Basketful of heads

Note: 3.86/5
(3.86/5 pour 7 avis)

Quand le fils de Stephen King - Joe Hill - lance son propre label de comics, on le sait déjà, la lecture sera folle comme un semi-remorque sans frein en train de dévaler une pente raide. Ce premier opus donne le ton !


Auteurs italiens Coupés du monde... DC Comics L'horreur en bande dessinée Les meilleurs comics One-shots, le best-of

June Branch mène une vie des plus tranquilles... jusqu'au jour où quatre criminels parviennent à s'évader de prison et enlever son petit ami, Liam. Pour leur échapper, June n'a d'autre choix que de se munir d'une arme étrange... une hache viking du VIIIe siècle ! Mais celle-ci est dotée de propriétés bien singulières : à même de décapiter un homme, elle laisse cependant les têtes fendues... conscientes ! Pour sauver Liam, June n'a plus qu'une seule solution : garder la tête (ou plutôt tout un panier de têtes) froide...

Scénario
Dessin
Couleurs
Traduction
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Avril 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru

Couverture de la série Basketful of heads © Urban Comics 2021
Les notes
Note: 3.86/5
(3.86/5 pour 7 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

24/05/2021 | Yann135
Modifier


L'avatar du posteur Tomdelapampa

Un album qui me fait de l’œil depuis son apparition sur le site. Je le découvre enfin grâce à sa réédition dans la collection Nomad, une excellente initiative de l’éditeur pour découvrir à petit prix une partie de son catalogue. Et bah c’est vachement bien !! La partie graphique assure bien le taf, c’est efficace et sans fioritures, trait et découpage conviennent parfaitement à l’ambiance et participent à l’installer, on se laisse tranquillement de plus en plus happer par ce récit horrifique. Et c’est là, la grande force de cette histoire, sa construction. Sur un postulat que je qualifierai de classique en série B, une tempête + une évasion de prisonniers + une ville isolée, le scénariste déroule son récit en surprenant régulièrement le lecteur. C’est parfaitement orchestré, en plus la part fantastique est drôle et bien amenée. En conclusion, je dirais que je me suis bien amusé là ;) un astucieux et chouette album (culte pour le genre, il n’y a pas de faux pas).

16/03/2024 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

On a là un polar thriller mâtiné de fantastique, dont la lecture se révèle agréable. La partie à proprement parler polar est très bien huilée, avec son lot de surprises et de révélations distillées au compte-gouttes. L'intrigue est très rythmée, et la tension monte crescendo. Du bon boulot donc, même si ça n’est pas non plus hyper original sur ce point-là. Par contre, Joe Hill glisse dans son scénario une idée assez loufoque et gore, amusante, avec les « têtes parlantes » remplissant le panier du titre. C’est gentiment absurde, mais ça pimente avec un peu d'humour noir une lecture globalement sympathique (même si j’en suis sorti un chouia moins enthousiaste que mes prédécesseurs). Note réelle 3,5/5.

14/10/2023 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Alix

Je commencerai mon avis comme Mac Arthur : « Ah bah, je me suis bien amusé, là ! » « Basketful of heads » est un polar rondement mené, rempli d’humour et à l’intrigue remarquablement construite. Les révélations successives sont toutes logiques, y compris le dénouement final, que j’ai trouvé bien amené et satisfaisant. Le « truc » des têtes décapitées est rigolo et apporte une certaine originalité au récit, sans pourtant y contribuer activement (l’histoire fonctionnerait finalement aussi bien sans). J’ai beaucoup aimé la mise en image, qui retranscrit parfaitement l’ambiance gore et « petit village paumé ». Il a un côté vintage qui me rappelle un peu les histoires d’horreur classiques des magazines « pulp » américains. Un excellent moment de lecture, un album prenant et distrayant, que je recommande chaudement.

19/09/2023 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Ah bah, je me suis bien amusé, là ! Basketful of heads a tout d’un polar classique, à un détail près qui fait toute la différence. Polar classique : une jeune femme va se retrouver confrontée à une organisation criminelle dans un petit village coupé du monde. Venue rejoindre son fiancé qui officiait comme assistant de police dans le bled en question, elle va progressivement prendre conscience de la gravité de la situation tout en accumulant les meurtres (soit pour sauver sa peau, soit parce que les mecs commencent quand même tout doucement à lui casser les pieds). Ça, c’est le côté classique. Et déjà de ce point de vue, le scénario est bien fichu, les personnages sont parfois détournés des stéréotypes habituels, le récit est prenant. Et à côté de ça, il y a tout un aspect épouvante et humour noir qui entraine le récit vers des territoires jamais explorés (du moins, je ne me souviens pas d’une idée similaire dans une autre de mes lectures). Je m’en voudrais de trop en dire car l’intrusion de cet élément fantastique et horrifique (et bien comique) a beaucoup joué dans mon appréciation (je pense que je me souviendrai longtemps de la séquence qui nous permet de découvrir le twist). En plus, cet élément apporte de nouvelles possibilités de développement à ce genre d’intrigue, permettant à l’héroïne de prendre rapidement connaissance de certains faits qu’il aurait été difficile pour le scénariste de justifier en l’absence de ce ‘pouvoir’. Le dessin n’est pas des plus fins mais il dispose des qualités nécessaires pour illustrer le récit. Les personnages sont bien typés, leurs expressions faciales sont souvent caricaturales mais sans excès, les décors sont présents sans tout envahir. C’est agréable à lire mais sans jamais me distraire de ma lecture. Au final, et comme dit en début d’avis, je me suis bien amusé. Vraiment une chouette lecture dans son genre, et cerise sur le gâteau, c’est un one-shot (donc pas de frustration à devoir attendre une suite éventuelle).

