Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Cathédrale

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Autobiographie graphique ?


Format à l’italienne

Cathédrale de Cardon est un projet exceptionnel qui relève du monument et de la geste testamentaire. Synthèse graphique et symbolique du fameux style Cardon, ce livre crée un pont entre son travail d’auteur de bandes dessinées que les lecteurs ont pu découvrir dans les pages de L’Humanité Dimanche dans les années 1970, ses dessins de presse paraissant chaque semaine pendant plus de 40 ans au Canard Enchaîné, ou encore ses grands formats publiés au compte-goutte dans les différentes revues de Frédéric Pajak. Les dessins et l’enchaînement des scènes de Cathédrale reprennent symboliquement les grandes étapes de la vie de Cardon, de sa plus tendre - et pas si tendre - enfance jusqu’à aujourd’hui.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Octobre 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Cathédrale

12/04/2021 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Cardon est un vieux routier, qui a participé par ses dessins à de nombreuses entreprises : dessins de presse (Canard enchainé ; Humanité ; Le Monde), mais aussi des choses plus rentre dedans, dans Hara Kiri, Siné Massacre, Charlie Hebdo ou L’Écho des savanes. Par son activité, mais aussi par son dessin, Cardon a des accointances avec Topor. C’est assez visible ici, où son dessin use d’un Noir et Blanc à la fois précis et brumeux, mais surtout de décors étranges : il y a là beaucoup de poésie, et un certain surréalisme affleure dans les dédales de cette « cathédrale », au sein desquels se meut un personnage que nous suivons, sorte d’alter ego de l’auteur. Car, sans aucune parole, et avec une narration faisant la part belle à l’imagination, louvoyant entre quelques repères rappelant la réalité, c’est bien des quelques moments forts de sa propre vie que Cardon se sert pour guider le lecteur, à commencer par la seconde guerre mondiale, qui l’a fortement marqué (une longue préface présente d’ailleurs très bien cet aspect). Et bien sûr on y retrouve sa vision des pouvoirs et de la religion : la plupart des publications pour lesquelles il a travaillé ne les portaient pas dans leur cœur ! Par-delà l’aspect autobiographique, je dois dire que j’ai été captivé par ce dessin, vraiment très beau (et pour moi son caractère poétique est un réel plus). C’est vraiment un plaisir pour les yeux !

12/04/2021 (modifier)