Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Le Choeur des femmes

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Découverte de soi et des autres.


Adaptations de romans en BD Médecine

Jean, major de promo et interne à l'hôpital, doit faire un stage en soins gynécologiques aux côtés du docteur Karma. Mais elle veut faire de la chirurgie, et non écouter des femmes parler d'elles-mêmes et de leur corps ! Elle se désespère de passer son temps auprès de ce médecin qui privilégie l'écoute à la technique. Contraception, maternité, violences conjugales, avortements… de consultations en témoignages, Jean pourrait bien pourtant changer sa vision de la médecine. Une adaptation sensible et puissante du roman culte de Martin Winckler.

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Avril 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Choeur des femmes

02/09/2021 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Cet album est l’adaptation d’un roman (que je n’ai pas lu). On pourrait croire à le lire qu’on a affaire à un documentaire sur le métier de médecin, de gynécologue en particulier, tant l’histoire insiste sur l’approche médicale, tant c’est centré sur les consultations, etc. Mais il n’en est rien. En effet, si le monde médical, le côté humain des praticiens face aux demandes, à la détresse de certaines patientes est bien au cœur de l’histoire, l’intrigue prend la peine de développer des personnages (essentiellement Jean, l’interne – à la personnalité et au parcours très atypique ! et son « tuteur » de stage le professeur Karma). Si l’évolution de leurs relations n’est pas surprenante pour la conclusion, le détail ménage quelques surprises. L’ensemble se laisse lire, même s’il faut quand même ne pas être rebuté par le sujet. Et si quelques bémols existent. Comme un dessin un peu simple (pas trop de décor, les traits des personnages peu développés), et une succession de « rebondissements » vers la fin qui font un peu trop téléphonés et happy-end…

02/09/2021 (modifier)