Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Traquée - La Cavale d'Angela Davis

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Biopic d'Angela Davis. Militante communiste, pacifiste et féministe, elle défend les droits humains et notamment celui des minorités.


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Biographies Racisme, fascisme

États-Unis, mai 1970. Voilà plusieurs semaines que le FBI suit la trace d’Angela Davis, recherchée pour avoir organisé une prise d’otage dans un tribunal. Son véritable crime : être militante communiste et membre active des Black Panthers. Il faut dire que les injustices subies par le peuple noir, Angela les a bien connues. Originaire de Birmingham, elle a grandi dans l’Alabama des années 1960, où la ségrégation sévissait encore et où le KKK œuvrait avec la bénédiction du pouvoir en place. Angela a vécu la violence, les meurtres, les émeutes... Elle a fait partie de celles et ceux qui ont décidé de se lever et de ne plus accepter. Aujourd’hui, elle est traquée pour ça. Elle ne sait pas encore qu’elle va devenir une légende, l’icône d’un peuple tout entier. En retraçant la cavale d’Angela Davis, les auteurs mettent en lumière une figure majeure du Black Power qui s’est illustrée par ses actes. Ils nous replongent avec force dans une Amérique tourmentée par un combat, malheureusement toujours d’actualité, celui de la mise en place égalitaire des droits civiques

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Octobre 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Traquée - La Cavale d'Angela Davis

11/09/2021 | Yann135
Modifier


Par Yann135
Note: 4/5
L'avatar du posteur Yann135

Cet été, au détour d’une ruelle sombre de Genève, je tombe sur une magnifique fresque street-art. Voilà ma première rencontre avec Angela Davis. Je ne connais pas l’auteur de cette fresque mais une chose est certaine, je veux connaitre plus en amont cette personne pour comprendre pourquoi elle mérite une telle exposition sur cette façade. Google est mon ami. Je découvre donc qui est cette emblématique personnalité qui s’est engagée dès 1967 pour défendre la cause noire et de façon plus large, les minorités oppressées. J’avoue humblement ne pas avoir fait le rapprochement avec la chanson Lily de Pierre Perret. Quelle claque je prends. Il faut que je me rattrape et que je me documente sur cette figure du mouvement black power à l’instar de Martin Luther King. Oui oui rien que ça ! Les jours passent et ô merveilleuse surprise, un biopic sur Angelina est disponible à la médiathèque de mon bled ! Ni une ni deux, je l’emprunte. Que c’est bon. L’album reprend tous les faits marquants de la vie d’Angela notamment la traque et son arrestation par le FBI. Bien évidemment l’acte fondateur de sa vie et son véritable point de départ de ses combats sont mis en avant avec une bonne restitution de cette époque de quasi guerre civile très loin de l’imagerie hippie flower power que nous avons habituellement. Au final c’est enthousiasmant et très intéressant. C’est pour résumé, l’échec cuisant des blancs dominants tout-puissants à écraser cette femme noire. Le message est fort. Les injustices et la cruauté sont montrés sans filtre. Bouleversant. Le combat doit cependant continuer ! Black lives matter... A lire sans aucune hésitation même si le graphisme n'est pas le plus stylé.

11/09/2021 (modifier)