Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Zoya

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Une aventure épique dans un univers fantastique où sorcières et engins mécaniques semblent animés par une seule et même magie.


Nouveautés BD, comics et manga Sorcières Steampunk

Pia et sa soeur Miette font partie des “passereaux”, des orphelins qui délestent les poches des passants pour le compte du terrible Hilborne. Elles rencontrent Gabin, un enfant nouvellement recueilli qui semble avoir de vrais talents de pickpocket… Mais des disparitions s’enchaînent dans le pensionnat et Hilborne y joue un rôle dans les sombres expériences qu’il mène. Pia, Miette et Gabin doivent fuir. Miette doit donc dire au revoir à l’étrange créature vivant dans les sous- sols qui est devenue son amie…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Octobre 2020
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Zoya
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

01/11/2020 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Zoya est le nom d'une créature étrange qui vit dans les sous-sols du pensionnat où vivent ces enfants élevés pour soulager les passants de leurs porte-monnaies. Mais peu d'entre eux sont au courant, et elle n'intervient que peu dans ce premier tome, qu'on suppose être une sorte d'exposition pour poser les enjeux de la série : on comprend que cette créature a une ascendance... pas facile, que la sorcière qui sauve les enfants ne le fait peut-être pas sans calcul... Que la petite Miette n'est pas comme les autres et que Hilborne a des ambitions pas très bienveillantes... C'est ça qui m'a plu dans cette série qui débute : la complexité sous-jacente aux désirs de liberté des trois enfants. J'ai toutefois deux remarques : soucieux de poser ces enjeux dès le premier tome, le scénariste va peut-être un peu vite en besogne, perdant un peu de fluidité en chemin. Espérons qu'il pourra développer et résoudre toutes les questions posées dès ce premier tome, parce que c'est vraiment intéressant, cet univers mêlant récit à la Dickens, monstres et éléments steampunk (lesquels sont pour l'heure très discrets, mais bien présents). Côté dessin Pog s'est adjoint les services de Moon Li, dont c'est visiblement le premier projet de série. Son style est assez agréable dans une veine semi-réaliste, même si cela manque encore nettement de maturité. Mention spéciale au personnage de Zoya, qu'elle a visiblement soigné. A suivre.

01/11/2020 (modifier)