Tokyo Babylon

Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 5 avis)

Le destin du dernier descendant d'une grande famille d'exorcistes. Une réflexion sociale sur fond de rapports humains ambigus.


Clamp Jumeaux, jumelles La BD au féminin : le manga Manga : 1996/97, l'explosion Shinshokan Shojo Tonkam

Subaru Sumeragi est le dernier descendant d'une grande famille d'exorcistes japonais. C'est aussi un garçon de 16 ans à la sensibilité exacerbée, discret et solitaire, extrêmement réceptif aux souffrances du monde. Hokuto, sa soeur jumelle, est tout son contraire : exubérate, impudique, matérialistre... Et son meilleur ami, Seiichiro Sakurazuka, semble nourrir envers lui des sentiments qui oscillent entre ceux d'un grand frère et ceux d'un amant. Et le quatrième héros de cette histoire, c'est Tokyo, mégalopole impressionnante, symbole de notre société moderne. Concentration de haine, d'amour et d'envie. Au fil des épisodes, au fil des exorcismes, les auteurs dépeignent une société japonaise décadante, uniquement tournée vers le paraître et l'argent... Mais au milieu de l'égoisme urbain pointe parfois une lueur d'espoir. Et quand s'éclaircit peu à peu le brouillard autour des trois protagonistes, c'est pour nous laisser sur bien des interrogations...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Février 1996
Statut histoire Série terminée (Réédition en 5 tomes seulement) 7 tomes parus
Couverture de la série Tokyo Babylon
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

08/04/2003 | Perle
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Enfin, je découvre un manga de Clamp que j'apprécie. Ça faisait longtemps que ce n'était pas arrivé. Bon, les histoires ne sont pas des chef d'œuvres (c'est sympathique sans plus et ce n'est pas le genre de truc que je lis avec passion), mais le trio de personnages que nous offre Clamp est tout bonnement excellent ! J'adore leurs réparties verbales qui me font bien rigoler. La tension amoureuse entre Subaru et Seishirô est bien menée et ça ne tombe jamais dans la romance chiante comme c'est le cas dans d'autres œuvre du même groupe. Ce que j'aime surtout c'est Hokuto. Elle est hilarante et j'adore ses costumes fantaisistes. Bref, si vous cherchez un manga divertissant, 'Tokyo Babylon' peut faire l'affaire, mais ne vous attendez pas à une série exceptionnelle.

04/02/2010 (modifier)
Par loy
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Des bons sentiments dans tokyo babylon ? On n'a pas dû lire la même chose o_o ! C'est sûr, face aux victimes Subaru va pas leur envoyer une tarte dans la tête, c'est normal qu'il se montre gentil, ça me parait même logique ! Sinon ce manga est très poignant. Je dirais même que c'est le meilleur de Clamp. Il est bien supérieur à X, trop méli mélo, et bien plus intéressant ! Car contrairement à X, Tokyo Babylon se situe dans la vie de tous les jours. On n'est pas dans des méandres fantastiques comme pour X, même s'il y a un peu de fantastique ! Mais Tokyo Babylon est avant tout une critique ou une analyse de la société actuelle à travers les yeux de Subaru, jeune medium qui a la particularité d'être dans l'empathie face à ce qu'il vit. Et ça peut même le ronger voir le tuer ! Donc il va rencontrer des gens qui subissent ou vivent des situations pas faciles et là Clamp nous raconte un sujet de société différent à chaque histoire de manière très approfondie et qui donne à réfléchir ! On va rencontrer une victime d'Ijime qui va se terminer de manière vraiment dramatique, une jeune fille victime d'une tournante (viol collectif), et des sujets aussi variés que l'immigration, la place d'une personne âgée dans la société, l'adultère... et contrairement à ce qui est dit dans les autres critiques, à part les victimes qui ne demandaient pas à subir tout ça, les personnages de leurs entourages sont vraiment cruels que ça soit des lycéennes, la famille du grand père ou les violeurs qui sont sans aucun scrupule ! On voit aussi l'enfance de Subaru qui n'est pas sans rappeler l'enfance de Lucy de "Elfend Lied" et notamment un passage avec un chien dans ce manga. Même les gosses peuvent être cruels ! Mais Tokyo Babylon parle aussi des relations ambiguës entre Subaru et son ami Seichiro qui cache bien des secrets ! Encore un fou psychopathe celui là -_- ! A lire ! Subaru est un perso extrêmement attachant et très humaniste quoi qu'un peu efféminé ou sensible ! Mais il est bien plus intéressant que son jumeau froid et insensible de X ! Il serait dommage de passer à côte au profit de X ou des oeuvres plus récentes de Clamp très commerciales ! Même si l'aspect graphique est très simpliste, c'est le style que Clamp a voulu donner à Tokyo Babylon, un chef d'oeuvre qui analyse avec justesse et recul la société dans laquelle on vit.

