Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Gribouillons de DuBouillon

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Un grand nez, une grande bouche, une houppette au sommet du crâne pour les messieurs, des rondeurs bien placées et des noeuds papillons sur les cheveux des femmes, tels sont les traits arrondis très reconnaissables des dessins de Dubouillon.


Journal Tintin

Les Gribouillons regroupent des planches de gags parus dans divers magazines tels que Paris Match, Lui, Le Nouveau Candide, Adam et bien d'autres hebdomadaires parisiens.

Scénariste
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1975
Statut histoire Strips - gags 3 tomes parus
Couverture de la série Les Gribouillons de DuBouillon
Les notes (2)
Logo BDfugue Achetez sur BDfugue !

18/02/2021 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Tiens, j'ignorais que ces gags avaient fait l'objet de 3 albums dès 1984, comme quoi, faudrait que je ratisse mes numéros du journal Tintin pour en dégoter d'autres, je suis sûr qu'il y a d'autres petites séries oubliées que j'ai pas encore avisées. Ces gags sont d'abord parus dans Paris Match, mais ensuite Dubouillon est entré au journal Tintin en 1966, avec des gags très simples sous forme de strips en dos de couverture du journal, il avait aussi droit à pas mal de couvertures avec un dessin sous forme de panel, surtout pour des numéros spéciaux sur Noël, un numéro anniversaire ou un événement particulier. En 1969, il adapte au lectorat du journal ses Gribouillons en planche-gag, on en verra pas mal, avec un humour très simple, voire naïf, je les lisais assez distraitement mais je m'en souviens très bien. Comme beaucoup d'autres rubriques dessinées du journal, c'était sans doute un bouche-trou, et même si ça ne volait pas haut, c'était souvent amusant, assez inégal je dirais, il y avait des gags un peu plus recherchés, et d'autres vraiment très enfantins. A l'époque, ses idées sur les ordinateurs devaient être avant-gardistes, mais lus aujourd'hui, c'est dépassé. Son dessin au trait tout en rondeur, avec des types au gros pif et dont on ne voit pas les yeux, est proche du dessin d'humour, c'est hyper caricatural, c'est pourquoi je ne vais pas être vachard avec ce petit souvenir d'enfant, mais il est clair que je ne me relèverai pas la nuit pour ces gags. Vraie note : 2,5/5.

19/02/2021 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Je suis tombé par hasard sur les deux albums de Gribouillons du DuBouillon, tome 1, et Le Noir et le Rose, marqué N°2 même si un autre tome est paru entre ces deux là. Je ne parviens pas à savoir où j'avais déjà vu des planches de cet auteur mais son trait m'était déjà familier. Ces albums sont des recueils de gags en une planche à priori publiés initialement dans des magazines de type Paris Match ou Lui dans les années 60, 70 et peut-être début 80. Ils mettent en scène des situations assez variées, sans réelle thématique même si le début du tome 1 insiste beaucoup sur des personnages de beauf, souvent poivrots. Certains abordent des thèmes de sujet de société, un peu de politique aussi parfois sans jamais nommer de personnalités ou d'évènements précis, restant assez universels dans leur ton même si l'ambiance est pour sa part représentative de l'époque et a assez mal vieilli. C'est varié donc, mais ce n'est pas drôle, en tout cas pas à mon goût. Strictement aucun gag ne m'a fait décrocher de véritable sourire, encore moins de rire. Et comme le dessin ne me plait pas non plus, je n'ai clairement pas accroché à ces BD.

18/02/2021 (modifier)