Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Dragon Ball Extra - Comment je me suis réincarné en Yamcha ! (Dragon Ball Gaiden - Tensei-shitara Yamcha Datta Ken)

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

La parodie officielle !


Dragon Ball Shonen Shueisha

Connaissez-vous Yamcha ? C'est le personnage le plus à plaindre dans la série mythique Dragon Ball, fort et beau à ses débuts, mais vite dépassé par ses puissants camarades, puis abandonné par sa chère et tendre Bulma qui lui préférera la virilité de Végéta… Que se passe-t-il quand un fan absolu de Dragon Ball se retrouve dans la peau de ce personnage ? Avec la connaissance de l'univers du manga, parviendra-t-il à changer son destin ? Pour découvrir ce qui lui arrive, plongez-vous dans ce one shot déjanté qui permet de découvrir la série légendaire sous un angle nouveau ! Très fidèle à l'humour de Toriyama, il ravira tous les aficionados de Dragon Ball.

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Février 2019
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Plus de 2 ans
Couverture de la série Dragon Ball Extra - Comment je me suis réincarné en Yamcha !

05/12/2021 | Le Grand A
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai lu beaucoup de doujinshi de Dragon Ball et celui-ci est de l'ordre d'un bon fan-manga bien dessiné et surtout disposant d'une excellente idée de départ. C'est le fantasme commun d'un fan de n'importe quelle œuvre de se retrouver dans la peau de l'un des protagonistes de la série, et tant qu'à faire pas le personnage principal pour avoir plus de liberté de manœuvre. S'imaginer dans la peau de Yamcha est donc un excellent choix car c'est un second rôle un peu oublié alors qu'il avait énormément de potentiel au début de la série. Alors imaginer une sorte d'uchronie où un acteur de l'histoire qui connait l'œuvre par cœur peut profiter de tout ce savoir pour s'entrainer et se préparer à tous les évènements futurs, c'est très alléchant. En cela, j'ai adoré le premier chapitre de cet album. Il laisse espérer énormément de possibilités enthousiasmantes. Malheureusement, j'ai trouvé que ce potentiel était finalement assez peu exploité. J'ai été très déçu de voir le chapitre suivant nous plonger directement des années après, durant la période Saiyan en sautant tous les évènements précédents de Dragon Ball pour lesquels j'aurais pourtant adoré voir comment un Yamcha connaissant l'avenir aurait pu changer la donne. Idem, le chapitre suivant ne m'a pas trop passionné, ne trouvant pas particulièrement intéressant le twist qu'il amène dans cette histoire de réincarnation dans la peau d'un personnage de fiction. Et surtout globalement, le manga dans son ensemble est bien trop court pour lui permettre de se développer. Il m'a laissé sur ma faim. Dommage car le potentiel est tel que j'aurais vraiment aimé en lire davantage.

06/12/2021 (modifier)
L'avatar du posteur Le Grand A

Comme beaucoup j’ai découvert cette fiction d’abord avec les scans sur le net. Il me semble que c’est fait par un fan, pour s’amuser dans un premier temps, puis des gens ont trouvé que les dessins étaient tellement bons, et l’histoire suffisamment amusante, pour que cela soit commercialisable. Et voilà comment est né Dragon Ball Extra. C’est vrai que c’est plutôt drôle de s’imaginer projeté dans son manga favori et de remodeler l’histoire selon ses envies. En plus le jeune lycéen qui vit cette aventure ne se retrouve pas réincarné en Son Goku, Piccolo ou un autre personnage charismatique de la série, non. Mais dans Yamcha, l’un des mecs les plus OSEF de la série (le pire pour moi étant Yajirobé). En tant que Yamcha, il s’amuse à refaire l’histoire, devenir le plus balèze avant tout le monde puisqu’il connaît les catastrophes à venir. Voilà c’est hyper plaisant à lire mais ça ne va pas plus loin. D’ailleurs elle est où la suite ? Je ne sais pas si l’auteur l’a écrite ou dessinée, ni même si les japonais comptent l’éditer un jour. Parce qu’avec juste ce tome on ne va pas plus loin que la bonne blague. Il faut davantage développer tout cela pour gagner mon intérêt.

05/12/2021 (modifier)