Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Tarzan (Bec)

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

L'adaptation fidèle, sombre et violente, du premier roman du génial Edgar Rice Burroughs !


Adaptations de romans en BD Christophe Bec École européenne supérieure de l'image Nouveautés BD, comics et manga Tarzan

XIXe siècle. Partis en bateau depuis l'Angleterre, Lord John et Lady Alice Greystoke s'échouent sur les côtes de l'Afrique équatoriale. Alice donne peu après naissance à un fils. A la mort de ses parents, il sera élevé par les grands singes et deviendra Tarzan. Le jeune homme sera partagé entre la vie brutale de la jungle et les codes stricts de l'aristocratie anglaise...

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Mars 2021
Statut histoire One shot (Suite possible ?) 1 tome paru
Couverture de la série Tarzan (Bec)

31/03/2021 | pol
Modifier


Par pol
Note: 4/5
L'avatar du posteur pol

Tarzan fait partie de cette catégorie de personnages que tout le monde connait, avec une vision plus ou moins précise de l'histoire originale tant celle-ci a été adaptée sur tous les médias possibles. Christophe Bec signe une version noire, proche de l'originale. On est bien loin d'une version édulcorée Disney par exemple. Si on peut se poser la question de l'intérêt d'une énième version, celle-ci est en tout cas réussie et très agréable à lire malgré, la dureté du récit. Tout le monde connait le pitch : Tarzan va être recueilli et élevé par des singes suite au décès de ses parents dans la jungle africaine, alors qu'il est tout bébé. Cette adoption sera loin d'être un long fleuve tranquille. Cela se traduit par pas mal de scènes violentes. Il n'est pas accepté de tous dans sa nouvelle famille. Peu de texte au début du récit, qui raconte son enfance, mais une mise en image efficace qui ne cache rien de la violence : brimades, coups, et autres morsures sont monnaie courante. Cela donne le ton et montre bien comment ce jeune homme se forgera dans l'adversité. Le récit trouve son équilibre entre l'ambiance toujours pesante, les bêtes sauvages et les dangers n'étant jamais loin, et les comportements humains auxquels Tarzan va être confronté lorsqu'il va les croiser (des indigènes, Jane, ...). Si la cohabitation avec la faune n'était pas simple, les rencontres avec les indigènes seront source de peur de l'autre, d'incompréhension, et de conflits plutôt que dialogues. Idem avec les occidentaux qui se croient plus malins et qui utilisent le fusil avant leur langue. On est face à la triste réalité des hommes. Et bien que ce soit terrible, cela parait tout à fait crédible. Et hélas, c'est juste logique que cela vire à la haine et la soif de vengeance. En résumé c'est dur comme histoire, mais c'est ça qui fait l'intérêt en fin de compte. Cet album se suffit à lui même car il forme une histoire complète que j'ai bien appréciée. Elle donne une vision du personnage et une critique de la civilisation de l'époque qui m'a plu. D'autant que 100 ans après le roman, il ne semble pas que les hommes ont changé leur façon de se comporter...

31/03/2021 (modifier)