Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Severiano de Heredia - Élu de la République

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Qui est l'homme que Barack Obama cite dans son discours d'investiture et considère comme un exemple à suivre ? Qui est Severiano de Heredia (1836-1901), que des esprits chagrins ont surnommé le "Nègre de la République" pour lui rappeler qu'il n'était qu'un intrus dans le monde politique français du XIXème siècle ?


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle Biographies La BD au féminin Paris Politique

Chassé de La Havane à 8 ans par une révolte qui menaçait sa famille, Severiano, en dandy accompli, s'insère pourtant rapidement dans la haute société parisienne. Rentier, insouciant, il profite de la vie, plaît aux femmes, se pique de critique littéraire, de journalisme pour finir par entrer en politique. Homme de la Troisième République, souvent en avance sur son temps, sa carrière le mènera loin : Président du Conseil Municipal de Paris, député et enfin ministre des Travaux Publics. Voici le portrait du seul "Maire" noir de Paris, celui d'un homme étrangement oublié et pourtant aussi attachant que fascinant.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Septembre 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Severiano de Heredia - Élu de la République

26/11/2021 | bamiléké
Modifier


L'avatar du posteur bamiléké

Homme politique de premier plan, Severiano de Heredia est probablement moins connu en France qu'à l'étranger. La preuve est que la seule rue de Paris portant son nom a été décidée en 2013 après le discours du Président Obama qui faisait référence à monsieur De Heredia. Antoine Ozanam et Isabelle Dethan sortent justement de l'oubli la mémoire d'un homme dont l'action est encore visible de nos jours. Défenseur de la laïcité, de l'école publique, il crée le réseau de bibliothèques municipales parisien. Le scénario montre bien l'ascension politique de Severiano. Ozanam n'oublie pas aussi les contradictions de cet esprit brillant. Né mulâtre, riche et esclavagiste, son esprit libre penseur l'engage vers le radicalisme en contradiction avec son passé familial esclavagiste dont il a du mal à se dessaisir. De même il appartient à un gouvernement fortement colonialiste dont il soutient la politique dans ce sens. Plus intellectuel qu'homme d'action, De Heredia aura du mal à se situer quand la politique le repoussera et qu'il redeviendra patron. Bien sûr il sera confronté à des remarques racistes mais cela ne l'empêchera pas de briller dans les sociétés où il évoluera. Sa vie familiale n'est pas oubliée et cela donne beaucoup de corp à ce récit tellement elle aura un impact sur sa personnalité vis à vis des femmes notamment. Très beaux dessins d'Isabelle Dethan avec de grandes pages picturales décrivant les anciennes rues de Paris. Les costumes de bourgeois ou d'ouvriers sont bien documentés. Une rue dans le très bourgeois 17eme arrondissement pour ce défenseur de la cause ouvrière voilà un paradoxe de l'histoire de plus.

26/11/2021 (modifier)