Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Aventures intersidérantes de Jean-Pierre Vortex

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Aventures spatiales et ludiques.


OuBaPo Tout petits albums

"Découvrez les sidérantes aventures de Jean-Pierre VORTEX à travers l’infini ! Sous les crayons de Sylvain-Moizie, Jean-Pierre Vortex est le héros d’épatantes boucles narratives, dont la logique défie avec humour l’espace et le temps ! En effet, les trois histoires regroupées sous ce titre ne forment pas, à proprement parler, un livre : chacune exploite un principe POP-UP, qui permet de raconter des histoires qui tournent en boucle indéfiniment ! En marge des personnages de son univers habituel, « Bouclettes », que l’on a pu retrouver dernièrement dans « L’Étirement du Plexus Brachial » (Delcourt, 2009), « Ultra-Violette » (L’Institut Pacôme, 2010) ou « La Nuit du Mystérieux Chien-Garou » (La Boite-à-Bulles, 2008), Sylvain-Moizie (également co-fondateur du bouillonnant collectif de micro-édition « L’Institut Pacôme ») nous présente aujourd’hui Jean-Pierre Vortex : un nouveau héros plein d’assurance et de détermination, glorieux explorateur de notre mystérieuse galaxie… quelquefois désarçonné par les tours d’un continuum espace-temps capricieux !" (site éditeur) Je vous ai mis un lien vers un "tuto" de l'éditeur, pour comprendre comment facilement déplier et lire ces petites histoires: https://youtu.be/0WXsKZ7uhFk

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2011
Statut histoire Histoires courtes 2 tomes parus
Couverture de la série Les Aventures intersidérantes de Jean-Pierre Vortex
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

07/03/2020 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

C’est je crois à l’occasion de la sortie de ces petits albums que j’avais découvert ce grand petit éditeur (dont c’était les débuts). Editeur que j’ai appris à apprécier, et dont le catalogue est depuis devenu gage d’originalité – dans le fond comme dans la forme. En effet, dès la publication de ces albums, on reconnaît la qualité du travail éditorial, malgré le côté peut-être un peu « cheap » au premier abord. En effet, ce genre de construction « pop-up » ne doit pas être évident à monter (tout a été collé et plié à la main !. Et j’avoue qu’à l’époque, j’avais eu un peu de mal à comprendre le fonctionnement (je suis une quiche dès que cela devient « technique »). Mais c’est bien fait, et particulièrement original, le résultat démultipliant le récit, qui sinon tient pour chaque histoire (il y en trois dans chaque « tome ») en 2 pages : ces côtés ludique et « oubapesque » m’avaient clairement intrigué, et ensuite amusé. En effet, il faut déplier, retourner certaines parties de la carte pour faire apparaitre la scène suivante, jusqu’à revenir au point de départ. Les histoires sont évidemment un peu simples, le format empêchant un réel développement de l’intrigue et du personnage. Mais c’est amusant, et titille la curiosité : je n’avais pas du tout regretté mon achat. Le format est tellement petit que je ne retrouvais plus ces albums, et croyais les avoir égarés (je n’ai remis la main que sur le deuxième d’ailleurs). Mais je peux maintenant aviser cette production originale, qui ne doit pas être d’une rencontre courante (malgré un tirage de 3 000 exemplaires à l’origine, qui du coup n’est peut-être pas épuisé ?). A noter que pour accompagner les 3 cartes/aventures, il y a à chaque fois un petit « mode d’emploi » (à compléter avec le tuto que j’ai mis sur la fiche de la série si nécessaire), une présentation de l’auteur, mais aussi un court historique du pop-up.

07/03/2020 (modifier)