Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

L'Insoumise

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Une histoire d'amour dans un duché à l'approche de la bataille de Marignan


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII Italie

Italie, XVIeme siècle, pendant les guerres d'Italie Le palais ducal est lourd de menaces... Intrigues, amours, meurtres, jalousie insensée et remords. L'Insoumise propose en deux tomes une fastueuse évocation de la Renaissance italienne, de ses arts et de ses passions.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Février 2016
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série L'Insoumise

03/04/2021 | Seube
Modifier


Par Seube
Note: 1/5
L'avatar du posteur Seube

Emprunté en bibliothèque, quelques planches m'ont plu... Et c'est malheureusement l'unique retour positif que je donnerai à ce récit. C'est en fait une histoire d'amuuuuur qui se déroule au XVIème siècle, lorsque le nord de l'Italie était continuellement convoité par le royaume de France. La bataille de Marignan approche, mais n'imaginez pas que ce contexte soit le cœur du récit, la guerre n'occupera que 9 planches dans votre lecture et 6/7 cases seront utilisées pour parler rapido des faits historiques. Non non, ici je dis bien que c'est une histoire d'amouuuuur ! Deux points positifs sur cet album : 1° Il m'a permis de me rappeler à quelle époque s'était déroulée la bataille de Marignan... 2° Il existe quelques rares planches où le dessinateur a trouvé de belles inspirations, aussi bien dans les traits que dans les couleurs, comme les deux uniques duels du récit, la bataille de Marignan et les dernières planches du tome 2. Pour le reste, c'est esthétiquement douteux. La tentative de récupérer les codes de la peinture de l'époque sur les plans larges ne m'a pas convaincu du tout. Et surtout les scènes sont figées à leur maximum, les visages sont inexpressifs. Le pire reste le scénario. Je trouve l'histoire d'amour terriblement superficielle. Les dialogues restent en surface, on enchaîne des paraphrases sans saveur qui traduisent de simples "je t'aime", les deux femmes qui finissent par se rejoindre sont super copines en l'espace de 2 planches... Je ne conseille pas vraiment la lecture, mais plutôt un feuilletage pour tomber sur quelques cases ou des dessins pleines pages qui pourront vous plaire.

03/04/2021 (modifier)