Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Aventure à Sarajevo

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Une course-poursuite haletante dans l'Europe de l'Est des années 60, par le créateur de Chevalier Ardent.


Europe centrale et orientale Histoires d'espions Les coups de coeur des internautes

M. Marcillac, diplomate français à Sarajevo, se fait voler un dossier particulièrement compromettant. Il trouve un renfort providentiel en la personne du mystérieux M. Delta, dont il ignore tout de l'origine et des motivations... Jusqu'où peut-il lui faire confiance ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 1962
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Aventure à Sarajevo
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

11/09/2020 | Josq
Modifier


Par Josq
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Josq

J'hésite un peu entre 3 et 4, j'avoue, mais par nature, je préfère choisir la fourchette haute. Peut-être le récit manque-t-il un peu de double-fond ou de fausses pistes... et pourtant, quel plaisir à lire ! L'aventure est menée tambour battant, à un rythme effréné qui, jamais, ne se dément. Pas une case n'est perdue, pas une ligne de dialogues n'est en trop (même si Craenhals s'autorise ici et là quelques gags sympathiques), dans ce récit où l'efficacité est visiblement la règle d'or. Quand l'étonnant M. Delta ne sort d'une bagarre, c'est pour se lancer sur la piste d'un fuyard qui le mènera à une autre bagarre, qui, elle-même, le mènera à une autre poursuite... Bref, on ne s'ennuie pas un instant, dans cette sorte de crossover entre Les aventures de Tintin et James Bond. Evidemment, si vous venez ici pour lire un récit aux personnages travaillés, passez votre chemin, ici, ils sont tous réduits à quelques traits de caractères savamment brossés. Le dessin n'a pas tout-à-fait la rigueur de Chevalier Ardent, mais est tout de même caractéristique de l'élégance habituelle de Craenhals. Un vrai plaisir pour les yeux, c'est vif, chaleureux et coloré sans jamais être kitsch. Décidément, j'aime vraiment le style très identifiable de ce dessinateur ! On pourra éventuellement reprocher à l'auteur/dessinateur de ne pas toujours bien caractériser ses visages, ce qui fait qu'à quelques moments, je me suis demandé si c'était tel ou tel personnage que je croyais reconnaître, mais cela reste assez rare, on n'est pas perdu pour autant. Enfin, Craenhals aurait pu renforcer encore davantage l'ambiguïté autour du mystérieux M. Delta. Le mystère est bien entretenu jusqu'au bout, et c'est bien, mais ç'aurait été sympathique de creuser davantage la piste : Delta est-il vraiment ce qu'il prétend être ? Quand le doute s'installe, le récit acquiert alors la saveur qui aurait pu lui manquer par ailleurs. Dommage que Craenhals n'ait pas davantage exploré la piste. Il n'empêche, cela reste une excellente découverte, qui nous offre un récit bourré d'action, et égayé par quelques légères touches d'humour toujours bienvenues (même si on n'est jamais dans une comédie). Malheureusement, cette BD n'est pas très bon marché (côtée entre 30 et 75€ selon les éditions), mais elle fera le plaisir de tous les collectionneurs de vieilles BD classiques méconnues.

11/09/2020 (modifier)