Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Chiwana

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Au Mexique, une jeune Indienne, Chiwana, est mêlée à un conflit d'intérêts


Journal Spirou Mexique et mexicains

Au Mexique, près de la frontière avec les Etats-Unis, Chiwana, jeune bergère Indienne au caractère bien trempé, voit son père rossé et sa ferme incendiée par les hommes de main de Jeff Cochran, mercenaire engagé par Maxwell, propriétaire d'une grosse société pétrolifère qui exploite aussi des Indiens dans des mines de cuivre. Secourue par le chasseur de primes Jockey Pill, puis par Teddy, ex-homme de main qui s'est retourné contre Cochran, elle est mêlée à un conflit opposant Maxwell à El Gato, qui dirige une troupe d'Indiens rebelles cachés dans les montagnes, auxquels se joignent d'autres Mexicains de la petite cité de Cruzero, qui veulent faire plier ce patron retors. Là-dessus, Jenny, la fille de Maxwell, est kidnappée par un ancien bagnard évadé qui ne vise que le profit en réclamant une rançon. Cochran, dur à cuire, subit des revers mais ne s'avoue pas vaincu, et veut réduire tout ce monde là en faisant tout exploser, même Maxwell en qui il n'a plus confiance.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1984
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série Chiwana
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

10/03/2020 | Agecanonix
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Voici une petite Bd pas du tout connue dont un épisode fut publié dans le journal Spirou en 1979, et 2 autres ont fait l'objet d'albums aux Archers ; un troisième épisode titré Anaconda, fut annoncé dans le tome 2 mais finalement pas édité. J'ai trouvé ces 2 albums à bon prix au stand Forbidden Zone à Angoulême cette année, et connaissant et appréciant le dessin de Malik sur Archie Cash, je n'ai pas hésité pour l'achat. Malik a crée cette série alors qu'il poursuivait toujours sa bande vedette Archie Cash mais qui comme je l'avais expliqué dans mon avis, était un peu trop audacieuse pour le journal Spirou en 1971, et ne correspondait pas vraiment à sa ligne éditoriale ; aussi, "Chiwana" semble plus adaptée au lectorat du journal qui pouvait s'identifier à la jeune Indienne qui en est l'héroïne. C'est une sorte de western moderne car les actions, le décor de montagnes mexicaines et les protagonistes font un peu western, mais l'action est contemporaine et on y voit des véhicules modernes, le genre aventure lui est donc mieux adapté. La jeune héroïne, Chiwana est un garçon manqué bien que jolie, au caractère bien trempé, elle joue dans le premier album un rôle plus central alors que dans le second album, elle a un role plus passif, on la voit moins car il y a de nombreux personnages, entre Cochran, Teddy, Jockey le chasseur de primes, le docteur Martinez, Maxwell, le bagnard évadé, El Gato le jeune rebelle Indien impulsif, le père de Chiwana, et même le chien Geronimo ... D'ailleurs, Malik accumule presque jusqu'à l'excès de nombreuses péripéties qui s'imbriquent les unes dans les autres, on passe d'un groupe de personnages à un autre, ça pétarade, ça se bagarre, l'action ne manque pas, c'est très remuant, mais malgré tout ça, la lecture reste fluide et se suit sans problème, on a donc pas le temps de s'ennuyer. Le plus curieux, c'est le ton assez naïf imprimé par l'auteur à ces aventures, voire parfois bon enfant, c'est surtout perceptible dans les nombreux dialogues qui surchargent un peu les planches, c'est assez bavard et parfois inutilement. Mais c'est une chouette série à l'ancienne qui fait passer un bon moment de lecture. Le dessin de Malik est reconnaissable, comme sur Archie Cash, vigoureux, bien typé et soigné, avec de beaux décors de rochers et de montagnes, des cadrages dynamiques et des fonds de cases bien remplis. C'est donc une découverte très sympathique et je ne regrette pas mon achat.

10/03/2020 (modifier)