensonges vont le rattraper! Cid est un garçon qui rêve de faire son entrée dans le club ultra-restreint des Éminences de l'ombre, des personnages mystérieux qui influencent le cours des événements depuis les coulisses et qui possèdent d'incroyables pouvoirs. Lorsqu'il est propulsé dans un monde parallèle à la suite d'un accident, il décide de tirer profit de ce nouveau départ et d'échafauder de toutes pièces une histoire dont il s'attribue, en secret, le rôle principal de future Éminence de l'ombre. Il va même jusqu'à recruter des agents parmi les jeunes filles de son entourage et les abreuve de mensonges pour s'assurer de leur coopération...


Isekai Kadokawa Shoten Shonen

Seulement, Cid ne se rend pas compte qu'au fur et à mesure, ses boniments prennent une dimension bien réelle ! C'est le début d'une épopée qui fait la part belle aux malentendus et aux méprises multiples !

Scénariste
Dessinateurs
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Janvier 2022
Statut histoire Série en cours (6 tomes parus au Japon, série en cours) 4 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série The Eminence in shadow © Doki doki (Bamboo) 2022

29/12/2021 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

The Eminence in shadow est un pur Isekai, un de ces mangas où le héros provient de notre monde mais est réincarné un jour dans un autre univers où il peut commencer une nouvelle vie. Dans le cas présent, nous sommes face à un pur fantasme : sur Terre, le jeune Cid a toujours rêvé d'être une éminence de l'ombre, un de ces personnages qui dans son imaginaire romanesque sont à la tête d'organisations secrètes qui oeuvrent dans l'ombre et manipulent tout le monde. Il s'est entrainé dans tous les domaines pour atteindre ce but inaccessible. Mais le jour où il est réincarné dans un univers de fantasy avec tous ses souvenirs et son expérience en tête, c'est l'occasion ou jamais pour lui de devenir effectivement un tel personnage. Il cache dès lors à tout le monde sa vraie puissance et va comploter et raconter de gros bobards à celles qui deviendront les piliers de sa nouvelle organisation pour leur faire croire qu'ils sont une société secrète combattant les sbires d'un ennemi imaginaire, le terrible démon Diabolos. Sauf qu'étonnamment, tous ses mensonges semblent prendre corps et se révéler vrais à chaque fois, même quand il dit n'importe quoi au hasard. Il est difficile de se faire une opinion à la lecture des premiers tomes de cette série car on y cerne assez mal où l'auteur veut en venir. On retrouve en effet dans ce manga les classiques de l'Isekai orienté fantasme où le héros est super fort et peut laisser libre cours à ses ambitions enfin débridées et à celles des lecteurs à travers lui. Et en même temps, il y a une part de parodie dont on ne sait trop bien si elle est assumée ou non. En effet, la lutte dans l'ombre imaginaire que met en place Cid en créant son organisation se révèle à la fois un peu loufoque et finalement bien tangible. Et rien ne vient pour le moment expliquer comment il se fait que le héros semble deviner la vérité à tous les coups, ou à l'inverse pourquoi la réalité semble se plier à son imaginaire. On ne sait jamais non plus si Cid maîtrise vraiment la situation ou s'il se fait balloter au gré d'évènements qui le dépassent. On est dans un entre-deux entre l'assouvissement de fantasmes de puissance et la parodie légère faite de quiproquos et de jolies filles. C'est plaisant mais un peu déstabilisant. L'ensemble étant soutenu par un dessin de très bonne qualité, la lecture est toutefois très agréable et je lirai la suite avec plaisir pour voir où elle nous mène.

29/12/2021 (modifier)