Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Volt évier z82

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Aventures inclassables.


Format à l’italienne Nouveautés BD, comics et manga Une image par page.

Un personnage dont le corps se compose de boules s’aperçoit qu’il les perd une à une. Son médecin lui prescrit une cure sur le « Plateau ». Il y fait la connaissance d’autres patients pèlerins et noue amitié avec un homme fait de tubes qui s’encrassent. Commence alors une quête à travers les différents niveaux de cette zone mystérieuse, des coupoles du « Palais des remords » au « Sanctuaire de l’Oubli » où ils se voient administrer des traitements pour le moins originaux. Le parcours de nos deux malades, baladés et malmenés par des thérapeutes alternatifs et autres gourous, résonne comme une introspection onirique voire mystique, emplie d’angoisses et de symboles. Mort, désintégration, peur, entraide, amitié, horreur pure : qu'y a-t-il de l'autre côté du ravin ? Un an après La vague gelée, EMG revient au dessin 3D et à l’univers teinté d’absurde de son premier album tremblez enfance z46. Alliant graphisme radical et exploration intime, volt évier z82 ressemble à un long cauchemar déstabilisant, mais aussi à un jeu où les indices fourmillent et laissent l'esprit se perdre et se retrouver.

Scénariste
EMG
Dessinateur
EMG
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Novembre 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Volt évier z82

19/11/2021 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

J’avais découvert le travail d’EMG avec Tremblez enfance Z46 (déjà un titre improbable et énigmatique !) chez le même éditeur, qui a une fois de plus réalisé un beau travail éditorial, au service d’une œuvre qui s’éloigne des sentiers battus. Et qui prend le risque, par la froideur de son dessin et de la colorisation, par une intrigue lente à offrir un sens, de dérouter les lecteurs. En effet, comme pour « Tremblez enfance Z46 », les couleurs très flashy et tranchées habillent un dessin à l’informatique, qui joue, pour les décors comme pour les personnages (ici de simples assemblages de boules, de tuyaux, de rectangles), sur une géométrie étrange. Une nouvelle fois il m’a fallu un temps d’adaptation, mais je m’y suis fait, et ai apprécié cet univers original, dans lequel se débattent quelques personnages, luttant pour leur survie, déambulant au milieu d’outils, de décors vides et géométriques. Même les phylactères sont de grands cubes en 3D se déplaçant dans les airs ! Un struggle for life étrange donc, traversé d’absurde et de relents totalitaires, avec une poésie noire en arrière-plan. Si je n’ai pas tout saisi, j’ai apprécié ma lecture, d’un univers original, parfois désespérant – même si EMG maintient quand même un peu d’espoir dans l’agonie de son personnage principal (assemblage de boules bleues), avec une chute mêlant humour et fantastique. Comme pour « Tremblez enfance Z46 », on a là un album que les lecteurs curieux apprécieront, même s’il ne lève pas forcément tous les voiles sur certains pans de l’intrigue (ou sur un titre qui reste énigmatique). Un auteur et une œuvre à découvrir ! Note réelle 3,5/5.

19/11/2021 (modifier)