Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Gilles de Carpe

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Quelque part, dans un pays imaginaire sensiblement similaire au nôtre... Sa majesté Grosnaze XIV s'inquiète... L'armée des Anthurus, commandée par l'empereur Mabite, enlève femmes et enfants pour les donner à manger à des rats géants. Mais comment mettre fin à ce massacre ? Au grand dam de Grosnaze XIV, seul Gilles de Carpe semble être capable de relever ce défi... Et c'est ainsi qu'accompagné de son fidèle Janvielle et du sieur Borgnos, il réunit les plus farouches hors-la-loi que compte la contrée avec l'espoir de vaincre les Anthurus...


Le Grand Héros Gilles de Carpe recrute une troupe de mercenaires extirpés des sombres geôles de sa Majesté Grosnaze XIV et part pourfendre l'adversaire avec une joie dotée de multiples éclaboussures. Bien sur, des importuns se feront un plaisir d'être massacrés par leurs bons soins (Gilles et sa troupe).

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2004
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Gilles de Carpe

01/09/2021 | PatrikGC
Modifier


Par PatrikGC
Note: 2/5
L'avatar du posteur PatrikGC

Bon, bon, bon... Quelque part, ça ne m'étonne guère que cette série soit abandonnée, malgré un graphisme honorable. Mais le scénario qui se veut humoristique tombe à plat comme une crêpe bretonne passée sous un rouleau compresseur piloté par un éléphant obèse. Une accumulation de poncifs, d'extraits de chansons connues (déplacées souvent), et de goûts souvent douteux à base de caca-prout. Ça se veut cynique et subversif, mais ça fait plouf. La première planche annonce la couleur dans le genre humour noir raté. Les Trolls de Troy sont de la poésie pure à côté. Néanmoins, l'univers essaye d'être original avec un mélange de population assez hétéroclite. Mais ça manque de profondeur, sauf dans la gadoue... Le graphisme n'est pas mal, parfois un peu lapidaire, se cherchant sans doute, le dessinateur a fait mieux depuis. Meddour dessine bien les anatomies féminines, ici dotées de vêtements moulants (quand il y a des habits), mais une BD ne se juge pas uniquement sur ce critère érotico-esthétique. Un seul volume, aucune suite. Donc on ne saura pas ce qu'il se passe dans la forêt, ni si Gilles réussira sa mission (on suppose que oui). Dommage, on sent qu'avec un autre scénariste, on aurait pu avoir une gentille série sur 2-3 volumes.

01/09/2021 (modifier)