12/01/2023 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaston

Un très bon one-shot ! Pourtant, le premier chapitre ne m'avait pas emballé. Je trouvais les personnages et les dialogues niais, mais je pense que c'est fait exprès pour surprendre le lecteur parce que tout change dès le deuxième chapitre. Le récit devient prenant et les dialogues plus savoureux. J'ai particulièrement aimé la touche de fantastique, mais je n'en dis pas plus pour ne pas gâcher la surprise. J'ai été bluffé par le scénario. Il y a de la tension tout le temps et c'est rempli de retournements de situations et en plus tout est parfaitement logique. Je veux pas nommer des noms, mais on connait tous un ou deux scénaristes qui adorent abuser des révélations surprises et des scènes choquantes au point où leurs scénarios ne font plus de sens. Ici, tout est maitrisé du début jusqu'à la fin. Et il y a de l'humour noir comme je l'adore. Bref, un must pour les amateurs de thrillers.

19/11/2021 (modifier)
Par Cacal69
Note: 4/5
L'avatar du posteur Cacal69

Sur bdtheque au fil du temps j'ai appris à connaître les goûts des "posteurs" et ceux avec qui j'ai des points communs. Donc quand je veux lire un bon thriller, je sais où chercher, suivez mon regard. C'est en toute confiance que je me suis procuré cet album et je ne le regrette pas. D'abord je suis fan de films d'horreur et de séries du style american horror storry. Ce one shot est un thriller horrifique, ça coupe, ça découpe, ça tranche à tout va. C'est jubilatoire. Un scénario avec la tête sur les épaules, si je puis dire. Une histoire banale qui va progressivement dériver vers l'effroi. Une intrigue bien ficelée avec de nombreux rebondissements et un final qui m'a surpris. C'est violent. Une héroïne sur laquelle je n'aurais pas misé un kopeck et qui vous surprendra. Le tout saupoudré d'un humour noir, très noir et d'un zeste de fantastique nordique. Un dessin réaliste, dynamique et détaillé. Il donne du rythme et colle parfaitement à ce genre de bd. De jolies couleurs accompagnent le tout. Bref, une belle réussite. Pour les amateurs de frissons et d'horreur.

29/09/2021 (modifier)
Par Yann135
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Yann135

Joe Hill a dégainé l’artillerie lourde ! Voilà une BD complétement barrée, sans temps mort, sombre et haletante. Voilà une bonne tranche de rigolade sanglante à vous retourner l’estomac. Ca pulse dans tous les sens. Dans chaque case vous trouverez une énergie anarchique et subversive. C’est juste dingue et délicieusement bon. L’ironie est entremêlée avec de belle scènes d’horreur. Je me suis régalé comme jamais. Le fiston de Stephen King tient bien de son père. Le scénario est parfait. Les tensions montent crescendo au fil des pages. Aucun relâchement possible dans la lecture. Vous vous accrochez à l’album pour connaitre le dénouement. Quand le décor est bien planté, les premières têtes tombent … dans le sable. C’est jubilatoire. La petite June, frêle et jolie s’avère être une experte au maniement de la hache ! Elle a de la ressource la gamine. Quand je vous dis que cela envoie du lourd ! Et l’épilogue de cette histoire … décoiffante ? Vous avez déjà reçu un coup de poing au foie ? ben tout pareil ! MA GNI FI QUE ! Le graphisme est au diapason du récit. Le trait de Leomacs est magnifique. Belle dextérité à reproduire toute l’énergie des scènes d’actions, ainsi que l'ambiance démoniaque qui s'invite dans l'histoire plus on avance dans le récit. J’en ai encore la chair de poule. Il faut éviter de donner le bouquin aux enfants. Ils pourraient avoir les chocottes ! A part ça, je vous invite à lire cet album juste avant de vous endormir. Il vous hantera toute la nuit assurément. Je recommande chaudement ce thriller horrifique sanguinolant.

24/05/2021 (modifier)