Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Bloom into you (Yagate Kimi ni Naru)

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Arrivée au lycée, Yû n’est encore jamais tombée amoureuse et rencontre une fille dans le même cas qu’elle : serait-ce le début d’une relation inédite pour elles ?


ASCII Media Works Gays et lesbiennes Seinen

Yû aime les livres et les chansons qui parlent d'amour. Pourtant, elle ne peut pas s’approprier les textes car elle n'est jamais tombée amoureuse. Cela ne change évidemment pas en entrant au lycée et elle ne parvient pas non plus à choisir un club à intégrer. Son professeur principal lui suggère alors de passer une journée d'observation au conseil des élèves. Yû se dirige donc vers les locaux du conseil. Elle surprend un garçon en train de se déclarer à une certaine Nanami. Cette dernière éconduit le jeune homme en lui expliquant qu’elle ne compte sortir avec personne. Le prétendant s’en va et Nanami va rejoindre Yû qu’elle avait repérée. Yû est impressionnée par cette demoiselle et pense avoir enfin trouvé quelqu'un à qui se confier..

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Septembre 2019
Statut histoire Série en cours (8 tomes prévus) 4 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Bloom into you
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

28/01/2020 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Dans la bibliothèque que je fréquente, ce titre était accompagné d’une mention coup de cœur. Je pensais lire alors une œuvre extraordinaire mais j’ai vite déchanté à la lecture. C’est fade et sans saveur. C'est à se demander... Encore une histoire de jeune et belle lycéenne qui s’inscrit dans des clubs de délégués d’élèves pour faire des rencontres. Elle tombe sur une personne de même sexe qui lui avoue son amour ou du moins qu’elle pourrait tomber amoureuse d’elle. Ce n’est pas que ce genre de petites histoires m’intéresse mais on est très loin du chef d’œuvre qu’est Le Bleu est une couleur chaude. Très très loin. L’auteur devra encore beaucoup travailler et peut-être, je dis bien peut-être, qu’un jour il atteindra ce niveau. Pour le reste, je n’ai pas envie de dire du mal de ce titre qui a le mérite d’exister et de toucher sans doute un public shojo plus ciblé. Pour moi, cela manque d’âme, de consistance, de crédibilité. Bref, presque de tout. Le dessin au trait fin et doux reste toute à fait convenable.

28/01/2020 (modifier)