Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Entre les lignes (Mermoux)

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Avec Entre les lignes, le dessinateur Dominique Mermoux et l’auteur et médecin Baptiste Beaulieu livrent une bouleversante histoire de réconciliation familiale.


Adaptations de romans en BD Les coups de coeur des internautes Mon père, cet inconnu Nouveautés BD, comics et manga Secrets de famille...

Alors que son grand-père Moïse vient de mourir, Baptiste voit le chagrin de son père se changer en colère. Il vient en effet de découvrir dans une malle des lettres écrites par le défunt, toutes destinées à une inconnue, Anne-Lise. Pour se rapprocher de son père, Baptiste entreprend alors un voyage dans le temps pour éclaircir ce mystère et part sur les traces de Moïse, cet homme qu’il n’a connu que froid et bougon. Après Les Mille et une vies des urgences, le dessinateur Dominique Mermoux retrouve le médecin et écrivain Baptiste Beaulieu dont il adapte un épisode authentique raconté dans le roman "Toutes les histoires d'amour du monde". Avec beaucoup de douceur, il retrace les recherches entreprises par l'auteur mais aussi la découverte de la vie dramatique de cet aïeul disparu qui, avant de se refermer, a connu la guerre, l’amour et la séparation. Texte : Editeur.

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 12 Mai 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Entre les lignes (Mermoux)

04/05/2021 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur du moment
L'avatar du posteur Alix

Dominique Mermoux adapte un deuxième roman de Baptiste Beaulieu (après Les Mille et une vies des urgences), et le résultat m’a beaucoup marqué. J’ai pourtant eu du mal à rentrer dans cette histoire. La narration souffre de la lourdeur textuelle souvent associée aux adaptations de roman en BD, les pages du journal de Moïse (la majorité du récit) étant retranscrites textuellement (et parsemées d’illustrations et de quelques phylactères). L’album est long (160 pages) et j’avais vraiment l’impression de ne pas avancer, ne comprenant pas non plus la démarche mensongère de Baptiste. Et puis, la tension émotionnelle monte tout doucement, les mystères familiaux deviennent vraiment intrigants (Qui est Anne-Lise ? Où est-elle maintenant ? Pourquoi lui écrire une fois par an, à la même date ? Quel est le secret de la photo ?), et je me suis retrouvé incapable d’arrêter ma lecture avant d’avoir atteint de dénouement. Les thèmes abordés en seconde partie d’album (les relations familiales père-fils, la perte d’un proche) m’ont beaucoup parlé, beaucoup touché, au point de me faire pleurer pendant ma lecture (ce qui arrive rarement). Voilà, j’ai eu un peu de mal à « entrer » dans cette histoire, mais une fois lancé, impossible de m’arrêter. Une lecture marquante.

04/05/2021 (modifier)