23/06/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Brouf, brouf... Je pense que je n'ai jamais lu une intégrale aussi rapidement, non par parce qu'elle m'a passionné mais bien parce que très vite, je me suis mis à la feuilleter plutôt qu'à la lire tant elle me gonflait. Je trouve le format des albums et les couvertures bien sympathiques. Rien que les couleurs et le dessin des couvertures me donnaient envie de lire la série. Mais ensuite le dessin intérieur m'a nettement moins accroché (le style Clamp, j'en ai été vacciné depuis X: 1999). Les visages féminins des hommes, leurs vêtements et leurs comportements qui font se demander si ce sont des femmes ou des hommes, les plumes ou les fleurs de cerisiers qui emplissent l'arrière-plan dans les moments "tragiques", les postures des personnages et leurs visages qui collent difficilement avec les situations correspondantes, etc... C'est pas mon style. Ensuite, l'histoire commence d'une manière qui m'a assez surpris, moi qui m'attendait à la grandiloquence de X: 1999 : la narration du tome 1 est très fouillis, l'histoire mêlant de la magie/exorcisme à une sorte de romance bizarre, homosexuelle et légèrement humoristique entre les deux personnages principaux Subaru et Seiichiro, romance dont on ne comprend pas grand chose dans ce premier tome. Au fil des tomes, tandis que les scènes de magie et d'aventures se poursuivent à la façon d'épisodes, cette drôle de romance se fait expliquer et l'humour cède peu à peu la place à la "tragédie grandiloquente" qui m'énerve tant chez Clamp. On revient sans arrêt sur une "vision/souvenir" de Subaru qui très vite nous amène à nous méfier de plus en plus de Seiichiro et à se dire "oh la la, mais quel peut bien être ce mystère incroyable et grandiose que cache ce Seiichiro ? oh, je tremble à l'idée de le savoir...". Et cette vision est rabâchée sans arrêt, tandis que l'intrigue globale n'avance pas ou presque pas. Et ça finit sur un tome 7 totalement grandiloquent à la manière de X: 1999, avec les mêmes répliques répétées sans arrêt pour bien insister dessus, avec le côté tragique accentuée artificiellement, avec une intrigue qui se trouve enfin expliquée même si on avait tout compris depuis des heures tant le scénario avait insisté lourdement sur ces "visions" de Subaru. C'est lourdingue, ennuyeux, prévisible. Alors ce doit être la série de Clamp que j'ai le mieux réussi à lire jusqu'à présent car le dessin est de qualité et l'histoire pas détestable, mais franchement, je n'ai guère apprécié cette série.

22/03/2005 (modifier)
Par Altaïr
Note: 2/5

Adolescente, j'aimais énormément "Tokyo Babylon", mais je suis maintenant plus mitigée. Les différentes histoires en elles-mêmes sont assez banales, souvent trop pleines de bons sentiments, et le dessin est loin d'être excellent. Le style de Clamp est bien plus fin dans d'autres de leurs oeuvres. Mais il y a les personnages. Et là, j'avoue accrocher beaucoup plus. Les relations ambiguës, très ambiguës, des deux protagonistes (Hokuto n'étant qu'un faire-valoir) continuent encore de me fasciner et la fin, très forte, est l'une de celles qui m'ont le plus marquée. La suite de leur relation dans X est d'ailleurs bien faite, c'est même la seule chose intéressante de ce manga à mon humble avis. Bref, c'est à mon avis un des meilleurs clamp. Mais, comme tout manga de clamp, il est facile d'y être allergique, surtout pour un public masculin. A tester tout de même, je pense.

17/08/2004 (modifier)
Par Perle
Note: 5/5

Tokyo Babylone est un des deux chefs d'oeuvres du studio Clamp (le reste pouvant se ranger selon moi dans la catégorie "très moyen"). A mille lieues de Rg Veda, de son graphisme flamboyant et de son histoire complexe, Tokyo Babylone, nous séduit par ses dessins très épurés et ses petites scenettes qui semblent indépendantes jusqu'à la fin. C'est sans doute le contraste entre ce ton très léger et la gravité de l'histoire qui en fait une oeuvre si fascinante, atypique, ne laissant personne indifférent. C'est une série fantastique, mais surtout une vibrante critique du monde moderne. Les démons que Subaru exorcise s'appellent égoisme, vénalité, haine ou apparences... Ajoutez à celà la beauté des albums, avec de magnifiques illustrations en couleur dignes de gravures de mode, et vous comprendrez pourquoi je juge cette bédé "culte".

08/04/2003 (modifier)