Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Bienvenue en Chine

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Le témoignage savoureux d’un jeune Français en Chine dans un style plein d’humour qui n’est pas sans rappeler un certain Guy Delisle. Bienvenue en Chine, c’est l’empire du milieu décrypté par un mangeur de cuisses de grenouille.


Carnets de voyages Chine Documentaires

Lorsque Milad obtient son diplôme en ingénierie informatique, il décide d’aller en Chine pour saisir toutes les opportunités qu’offre alors ce pays à la croissance florissante. Il est loin de s’imaginer le nombre de protocoles, rituels, routines ou usages qui rythmeront sa vie durant son séjour à Guangzhou. Ils seront autant de situations incongrues, touchantes et souvent hilarantes.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Août 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Bienvenue en Chine

12/08/2020 | PAco
Modifier


Par Battle
Note: 2/5
L'avatar du posteur Battle

Le titre est accrocheur et je me suis laissé séduire par cette œuvre originale qui semblait dépeindre l'Empire du Milieu sous de multiples facettes humoristiques. De l'humour, il y en a tant les anecdotes d'une culture tellement en décalage avec la nôtre est évidente. La BD se lit assez agréablement tant les situations cocasses peuvent prêter à sourire en tant qu'Européen. Le dessin minimaliste prête tout de même à une lecture aisée qui permet de se reposer les méninges tout en se concentrant sur le contenu. Du contenu, il y en a et cela peut prêter parfois à s'interroger assez simplement sur les bases grammaticales d'une culture assez complexe. Dans un premier temps, on peut apprécier facilement la lecture de ce récit vécu et savoureux par ses anecdotes cocasses. Mais à partir d'un drame qui survient au 2/3 de l'album, la narration devient beaucoup moins amusante. On a affaire à un chef d'entreprise dans son quotidien et pour le dénouement on reste sur un happy end qui frise la banalité pour ne pas dire l'ennui profond. Je reste personnellement sur ma faim d'un récit qui partait vraiment bien. Il doit manquer un peu de tendresse (le sexe ne semble pas très important pour du vécu, étonnant pour un français mais un peu iranien tout de même...) mais surtout de critique constructive. A croire que s'empêcher de critiquer le régime ou qu'on doit effectuer une censure de son mode de pensée est obligatoire pour ce type de récit. Cela manque donc en ce qui me concerne d'ouverture qui me laisse sur ma faim...

08/04/2021 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Tiens, un Guy Delisle que j'ai pas l... Ah ba non... La confusion serait facile tant le graphisme de la couverture et la thématique de l'album y renvoient ! Mais après tout, la référence est assumée et ce dernier n'a pas le monopole de la BD documentaire. Mais du coup ça donne quoi ? Il s'agit du récit d'un jeune français d'origine iranienne qui au début des années 2000 décide d'aller avec des amis poursuivre ses études en Chine pour profiter du boom économique qui éclate. Voilà un témoignage savoureux, empli d'anecdotes souvent drôles et parfois hallucinantes qui nous prouvent combien nos deux cultures sont assez peu similaires. Quand on parle de choc des cultures, ici on ne fait pas semblant ! Mais notre Milad s'accroche et va même finir par s'y installer et se mettre en couple avec la fille d'une personne influente qui travaille pour le gouvernement chinois. Le récit tiré de son histoire personnelle tourne malheureusement au drame et il faudra un certain temps à Milad pour remonter la pente et reconstruire autre chose, toujours en Chine. C'est d'ailleurs cette séquence dramatique qui m'a impressionné par son traitement graphique. Si quasi tout l'album à la façon d'un Guy Delisle utilise un graphisme minimaliste tant dans le trait que dans la colorisation monochrome bleu délavé, ce passage utilise des astuces graphiques vraiment bien trouvées qui renforcent la dramaturgie de la séquence. Usage du noir, disparition de la couleur, personnages et décor esquissés au trait blanc, c'est vraiment bien vu. Voilà donc un album qui je pense aidera vraiment toute personne susceptible de vouloir s'installer en Chine, et même qui pourra servir de bon guide de voyage pour les curieux de la culture chinoise qui iront y séjourner. (3.5/5)

12/08/2020 (modifier)